Tél : 01 48 07 40 40               
Urgences : 06 03 24 81 65
Mail : gvitry@lact.fr

Consultations Addictions

"L'arbre de l'angoisse qui cache la forêt des traumas" - Gérald Brassine

Gérald Brassine dirige l’école d’hypnose Ericksonienne de Belgique qu’il a fondée en 1984.
Après avoir été formé à l’approche psychanalytique et avec une formation initiale en hypnose, il part à Palo Alto, est formé au MRI, auprès notamment de Paul Watzlawick, John Weakland et Fish pour un an. Il découvre là-bas, une méthode qui répond à son objectif en thérapie : l’efficacité thérapeutique pour le patient. De retour en Belgique, il commence à enseigner et fonde son école avec Thierry Melchior. Il garde le modèle Ericksonien classique qui travaille avec la métaphore, pendant 20 ans. Sa vie professionnelle prend un tournant majeur lorsqu’il rencontre Kay Thompson. En effet, dans toutes les hypnoses qu’il avait reçues et qu’on lui avait enseignées, le patient recevait les métaphores, mais ne parlait pas. Lors de la première rencontre avec Kay Thompson (qui a travaillé avec Milton Erickson pendant 30 ans), elle le met en hypnose directement. Il est debout, parle avec elle et échange. Son référentiel change alors avec cette rencontre, et il décide de se former auprès d’elle à l’hypnose conversationnelle.
Dans cette pratique, le thérapeute et le patient parlent tous les deux.
On trouve deux cas relatés par Milton Erickson dans la littérature, d’une hypnose non déclarée officiellement. Le cas le plus connu est celui du plan de tomate. Erickson travaille avec un patient dans un échange normal dans lequel il glisse des propositions. Le patient a alors un pied dans l’inconscient et un dans le conscient pour répondre.

De fait, sa pratique repose sur un échange constant. La posture du thérapeute se doit d’être très respectueuse du patient, dans un échange constant et égalitaire entre le patient et le thérapeute. Cette posture permet au patient de retrouver sa vérité, car l’hypnose est le fruit de l’imaginaire et non de la suggestion.

En tant que thérapeute, il est nécessaire de récolter beaucoup d’informations avant de pratiquer une séance d’hypnose pour plus d’efficacité. Le travail se fait beaucoup sur les traumas et sur la somatisation. La visée est de comprendre et changer le passé. Cette visée est cohérente avec les objectifs des approches analytiques et des approches constructivistes dans la mesure où on déconstruit pour reconstruire ensuite l’interprétation d’un évènement.

Le cerveau peut modifier le vécu que l’on a de la réalité. Par exemple, si on s’imagine qu’on est au soleil, le corps ne fait pas la différence avec la réalité, et le cerveau va fabriquer de la mélanine. De plus, chacun s’hypnotise tous les jours lorsqu’on s’imagine quelque chose et que l’on réagit avec une émotion. Lorsque par exemple, on s’imagine une catastrophe personnelle avec la mort d’un être cher, on s’hypnotise.

Rappel :
Lors d’un incident traumatique (viol, agression, mort d’un proche, accouchement difficile…), nous créons des protections dissociatives : on entre en état hypnotique spontanément, on fait un recadrage unique et personnel de la réalité. Ce sont des phénomènes hypnotiques qui se mélangent ensembles. Ils ont un effet protecteur (anesthésie, sortie de soi). Ils s’installent et ‘’les souvenirs vont être imprimés sur les plaques sensibles de la mémoire’’. Pour les modifier, il faudra par la suite un autre état de conscience modifiée car ils ont été installés dans un état hypnotique.

Ces phénomènes existent à bas bruits dans notre quotidien. Par exemple, le bruit d’un coup de feu dans un film pour une personne qui a vécu la guerre, une scène de sexe pour une personne violée. C’est là que les protections dissociatives se réveillent pour protéger la personne.

La protection d’urgence, la protection dissociative, se met en place lors de l’évènement traumatique. Et à la suite de ça, les protections dissociatives deviennent des symptômes. Dès la stimulation, même minime, elles se réveillent, elles baissent notre seuil de sensibilité à divers stimuli (pensées, stimuli externes comme les films, musiques, odeurs). Cela peut se passer même dans les cas où on n’a pas de souvenir de l’évènement traumatique. Dans la vie quotidienne, elles sont très handicapantes.

Cette expression symptomatique, la psycho-somatisation, est malheureusement mal diagnostiquée et peut faire l’objet de prescriptions de médicaments faute d’une compréhension correcte.

Dans le traitement des traumas, l’école de Palo Alto utilise le symptôme dans le processus de guérison. Lors de l’hypnose, on intensifie, augmente son expression. Le patient amplifie tout ce qu’il vit. C’est alors la première fois que le patient prend le contrôle sur ce qu’il vit, sur ses protections dissociatives. Il reprend les commandes du phénomène qui l’envahissait jusque-là, retrouve la maîtrise.

Le risque lorsqu’on revisite un trauma est de faire de la victimisation secondaire (les phénomènes mis en place lors de l’évènement réapparaissent). Ici, on demande au patient d’intensifier le phénomène (paralysie, dépersonnalisation…). Le patient devient alors maître de ce qu’il ressent. Il augmente tous les phénomènes les uns après les autres.

Le client revisite alors l’évènement traumatique avec beaucoup plus de confort, même si pour le thérapeute, cette directive est contre-intuitive car paradoxale à première vue.

Dans cet exercice d’amplification des phénomènes, on montre au client qu’il a des ressources internes importantes, puisqu’il peut maitriser les protections dissociatives.

Puis, lors de la phase suivante, les têtes chercheuses interviennent. Il y a des levées d’amnésie. Lorsque le souvenir est désensibilisé. C’est le retour du refoulé, le changement de la scène au cours de laquelle on peut par exemple réduire la taille de l’agresseur jusqu’à ce qu’on puisse l’écraser, libère d’autres souvenirs.

