Représentant École de Palo Alto

Approche Systémique Stratégique & Hypnose Conversationnelle

Webinar Portes Ouvertes 9 Mai 2022 de 18h30 à 20h30
Venez découvrir nos parcours de formation en approche systémique et hypnose

Inscription newsletter

Comprendre le TOC


 

En savoir plus sur les types de TOC

Types de trouble obsessionnel compulsif

Le TOC peut être diagnostiqué lorsque les obsessions et les compulsions :

  • Consomment trop de temps dans la vie des personnes
  • Provoquent une détresse et une angoisse importantes et interfèrent avec le fonctionnement quotidien à la maison, à l'école ou au travail, y compris les activités sociales, la vie de famille et les relations

Les signes et symptômes du TOC

  • Trouble obsessionnel compulsif (TOC)
  • Obsessionnel pur 
  • TOC périnatal / postnatal
  • TOC pour enfants et adolescents
  • Trouble dysmorphique corporel (dysmorphophobie)
  • Hypocondrie / Pathophobie
  • Anxiété sociale et phobie
  • Trouble panique
  • Phobies
  • Trichotillomanie (trouble de l'arrachage des poils et/ou cheveux)
  • Vomissement
  • Automutilation / coupure, égratignure, brûlure

 Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive et les obsessions et les compulsions peuvent prendre de nombreuses formes.

Types de compulsions

  • Compter
  • Vérifier
  • Prier
  • Ordonner des objets de manière spécifique
  • Tirage de cheveux - Trichotillomanie
  • Automutilation, coupure, égratignure, brûlure, etc.,
  • Accumuler, stocker
  • Répéter
  • Rituels mentaux
  • Laver et nettoyer
  • Contrôles de santé continus

Types d'obsessions

  • Pensées irrationnelles de faire du mal aux autres, en particulier à vos proches, ainsi que la peur d'être un pédophile ou un meurtrier, etc. (également très fréquent après avoir eu un bébé)
  • Peur de la contamination
  • Accumuler, stocker
  • Sexe et orientation sexuelle
  • Idées religieuses, pensées
  • Symétrie et exactitude
  • Santé et maladie

Troubles de l'alimentation qui sont des formes de TOC

  • Frénésie alimentaire / hyperphagie
  • Boulimie
  • Syndrome de vomissements
  • Automutilation avec ou sans frénésie alimentaire

La dysmorphophobie corporelle

Également connue sous le nom de trouble dysmorphique corporel, peut également être qualifiée de trouble de la laideur redoutée. Il s'agit d'un trouble obsessionnel dans lequel une personne est préoccupée par un défaut perçu dans son apparence physique et fait généralement un certain nombre de choses comme :

  • Vérifier à quoi ils ressemblent
  • Se rassurer sur leur apparence
  • Triturer/gratter sa peau pour la rendre lisse ou juste comme il faut
  • Soins répétés des cheveux, des sourcils ou du maquillage pour "sentir'' juste ce qu'il faut
  • Éviter les miroirs pour éviter d'être déclenché par leur réflexion

Combien de personnes sont touchées ?

De nombreuses études rapportent qu'entre 1 et 5% de la population générale souffrent de TOC et qu'il est égal pour les hommes et les femmes, mais nous pensons qu'il est plus proche de 15% à 21% (Nardone et Portelli, 2015, Gibson 2016, JS Abramowitz , Taylor et McKay, 2009; Foa, 2010; Karno, Golding, Sorenson et Burnam, 1988), bien que le trouble soit le plus souvent observé chez les garçons que chez les filles.

D'autres troubles psychologiques associés au TOC comprennent la dépression majeure (Doron, Moulding, Kyrios et Nedeljkovic, 2008), ainsi que des phobies supplémentaires, des crises de panique, des troubles anxieux généralisés ainsi que des conséquences professionnelles, sociales et familiales sévères.

Quand le bon sens se déforme

« L'esprit humain est si flexible que nous pouvons devenir fous et par sa propre raison. » - G. Lichtenberg.

La logique sous-jacente au trouble obsessionnel compulsif est basée sur le fait que quelque chose, qu'il est rationnellement correct de faire, peut devenir irrationnel et malsain juste par le nombre de fois où il est rituellement répété. Cette répétition finit par devenir exaspérante et c'est à ce stade qu'une personne peut passer du logique à l'apparent illogique.

Il peut être sain de faire attention si vous vous lavez après avoir utilisé les toilettes, mais il est inutile de vous laver pendant des heures après en raison d'un doute irrépressible que vous ayez touché quelque chose de sale et qu'ensuite, après vous être lavé pendant une longue période, vous sentez que vous ne vous êtes pas suffisamment lavé et êtes ainsi obligé de vous laver à nouveau. Ou, avant d'aller au lit, il est certainement sain de vérifier les portes, les robinets, le gaz, etc., mais il est certainement absurde de se réveiller plusieurs fois la nuit et de tout revérifier. Il peut être sain de penser que vous réussirez bien à un test, mais cela devient insensé lorsque vous commencez à mettre en place rituellement des comportements spécifiques qui devraient être répétés encore et encore pour vous rassurer.

