Tél : 01 48 07 40 40               
Urgences : 06 03 24 81 65
Mail : gvitry@lact.fr

Consultations Addictions

LACT Recherche: Point d'analyse sur les données LACT research par Olivier Brosseau

Je vais vous présenter quelques données, reflet de notre activité à tous qui nous servons de l'outil et sommes des encodeurs. Dans un premier temps, des éléments sur notre activité d'encodage, dans un deuxième temps sur notre activité de praticiens.

Ces premiers résultats sont limités par la force des choses  puisque  notre base comprorte 150 rendez-vous terminés mais que nous sommes dans une phase de contrôle qualité, de repérage d'erreurs d'enregistrement et d'amélioration globale de notre travail collectif.

L'activité d'encodage

En ce qui concerne l'activité d'encodage, 56 des encodeurs sont des partenaires. Nous en comptons 11 nouveaux tandis que 5 ont été retirés de la base car ils manquaient de temps pour effectuer cet exercice exigeant.

En nombre de rendez-vous, nous en sommes à 2 220 encodés, lesquels correspondent à 634 contacts ayant donné lieu à des interventions. A ce stade, le nombre de rendez-vous moyen par patient traité n'est pas forcément parlant.

Les partenaires de Lact Recherche ont encodé 1/3 de l'ensemble des rendez-vous :

25 d'entre eux ont encodé moins de 5 rendez-vous

10 ont encodé entre 5 et 10 rendez-vous

7 entre 10 et 20 rendez-vous

8 entre 20 et 50 rendez-vous

6 au dela de 50 rendez-vous.

La moyenne hebdomadaire de rendez-vous est de 29.

La répartititon entre activité privée et activité en entreprise est de 50/50.

Un biais est toutefois possible, car le coaching en entreprise peut avoir été considéré et encodé sous la forme d'un client "privé".

L'activité de praticien

Sur la totalité des personnes reçues, la dimension la plus représentée du diagnostic est "des problèmes avec soi-même" pour lesquels la communication et le relationnel psychologique constituent une réponse intéressante.

Si l'on regarde maintenant les résultats sur la base " des derniers rendez-vous" encodés comme tels la base se réduit à 145 cas exploités. Et sur ces 145 cas, 87% ont été résolus ou améliorés.

Si l'on va davantag au coeur des résultats de ces 145 cas, on identifie 13 cas ayant trait à "la confiance en soi". Sur ces 13 cas, 7 sont résolus, 3 sont améliorés, 3 n'ont pas été résolus.

Je rappellerai que pour pouvoir produire ces résultats, nous avons intérêt à bien renseigner les derniers rendez-vous en rendez-vous de clôture.

Objectif de communication extérieure 

Le contenu de l'article que nous prévoyons de publier s'articule comme suit

  • présentation des partenaires de recherche, de l'outil et de son utilisation, réaffirmation de ce quenousavons décidé d'agir pour être identifiés comme des partenaires de la santé vie quotidienne et et de la santé au travail
  • explication de la méthode, de ses différences par rapport à d'autres formes de thérapie, point sur l'outil d'encodage, construction des partis pris, enjeux. Il s'agit en fait "d'ouvrir le capot et de montrer comment le moteur fonctionne" et ce, en mettant en avant les résultats obtenus.

Ce que nous voulons, c'est attirer les professionnels de santé pour travailler en coopération avec eux.

Etiquetas: recherche,, LACT recherche, Programme de recherche

Imprimir Correo electrónico

Ce site utilise des cookies laissés sur votre ordinateur pour stocker des informations liées à votre expérience de navigation et vos préférences.