Si après cette étape, la personne se sent encore coupable, alors on recommence avec les protections dissociatives pour prendre en compte « l’élément oublié » qu’il faut également lever. Par exemple, le fait que le violeur avait posé son couteau à un moment, l’enfant abusé a oublié le cadenas (le chantage affectif exercé par le violeur). Un des pires est « la dentelle de l’horreur » : au cours d’un viol (d’adulte ou d’enfant), l’agresseur peut provoquer un orgasme chez la victime. C’est alors le comble de l’horreur pour elle de se sentir trahie par son propre corps. Cela fait également partie des questions qui sont posées au commissariat et qui amplifie l’effondrement de la victime.

Une fois sorti des éléments amnésiés spécifiques au trauma, on retombe sur les traumas préalables qui ont créé les protections dissociatives. Ce sont les mêmes protections dissociatives qui avaient été mises en place. Les têtes chercheuses trouvent rapidement d’autres évènements. Même si ces évènements n’ont rien à voir avec le trauma présent, les protections dissociatives ont déjà la même forme.

Dans la situation du Covid, on part des symptômes (l’angoisse, la terreur, sentiment d’incapacité à faire…). On n’induit pas. Quand le client éprouve les sensations corporelles, on l’amplifie pour aboutir au PAAT (processus autonome auto-thérapeutique).

L’image de Milton Erickson pour illustrer le PAAT est la suivante : à la sortie de sa propriété, Erickson trouve un cheval, mais n’en connait pas le propriétaire, ce qui signifie qu’il n’est pas des environs. Il décide alors de monter sur le cheval et de lui laisser choisir sa route. Il veille simplement à le maintenir en mouvement et sur la route, mais ne choisit pas les directions au moment des intersections par exemple. Il finit par arriver chez lui à la surprise de son propriétaire. Lorsque ce dernier l’interroge, il lui répond que le cheval connaissait le chemin et qu’il n’a fait que le suivre.

Cette métaphore permet d’indiquer que le patient connaît la réponse. L’inconscient conduit la voiture. Le patient sait.

Exemple d’interaction hypnotique :
Un patient a des angoisses terrifiantes. Il ne sait plus quoi dire lors de présentations, alors même qu’il est perfectionniste. Les premières propositions sont de faire des erreurs volontaires, ce qui n’est pas possible pour lui. Alors, dans la lignée de Palo Alto, on va avec l’angoisse, pour l’augmenter. Arrive la protection dissociative : anesthésie, puis l’impression d’une « chanel vision », comme lorsqu’on voit à travers des jumelles où seule la personne à qui on parle existe dans la scène. Le thérapeute invite le client à entrer dans ce tunnel, intensifie la peur, il est protégé par ce tube. La peur devient terreur.

- Qu’est-ce que c’est ?
- C’est mon père qui dit : « t’es pas capable ! », « si seulement tu voulais ! »
[Le thérapeute fait du constructivisme]
- Peux-tu le réduire ?
- Non
- [phénomène hypnotique] Pourquoi ?
- Quelque chose me retient en arrière.
- Vas-y, en arrière ! Sens où ça te mène. N’y aurait-t-il pas une boite dans laquelle on trouve les racines de cette impossibilité ?
- [Hurlement] Oui ! Elle contient toutes les humiliations, les méchancetés. Des « Si seulement il pouvait être gentil ! », des années…
- [On utilise la technique des 20 télévisions avec tous ces souvenirs.]
- Que fait-on avec cette boite ?
- Je ne peux pas l’enlever [résistance], Je ne peux pas car il y a aussi tous les émerveillements de cet enfant. Je veux le garder.

A partir de là, on a la production d’un PAAT. Il a ouvert cette boite et trouve des joyaux, perles, diamants. C’est associé à une grande joie. Et là, la reconstruction devient possible.

Cet exemple montre à quel point le Covid est l’occasion de travailler des traumatismes passés.

Propos retranscrits par Laetitia BONIN

Imprimer E-mail

Notre système de gouvernance sanitaire est-il malade?! - Jean-Dominique MICHEL

Invité de Lact, Jean Dominique Michel, Anthropologue de la santé, Directeur de projet du « Collège de Rétablissement *»,Secrétaire Générale de l’Association Romande « Pro Mente Sana *» qui défend les intérêts et les droits des personnes souffrant d’un handicap ou d’une maladie psychique et; auteur de: « Covid: Anatomie d’une crise sanitaire* » est venu nous partager son analyse quant à cette question qui se veut à la fois complexe et compliquée. Retrouve son blog Anthropo-logiques sur : https://jdmichel.blog.tdg.ch/