Comportement apparemment illogique

Le comportement du TOC peut être défini comme une compulsion écrasante à exécuter des comportements ou des pensées de manière répétitive et ritualisée en vue de réduire l'anxiété ou la peur, ou d'atteindre un sentiment de plaisir spécifique. Les personnes souffrant de ce problème grave nécessiteront un traitement clinique efficace.

Le piège mental du trouble obsessionnel compulsif

Si nous analysons la prison mentale représentée par le trouble obsessionnel compulsif, nous avons observé que la tentative de recherche de réconfort pour gérer une peur ou la tendance irrépressible à ressentir une sensation spécifique, structure un problème très rigide et persistant.

Types de rituels dans le TOC

Réparateur
 Rituels faits pour réparer quelque chose

Exemple :

  • Obsession : être contaminé
  • Compulsion : nettoyage excessif
Préventif
Rituels faits pour empêcher quelque chose

 Exemple : 

  • Obsession : se tromper, oublier
  • Compulsion : vérification excessive
Propitiatoire
Rituels qui garantissent que tout se passe bien

Exemple : 

  • Obsession : malheur, sacrilège
  • Compulsion : rituels conjuratoires

 

Basé sur le plaisir
Rituels faits pour obtenir une sensation spécifique

Exemple :

  • Obsession : symétrie, exactitude
  • Compulsion : agencement, ordre

5 positions à partir desquelles le TOC se développe :

1 - Un doute

Cela commence par un doute qui déclenche une série de rituels protecteurs qui réparent ou préviennent le problème de la peur.
Exemple : J'ai porté une chemise verte à ce test donc je dois la porter à nouveau pour réussir à nouveau. Par ce processus, l'irrationnel devient rationnel au moyen du processus irrationnel. Des preuves sont également créées pour la croyance.

2 - Une croyance rigide, une idéologie, une morale ou une superstition

Par exemple, je devrais dire une prière pour avoir été si méchant envers cette personne. Prendre une douche pour me soulager des pulsions sexuelles. Je dois faire des prières chaque jour pour recevoir la bénédiction de Dieu (propitiatoire). Je dois lire l'horoscope avant de rencontrer ce type, etc. Des vomissements ou la boulimie sont également créés dans ce processus.

3 - Quand quelque chose de rationnel devient irrationnel

Ce processus est créé lorsque quelqu'un réfléchit beaucoup pour essayer de prévoir toutes les conséquences d'une décision. Ce processus, bien que fondé sur une réalité, devient totalement irrationnel lorsqu'il est utilisé au maximum. Au lieu d'aider, cela créé une incapacité à agir.

4 - Une phobie préventive basée sur la santé

Ceci est généralement déclenché pour éviter que quelque chose ne se produise, comme une maladie ou une infection pour les autres, la famille ou nous. Dans ce processus, le processus préventif se transforme en une véritable phobie.

5 - Un traumatisme

Dans ce cas, nous voyons des gens faire des choses pour se calmer suite à un traumatisme. Il est très important de les laisser traverser le traumatisme pour que les compulsions puissent être complètement éliminées.

Traitement clinique international Gold Standard

L'une des raisons pour lesquelles nous avons si bien réussi à développer un traitement Gold Standard pour le trouble obsessionnel compulsif, est à cause de notre étude non seulement de la logique et des processus mentaux qui ont lieu dans le trouble obsessionnel compulsif, mais parce que nous avons examiné la logique et la structure et le but de chacun des différents types de rituels qu'une personne atteinte de trouble obsessionnel compulsif peut effectuer.

Les rituels eux-mêmes ont une structure très spécifique et ont essentiellement leur propre motivation. Par exemple, certains rituels que nous avons observés sont effectués pour réparer quelque chose qui s'est déjà produit dans le passé (rituel réparateur), d'autres sont effectués pour empêcher que quelque chose ne se passe dans le futur, comme le lavage des mains ou la prévention de la contamination (rituels préventifs) d'autres peuvent être faites pour s'assurer que tout continue bien, les rituels qui sont effectués par les joueurs de football, les artistes et les étudiants, etc., nous les appelons (rituels propitiatoires). Bien que cela puisse sembler insignifiant pour les non-spécialistes de notre domaine, cela est de la plus haute importance pour nous, car si nous pouvons identifier la logique sous-jacente du rituel, nous pouvons rendre notre travail beaucoup plus scientifique et beaucoup plus ciblé.

Rituels et sensations

 Les rituels peuvent être effectués pour générer une sensation de plaisir spécifique ou pour réduire une sensation telle que la peur ou la douleur et encore une fois, il s'agit d'une information extrêmement importante que le clinicien doit utiliser car elle les aidera à construire une intervention brève et efficace extrêmement ciblée.

En fonction de la structure du rituel, un aspect essentiel et unique de la BST est d'avoir conçu plusieurs contre-rituels spécifiquement prescrits pour s'adapter aux différentes typologies de symptomatologie compulsive (Gibson et Portelli, 2015,2014; Nardone et Portelli 2005, 2013, 2014).