Quelques éclairages…

L’anthropologie est une science inductive et compréhensive qui étudie la nature, le sens, la logique des processus interactionnels des groupes humains inscrits dans un contexte social et culturel. L’anthropologie de la santé quant à elle, étudie les interactions entre santé, culture et maladie. En fonction des facteurs socio-culturels, la santé et la maladie sont représentées et appréhendées de manière différente. À ce propos, Jean Dominique Michel nous rappelle que « La majorité des cultures du monde envisage la maladie comme quelque chose de collectif, de groupal, tandis qu’en Occident, la santé est quelque chose de plus personnel, confidentiel, de vécu en solitaire, à la faveur de la problématique de l’individualité. » Dans le cadre de ses travaux de recherches en santé publique, il s’intéresse à la question de la « salutogénèse* », c’est à dire comprendre la manière dont une personne va pouvoir ou non, trouver dans son environnement, les ressources nécessaires qui vont l’aider à satisfaire ses besoins en santé. Cet angle de vue se met en lien avec la définition du processus de résilience dans la mesure où il s’agit de la question du: « Comment traverser les épreuves afin de maintenir et/ou relancer la dynamique de vie? »; dans une perspective globale qu'il qualifie «d’homéostasie psycho-affectivo-emotionnelle ». À cela, Jean Dominique Michel ajoute que, selon les recherches en salutogénèse, l’intelligibilité est l’un des plus fort vecteur de résilience. En d’autre terme, c’est par la compréhension d’un phénomène que les ressources vont pouvoir être mobilisées. En dépit de l’existence d’un plan de crise établit dans la suite des pandémies historiques, et le fait que la Covid-19 se situe au 9 ème rang des épidémies les plus graves depuis la fin de la deuxième guerre; En dépit du fait qu’elle reste en terme d’ordre de grandeur, quelque chose d’habituel; elle à été traité comme quelque chose d’inhabituel, d’inédit, provoquant un vent de panique généralisé. Le virus en lui même n’est donc pas le problème, c’est la représentation du virus, ses effets, et les actions qui en découlent qui posent problèmes. La gestion défaillante et désorganisée tant sur le plan humain que matériel; ajouté à une communication discordante; le tout amplifiée par une pollution médiatique, ont révélé un système interactionnel malade et divisé. L’association de ces trois facteurs à provoqué une situation de double contrainte, qui a favorisé: Une culture démultipliée du complotisme Un climat « mortifère » martelé par des annonces médiatiques catastrophiques Un obstacle à trouver une juste posture face à un discours incompréhensible. C’est ainsi que les systèmes de gouvernance politiques, scientifiques, sanitaires, médiatiques ont ouvert la boîte de Pandore. Celle-ci n’a fait qu’accentuer la fragilisation d’un système déjà en crise, et par conséquent, contribué à plonger les populations dans une insécurité globalisée.

Connaissant l’influence des liens sur la santé, quelles seront les conséquences liées à la privation d’interactions des enfants, des ainés, des personnes hospitalisées?
Comment réguler les effets perturbateurs des facteurs de stress sur le métabolisme?
Comment rétablir le lien sacré médecin-patient fragilisé par les injonctions étatiques ?
Comment garder ma santé pour pouvoir n’être dans aucune exclusion?
Comment sortir de cet impensé?
Suite à ce constat qui s’oppose aux principes du vivant, quelles perspectives?
Nombreuses sont les questions qui nous poussent à présent, à réfléchir aux perspectives qui vont aider l’espérance à sortir de la boîte, car il en va, comme nous le rappelle Jean Dominique Michel, de notre responsabilité humaine et citoyenne.

C’est dans une intention d’intelligence collective qu’ont pu émerger du groupe de participants, les idées de projets suivants:

L’enseignement à développer sa pensée critique, philosophique

Cette proposition rejoint le modèle du sens de la cohérence inscrite dans l’approche de la salutogénèse: La compréhension d’un évenement interne ou externe, la notion de pouvoir le gérer en prenant appui sur ses ressources, le fait de lui donner du sens et en tirer des enseignements constituent la triade qui va dans le sens de la continuité de la vie; Prendre appui sur les recherches en neurosciences qui attestent la lecture constructiviste de l’homme : la réalité est une construction créée par celui qui l’observe, de ce fait, elle n’est jamais telle que l’on croit qu’elle est. Ce qui, in fine, permet de sortir du danger de la pensée totalitaire. En d’autres termes, la pensée systémique constitue une véritable ressource humaine en terme de compréhension de phénomènes complexes.

Développer le lien d’appartenance et de reconnaissance à la communauté humaine

Créer une organisation des rapports humains qui soit basée sur la solidarité, dans l’intention d’une reliance à la communauté humaine. Considérer la personne comme une source, et non comme une charge ou un rival. Chercher des réponses collectives qui vont être bonnes pour soi. « Communiquer, c’est mettre en commun, et mettre en commun c’est l’acte qui nous constitue. Si l’on estime que cet acte est impossible, on refuse tout projet humain. » Albert Jacquard

En conclusion, cette situation à révélé une société en crise de sens, de confiance, de liens, conséquences de la globalisation capitaliste prônant l’individualisme, la performance, la mise en conccurrence, comme clés de réussite personnelle. Comme un retour de boomerang, cette crise vient frapper les espris et tire une grande sonnette d’alarme, Elle exprime un profond besoin d’être écouté, entendu, considéré, reconnu comme faisant parti du tout que constitue notre humanité,. Elle exprime un besoin de retrouver des liens qui considèrent la personne telle qu’elle est et non pas telle qu’il faudrait qu’elle soit. Elle demande, à retrouver une sécurité perdue.

Propos retranscrits par Sabria TAHAR

Imprimer E-mail

Au confinement total les français ont répondu « réseau social » ! - Patrick Bantman

Patrick Bantman souligne d’abord un paradoxe : on parle de réseau dans un contexte de confinement. Qu’est-ce qu’un réseau : c’est l’ensemble des relations d’un individu, relations familiales, sociales, professionnelles. Le mot réseau vient du latin « retis » qui signifie filet, il évoque des fils qui se croisent, comme dans un tissu. Grégory Bateson définit le réseau comme l’ensemble des relations significatives d’un individu, relations capitales pour une compréhension des processus d’intégration psychologiques et sociales, pour le bien-être, pour l’identité et la consolidation du potentiel de changement. Le tracé de la frontière du réseau social relève d’une décision plus ou moins consciente de chacun.

Le réseau social est la clé de voute de l’identité et du bien-être, il détermine le lien social, la reconnaissance de soi, l’image de soi. Il a également un effet sur la santé et sur la capacité d’adaptation : au confinement les français ont répondu réseau social.

Pendant le confinement le travail, les actions, le rythme … tout s’est arrêté brutalement. Le confinement a concerné trois milliards d’individus, a impacté les réseaux macro, les communautés auxquelles nous appartenons, notre société, nos économies. Les nations se sont figées. La nature a réapparu, la pollution s’est réduite, les familles ont été séparées, les modes d’échanges et de communication ont changé, les villes se sont vidées mais les réseaux ont continué d’exister. Ce sont les réseaux numériques qui ont pris une place importante au point qu’il n’était pas exclu à certains moments du confinement que la technique craque sous le volume. Sur Facebook, pendant les quinze premiers jours du confinement les publications ont connu des pics inédits : des millions de publications originales, des retwitts etc. Une différence est essentielle : avant le confinement on parlait de réseau social mais moins d’internet. Finalement le digital a remplacé la liberté physique perdue et on a même expérimenté des cérémonies funéraires en vidéo.

Au niveau local, les démarches d’échanges et d’entraide ont fait l’objet d’initiatives nombreuses, au sein des familles, dans les immeubles, dans les quartiers. Des plateformes d’entraides entre voisins se sont créées pour des services d’impressions, des courses, les gardes d’enfants. Les associations ont proposé de l’entraide, par exemple toutes les associations de psychologues ont proposé des aides par téléphone, souvent gratuitement. Certaines ont reçu un grand nombre de demandes.

Les réseaux médicaux, parfois constitués en quelques jours, comme Covidum, ont également répondu à de nombreuses demandes (60 000 appels pour Covidum). La recherche pour l’élaboration du vaccin a profité des réseaux et de l’entraide entre scientifiques.

Quelles sont les thématiques les plus présentes dans les tchats ?

Les thèmes par ordre d’importance sont les suivants :

  • Bouleversement de modes de vie (26%), prise de nouvelles les uns des autres …
  • Mesures sanitaires (sujet sans doute lié en partie aux hésitations des pouvoirs publics)
  • Controverses politiques et médicales (14%), en France particulièrement, dans les autres pays les sujets politiques sont moins présents
  • Solidarité, humour, conseils sur bons plans de confinement, contenus humoristiques… beaucoup de créativité et de partage.

Il faut souligner le caractère protecteur des réseaux sociaux et familiaux. Pour les couples et les familles le réseau est un support, une ressource, un socle d’appartenance fondateur, qui permet de donner et recevoir, d’échanger, de partager. Dans le contexte du confinement certaines situations déjà difficiles ont pu se dégrader : confrontés à la frustration, à la privation de liberté, les comportements se sont exacerbés, condensés. Parents, enfants, adolescents étaient repliés à la maison, en famille. Des parents ont mieux compris qu’ils donnaient trop de temps à l’entreprise par rapport à la famille, à ce qui compte vraiment pour eux.

Sur le plan professionnel, l’extension du télétravail devra faire l’objet d’un bilan, il a permis de poursuivre les activités mais a éliminé la frontière entre vie professionnelle et vie privée.

La crise a démontré que nous sommes interdépendants, elle a rendu visibles tous ces réseaux qui tissent les fils de ce qui fait une société. L’éloignement n’a pas distendu nos liens, les réseaux sociaux et familiaux peuvent être renforcés : l’extension des idées systémiques sera à mesurer dans les mois qui viennent. Cependant, pour les personnes âgées l’effet réseau n’a malheureusement pas pu jouer.

Patrick Bantman rappelle que pour le philosophe Emmanuel Levinas, nous sommes responsables pour autrui, avant d’être libres.

Propos recueillis par Pascale Baratay-Lhorte

Imprimer E-mail

Les réseaux en temps de confinement - Edith Goldbeter-Merinfeld

par Edith Goldbeter-Merinfeld

En cours de sortie progressive du confinement (ce n’est qu’un début), on constate l’importance des réseaux et à quel point nous sommes des êtres sociaux. La privation de relations quotidiennes, normales et régulières, nous amène à voir comment, quand tout se passe normalement, nous vivons et nous respirons dans nos réseaux. 

C’est en 1957 qu’Elisabeth Bott, inspirée par l’anthropologie, introduit le concept de réseau social, que l’on peut définir ainsi : ensemble des chemins matériels et fictifs qui relient les personnes entre elles de manière informelle et spontanée.

La dimension thérapeutique des réseaux est relevée de façon marquée à la fin des années 60 et au début des années 70, moment où beaucoup cherchaient des alternatives à l’internement psychiatrique. Mony Elkaim a joué un rôle important dans l’usage des réseaux, de même que l’italienne Silvana Montagano. Le réseau est pour eux un moyen de mettre en mouvement les relations interpersonnelles quand elles sont sclérosées. Des réseaux artificiels peuvent être mis en œuvre : en thérapie de nouvelles personnes sont introduites dans le réseau des patients. Pour Silvana Montagano, un réseau est thérapeutique simplement parce que c’est un réseau :  il peut soutenir et contenir quelque chose, des souvenirs, des objectifs, des idées, des douleurs, des fantaisies …  Un réseau de soutien a un caractère indispensable pour une grande majorité de personnes.  

Deux personnes ont joué un rôle important : Ross Peck aux USA qui a créé la network therapy, et Jean-Marie Lemaire en Belgique qui a créé la clinique de concertation dans laquelle le réseau est composé de la famille d’une part, et des professionnels impliqués auprès des membres de la famille, d’autre part. Ce réseau est un groupe de soutien pour la famille.

Le soutien social procuré par les réseaux joue comme une protection qui a un effet sur la santé physique et émotionnelle. La recherche a mis en évidence un « effet tampon » entre un évènement stressant (l’expérience de cet évènement ou l’appréhension de cet évènement par la personne) et la réaction ou la recherche de solutions par la personne qui subit le stress. Un individu qui perçoit qu’il peut être soutenu, définit mieux ce qui le stress et appréhende mieux les moyens de maitriser ce stress. Le réseau élimine en quelque sorte ce qui fait obstacle à la recherche de solutions, au contraire il favorise l’élaboration de solutions (ou réduit l’impact de la perception en aidant à mettre en place des solutions). La relation entre le réseau social et la santé mentale, n’est pas linéaire : elle est circulaire. Une détresse psychologique peut être causée par le manque de soutien social et l’absence de réseau, et symétriquement, en être le résultat : le contexte est circulaire.

Pour les adolescents et les jeunes adultes, le réseau contribue au bien-être dans des contextes de difficultés intra familiales, face à des problèmes d’identité sociale ou dans des contextes d’adversité. Un groupe d’amis par exemple procure un soutien de remplacement en l’absence de soutien de la famille, il peut même jouer le rôle d’une famille de remplacement dans les cas de privations affectives graves. Il procure également des possibilités supplémentaires de s’identifier. Pour les personnes isolées les réseaux secondaires (intervenants et services publiques) sont très utiles. 

Dans notre contexte culturel les réseaux spontanés naissent à l’école, dans les mouvements de jeunesse ou dans le monde du travail : ces environnements permettent de bâtir des réseaux de pairs hors de la famille. Le travail alimente de manière considérable le réseau des actifs. Sans réseau, c’est-à-dire sans travail, sans amis et sans famille, c’est l’isolement.

Au cours du confinement les échanges par les moyens techniques actuels (zoom…) ont permis de rétablir ou de créer des réseaux sociaux de soutien. Les gens n’ont pas attendus les psychologues pour savoir qu’il est important d’animer et de ranimer les réseaux, comme si la limitation des contacts nous faisait ressentir à quel point il est nécessaire d’entretenir notre réseau, de manière active. Le contexte du confinement au domicile et l’absence de contacts quotidiens a eu paradoxalement un effet sur l’entretien et élargissement du réseau social.  La réduction des rencontres en présentiel a conduit à développer les réseaux en distanciel. Plus on est obligés d’être isolés, plus on tend à développer les relations extérieures, à distance. Donc on amplifie contacts et/ou on recherche de nouveau des liens anciens.

L’être humain se rappelle qu’il est fondamentalement un être relationnel : il conserve les relations, les amplifie, recherche des contacts. Le confinement nous a permis de redécouvrir cela.

Vivre seul et croiser des inconnus, peut remplir un espace humain. Mais en confinement, ne plus voir personne ou seulement des ombres masquées et pressées de rentrer chez elles, des individus dont on n’identifie pas les traits … l’expérience est différente.

Quid des rituels et de leurs effets sur les réseaux ? 

Les réseaux se consolident toujours dans des rituels qui tracent une forme de frontière entre ceux qui appartiennent au réseau, qui partagent des valeurs et ceux qui n’en font pas partie. Le réseau trace une forme de frontière entre ce monde et l’extérieur, délimitant un système ou un territoire. Partager des rituels signifie appartenir à un groupe. 

Dans les rituels, les temps individuels sont synchronisés par le temps du groupe. Le temps est rythmé par des passages, comme s’il passait par des sortes de postes de douane. Dans le confinement les rituels sociaux et intra familiaux ont pris de l’importance, ils ont ponctué le temps et produit un effet rassurant lié à l’inscription dans une structure temporelle (le télétravail au contraire prive de certains repères temporels). Les rituels tracent le passage du temps, ils contiennent une dimension de mouvement, avec un avant et un après. Le moment du rituel est bien défini, avec la préparation avant (par exemple préparation de l’apéro à distance), et la métabolisation de ce qui s’est passé, après, par le biais d’un média. Les apéros à distance ont eu un effet sécurisant, lié au plaisir partagé, au partage de conditions similaires : dans le confinement on est pareil, on se comprend et on prend du bon temps.

Les applaudissements pour les soignants ont été également un rituel traçant des frontières de voisinage, mais aussi au sein de groupes culturels plus larges, puisque la pratique était répandue dans les pays, voire dans les continents. Le rituel est rassurant : on existe car on appartient. Le sentiment d’appartenance est important : nous sommes des êtres relationnels, des êtres « appartenants ».

Que deviendront ces réseaux tissés pendant le confinement ? A l’avenir ces réseaux d’anciens confinés (ou anciens résistants au confinement) se maintiendront-ils ou seront-ils détricotés pour laisser place à de nouveaux réseaux ? Le confinement ne nous a-t-il pas humanisés par la prise de conscience de l’importance du relationnel ?

Propos recueillis par Pascale Baratay-Lhorte

Imprimer E-mail

Oser la performance relationnelle. Claude de Scorraille

Claude de Scorraille rappelle que le COVID 19 est toujours en cours même si la menace de ne pas pouvoir être prise en charge à l’hôpital diminue.

Nous avons le choix lorsque cela est possible de :

  • Retourner sur le site de travail
  • Envoyer ou pas les enfants à l’école...

Néanmoins des contraintes demeurent, il y a beaucoup d’insécurité concernant le risque lié à l’insécurité, de la maladie, mais aussi le risque du chômage.

Claude de Scorraille nous rappelle que si la 2e vague de contamination est incertaine, en revanche, il est probable qu’une 2e vague de victimes qui va prendre la forme de « victimes de la crise économique »…

Le Dr Milton Erickson explique qu'un thérapeute ne change rien, mais crée des circonstances dans lesquelles les patients peuvent agir spontanément… et changer…

Pouvons-nous transposer ces idées dans le monde de l’entreprise ?

Promouvoir celles-ci en tant que « philosophie managériale » ? Pourquoi aller dans cette direction ?

A titre privé, l’on a constaté l’importance de voir ses proches « physiquement »…

Dans la sphère professionnelle l’effet a été, significativement, différent : en apprenant à travailler autrement, depuis chez soi, pour la plupart.
Les managers et les collaborateurs ont appris à s’ajuster.

- Prise de temps conviviable pour des interactions chaleureuses,
- Décentrage par rapport à la performance, à l’urgence du contrôle de l’efficacité et de la performance

Cela a pu avoir comme conséquences :

  • Une meilleure expérience du travail,
  • Une solidarité accrue
  • Plus d’efficacité

La plainte majeure entendue dans certaines entreprises est un sentiment de solitude…

Le ressenti d’un manque, d’une tristesse voire de désespoir malgré le fait d'être en couple pour certains…

Nous pouvons nous sentir seuls, professionnellement, même dans des conditions de présence sociale, d’interactions familiales… lorsque nos modèles usuels sont perturbés par exemple si l’on :

  • Aime être avec les autres, parler, courir, agir... tant dans des cadres amicaux, professionnels que privés… cela créée alors un manque
  • Observe dans ses interactions avec les autres que l’on est incompris, exclu, jugé différent…

Ceci vaut pour toute personne qu’elle soit dirigeant, collaborateur, client, parent, enfant…

La souffrance ressentie est d’autant plus pénible si l’on n’est pas « à l’aise avec soi-même », ce qui peut alors conduire à une détresse relationnelle et provoquer un déclassement de l’image, de sa confiance en soi…

Pour s’en prémunir, il est essentiel de réussir à faire son travail. Si l’on construit quelque chose, l’on se sent important, cela nous donne de la valeur.

Parfois, ceci peut expliquer les « moteurs de conduite » qui vont aboutir à rabaisser l’autre ou soi-même ou à saboter une « tâche ».

Si ce besoin de renforcement de son importance prime, cela aura pour conséquence de dégrader nos relations avec les autres. Ces difficultés peuvent toucher tout le monde quel que soit son statut.

Tous les êtres humains, en bonne santé, peuvent ainsi, connaître des états et sentiments variés tels que la critique, le doute…

Claude de Scorraille mentionne, en exemple, la difficulté qu’ont certains dirigeants reçus au sein de LACT à exprimer, révéler, reconnaitre les difficultés.

Ceci est une source de préoccupation supplémentaire et aboutit à un effet paradoxal, celui d’y être plus sensible. Cela mène également à des conduites d’évitement des relations lorsque celles-ci sont perçues comme trop menaçantes…

Au début du 20e siècle, à l’apogée du « modèle scientifique de Taylor », ce dont rêvaient les employés étaient d’avoir plus d’autonomie.

A rebours de cet exemple, les collaborateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir plus d’interactions avec leur hiérarchie. Ceci est d’autant plus marqué que l’on est confronté à la prise d’une « bonne décision » avec un « risque zéro ».

En résumant la situation :

  • Le contexte professionnel est différent de celui d’avant le confinement : il est marqué par l’insécurité déclenchée par le COVID 19,
  • Il nous faut apprendre à vivre avec le COVID 19 et surmonter l’insécurité en demandant de l’aide aux autres.
  • Grâce aux autres, nous pourrons alors minimiser les risques et garantir notre aptitude à surmonter les épreuves et être innovant.

Il faut rappeler qu’être aidé n’est pas être faible. « Être aidé, c’est être Humain ».

Claude de Scorraille nous rappelle cette remarque de Mencius, penseur chinois confucéen, cité par le philosophe, François Jullien « Tout homme qui voit un enfant prêt à tomber dans un puits va faire un geste pour le retenir sans se demander s’il y trouvera un intérêt ou si les parents de cet enfant vont lui être reconnaissant… Tout homme qui ne fait pas cela n’est pas « Homme ».

Ceci nous renvoie à notre situation actuelle.

Elle présente une belle opportunité pour les dirigeants, managers qui oseront mettre en place un cadre relationnel propice à l’intelligence individuelle et collective.

L’enjeu est de « vitaliser » autrement l’engagement professionnel de chacun et, c’est de cette façon que nous allons pouvoir faire face aux défis de cette situation.

Une façon d’établir un climat professionnel positif est bien de veiller au « bien-être » de chacun et de développer la Résilience.

La Résilience est une combinaison d’aptitudes nous permettant de rebondir, d’apprendre des échecs de nos actions, d’être motivé par nos défis, d’être en capacité de faire face aux épreuves de la vie.

Pour y parvenir les « figures d’autorité », d’une « ligne hiérarchique » en entreprise peuvent prendre une initiative d’une autre forme d’interaction avec leurs collaborateurs en se comportant en « personnes sociales » et non pas en « personnes individualistes », en l’incarnant, en donnant l’exemple…

Le principe simple consiste à Oser écouter l’Autre, ce qui signifie aller vers l’autre, à l’écouter parler.

Oser aller vers l’autre est à la base de la « Performance Relationnelle », ce qui implique d’être curieux à l’égard de ses préoccupations, découvrir ce dont il a besoin…

Se montrer « présent à l’autre » et donc que « l’autre le ressente »

Prenons l’exemple du guide de montagne chevronné à qui nous avons fait appel.

Il peut arriver de faire face à une situation dangereuse… Ce qui va augmenter nos chances c’est lorsque le guide prend le temps nécessaire pour écouter chacun des membres de la cordée. Il se peut alors que la solution émerge grâce à un « novice »…

En prenant cet angle de la rationalité relationnelle, cela signifie que l’on va mettre son intelligence au service de tous et non pas au service des intérêts de chacun pris isolément.

Le Confinement a permis de mettre en évidence les bienfaits de « la performance relationnelle », cette façon de tisser du lien.

Cela suppose de mettre en œuvre une transformation de nature systémique pour faire évoluer simultanément, nos comportements, nos émotions, nos conceptions sur notre façon d’investir nos rôles…

Une Solidarité va pouvoir alors émerger avec des rapports plus humains nous libérant de la « prison » de nos propres points de vue…

En conclusion, la Performance Relationnelle va modifier de nombreux points en :

  • brisant la solitude,
  • stimulant la créativité,
  • la convivialité,
  • l’Engagement dans l’action
  • l’audace,

Et, par conséquent, nous apporter de nouvelles ressources permettant d’évoluer, de consolider…

Propos retranscrits par Pierre Deleaune.

Imprimer E-mail

Confinement, déconfinement et paradoxes. Inclus vidéo. Claude de Scorraille

Extrait de la conférence de Claude de Scorraille du 7 mai 2020

Viktor Frankl, neuropsychiatre, auteur de « Découvrir un sens à sa vie » travaille sur les thèmes du vide existentiel et de l’autonomie de l’individu. Il fait l’hypothèse qu’au moment de l’évolution où l’homme devient un être humain, il subit une double perte : il perd d’une part l’instinct – qui permet un ajustement du comportement de l’animal en fonction de ses besoins – l’homme pensant sa vie en plus de la vivre. Il perd d’autre part son autonomie : son désir devient modelé par le désir de l’autre, par un besoin de conformité.

Dans le monde occidental moderne, l’instinct et les traditions sont en perte de vitesse. L’autonomie ne va pas de soi et désirer ce que d’autres imposent comporte un risque de totalitarisme. L’homme moderne, « égocentré », ne met plus de limite à ses désirs et vit dans l’illusion du contrôle de son environnement : dans son monde idéal le risque est maîtrisé. L’éducation promet « si non veut, on peut », ce qui est très différent de « si on veut on peut ce qu’on peut ». Le risque zéro est l’exigence : zéro faute à l’école, zéro mort à la guerre, etc dans une recherche constante d’absolu et d’inaltérable.

La relation à soi et aux autres, régie par un principe d’égalité, devient rigide. L’adversité prend le pas sur la coopération, la fermeture l’emporte sur l’ouverture, l’individualisme sur la relation et le bien commun.

La période qui précède la crise de la Covid 19 est marquée par la stabilité et la foi dans l’intelligence qui permet de nous adapter et de traverser les épreuves. Beaucoup de personnes, avant cette crise, n’ont pas réellement expérimenté l’incertitude.

Arrive cette crise et subitement les média nous inondent d’incertitude au point que le sujet devient obsessionnel.

Illustration : les fourmis nomades. Ces insectes vivent habituellement en groupe très organisés, elles se déplacent en colonne, se ravitaillent de même et sont capables de bivouaquer. Que se passe-t-il en cas d’évènement inattendu ? Un orage par exemple. Leur comportement devient rigide, l’orage efface leurs traces, les fourmis paniquent, s’agglutinent et s’aveuglent. Leur comportement est devenu rigide par absence de communication entre les individus.

Quelle fut la réponse des états pour endiguer le virus et pour protéger la population ? Le confinement. Le message qui se diffuse est donc que pour protéger les individus il faut les isoler (rappelons que l’isolement est aussi une punition – la prison - voire un moyen de torture dans certaines sociétés). L’autre devient une menace à éviter. Et en tant qu’être humain, je suis en face de ma vulnérabilité, bien éloigné de l’individu performant et tout puissant. Le covid apporte l’expérience de la peur et de la souffrance.

Mais le confinement a aussi démontré que sans l’autre nous ne sommes rien : ceux qui ont continué à soigner, à enseigner, à approvisionner … ont permis que la vie poursuive son cours. C’est la collaboration, la relation qui ont rendu cette continuité possible.

Alors comment aider les patients et clients en période de crise sanitaire ? Il faut revenir aux bases de la communication, telles qu’elles ont été développées par l’Ecole de Palo Alto, en particulier dans l’ouvrage « Une logique de la communication » (Watzlawick, Helmick Beavin, Jackson). Les flux d’information, la communication, la souplesse des relations rendent les ajustements possibles. Aider c’est aider à confronter les paradoxes, assouplir les perceptions, apprendre à changer de vision du monde, tout en conservant une singularité d’être humain. A l’image du funambule qui trouve son équilibre dans le déséquilibre qui précède, il est sans doute possible de retrouver de la sécurité à partir de l’insécurité.

Propos retranscrits par Pascale Baratay Lhorte

Imprimer E-mail

Traverser la peur et l'anxiété grâce à l'hypnose et l'auto-hypnose. Michele Ritterman.

Traverser la peur, l'anxiété grâce à l'hypnose et l'auto-hypnose

par Michele Ritterman

Michele Ritterman a été l’élève de Milton Erickson, de Salvador Minuchin, de Jay Haley.
Docteur en psychologie clinique, spécialiste de l’hypnose, auteure d’ouvrages sur le thème de l’hypnose et des thérapies familiales, entre autres : « Using hypnosis in family therapy »
Elle a travaillé entre autres sur le sujet de la transe comme symptôme.
 
Michele Ritterman : je suis au Costa Rica, c’est un privilège d’échanger avec des personnes partout dans le monde, pour qui il est important de prendre soin des autres. Notre travail est important, nous participons à créer une civilisation plus humaine. Que puis-je vous proposer aujourd’hui ?
J’ai étudié avec Milton Erickson, le père de l’hypnothérapie (l’utilisation de l’hypnose dans un processus thérapeutique) avec Salvador Minuchin, père de l’hypnose systémique et avec Jay Haley (du Mental Research Institute).
Il ressort de mon travail que chaque symptôme est suggéré par l’entourage proche et par la société. Aujourd’hui nous recevons beaucoup de messages au sujet du covid. Chaque symptôme peut être une fenêtre à travers laquelle nous pouvons voir un problème, une famille, la société. Comme thérapeutes plus nous en savons sur le caractère unique de la situation, plus nous pouvons comprendre cette situation et aider. Car chaque problème est unique.

Comment traiter l’anxiété ?
M.R. : il faut dire d’abord que l’anxiété « appartient » à une personne, le ressenti de l’anxiété est propre à chaque personne. Je pose la question suivante à mes étudiants : à quoi pensez-vous quand vous pensez à la couleur rouge ? S’ils posent plus tard la question à leurs clients, ils verront que les réponses sont très différentes selon les individus. Par exemple, une personne répondra que la couleur est celle d’une rose et se souviendra de l’odeur d’une rose, une autre pensera au sang et se rappellera la mort de l’animal qu’il aimait, etc. Pour l’anxiété, de la même manière, chacun fait une association particulière. Les questions que nous posons, nous permettent de mieux connaitre la signification du problème ou de l’état de transe chez la personne que nous essayons d’aider.
A propos des implications de ce que nous vivons aujourd’hui, le virus nous apprend des choses sur notre propre importance comme personne et comme membre de collectifs qui s’entraident. Ce qui arrive est une opportunité pour comprendre ce que veut dire « être humain » aujourd’hui. Nous nous souvenons que nous appartenons à quelque chose qui est plus grand que nous, cela nous aide nous-même, et nous aide aussi à aider nos clients.

Faut-il parler de peur ou d’anxiété dans le contexte de quarantaine ? 
M.R. : soit l’un soit l’autre, cela dépend du patient ou du client. Il y a un état général d’anxiété dans le monde, il y a de l’anxiété à un niveau global, chacun se pose des questions : quel risque je cours, est-ce que cela va s’aggraver…  Au niveau individuel, ou comme membre d’une famille, on ressent plutôt de la peur. Chacun cherche ce qu’il peut faire, ce qu’il doit faire, comment faire la meilleure chose. La peur est une émotion qui a des racines profondes et personnelles. En tant que professionnels, nous voulons être parfaits, toujours meilleurs, mais nous sommes aussi dans l’anxiété sociale et dans l’incertitude. Face à une personne, nous devons déterminer si elle ressent de la peur ou de l’anxiété. Il faut contextualiser l’émotion : parler de la peur d’une personne à un moment donné, dans une situation donnée.

Quelles sont les particularités de l'hypnose ericksonienne ?
M.R. : avant le travail d’Erickson, l’hypnose n’était pas un processus, il s’agissait d’interventions ponctuelles et ciblées (sur les addictions par exemple). Son apport a été d’activer l’esprit, l’inconscient des personnes et leurs potentialités, leurs compétences pour trouver des ressources et changer, mais pas seulement pour un changement ponctuel.
Une de ces compétences est l’imagination, chez les enfants en particulier. A partir d’une peur chez un enfant, on recherche de quoi il a peur précisément, et on aide à trouver en eux quelque chose qui leur permet de se sentir en paix, heureux, ou aimé. Ils peuvent imaginer quelque chose qu’ils ont ou qu’ils n’ont pas, par exemple un petit chien. On peut suggérer qu’une personne « sécurisante » sera toujours à « l’intérieur d’eux-mêmes », qu’elle les aimera toujours. Il y a des personnes qui ont un seul souvenir heureux dans leur vie et ce souvenir est leur ressource. Donc on accompagne une personne à trouver en elle, un lieu qui l’aide à se sentir en sécurité, où elle peut se poser, respirer, pour un temps même court. Voilà pour l’hypnose ericksonnienne.

Quels outils d’auto-hypnose peut-on donner à nos patients pour les aider à réduire l’anxiété pendant la période de crise ?
M.R. : si on travaille avec une famille, la première chose à observer au cours du rendez-vous est le contenu des échanges entre les membres de cette famille, dans la pièce, en essayant de déterminer ce qui les rend anxieux : cela peut être des problèmes d’argent, des transferts : « tu me rappelles tante Margaret », etc.  Ensuite on peut faire une « induction contre-hypnotique », par exemple : fermer les yeux, respirer ensemble … On parle des peurs, on ne les cache pas, on propose d’aller dans un espace différent où on pourra contenir ces peurs une par une, on propose des messages qui viennent contenir et/ou contextualiser la peur (cette situation que vous vivez maintenant est différente…). Des articles sur mon site expliquent tout cela. Je recommande d’utiliser le temps personnel subjectif et non le temps de l’horloge.

Propos retranscrits par Pascale Baratay Lhorte

Imprimer E-mail

Intimité, couple et famille en temps de confinement - Dr. Robert Neuburger


Un extrait de la web-conférence:
" Intimité, couple et famille en temps de confinement"
avec le Dr. Robert Neuburger 

Le confinement a suscité l’augmentation importante des violences dans les familles. Dans cette situation nouvelle, on va trouver des difficultés mineures et parfois des violences des enfants entre eux, des ados contre les parents et de la violence dans les couples.
Dans les questionnements proposés, il est intéressant d’utiliser le concept de crise. C’est un changement important entrainant des modifications, de la créativité à la sortie de ce confinement en espérant qu’il soit le plus court possible.
Le Dr. Robert Neuburger a choisi de partir de l’angle de l’intimité. Ce qui manque le plus, c’est l’intimité et à tout niveau. Je parle de l’intimité dont on peut bénéficier en temps normal : un espace, le travail, le sport et les autres relations… 


Une définition d'intimité:

« L’intimité indique une clôture, une frontière à ne pas dépasser. Elle est réservée à soi-même ou à certains, qui font partie des proches. Les autres, les étrangers, en sont exclus, à moins d’y être conviés.

Notre société autorise trois territoires intimes : l’intimité personnelle, l’intimité du couple et l’intimité familiale. Elle assure leur protection : il existe un droit de vie privée et la loi sanctionne les effractions par la presse, par tout organisme social ou même par tout particulier, de la vie privée des individus, des couples et des familles, par exemple la divulgation de certains documents, photographies, secrets sans autorisation. La société considère que chacun a le droit de mener l’existence qui lui convient dans l’intimité de sa vie, de son couple et de sa famille pour autant qu’ils ne transgressent pas les lois communes. Nous pouvons définir l’intimité comme la privacy anglo-saxonne, espace qui est sous sa responsabilité, que nous gérons selon des principes qui nous appartiennent. Nous n’avons pas de compte à rendre, contrairement à d’autres groupes d’appartenances : il n’y a pas de règlement intérieur, pas d’assemblée générale, pas de rapport annuel, pas de tutelle, libre à nous ouvrir ou de fermer ces espaces selon notre volonté et à qui nous désirons. Ce sont aussi des zones franches qui bénéficient d’une certaine forme extraterritorialité juridique : le vol entre époux ou entre enfants et parents n’est pas punissable, de même que l’on ne peut imposer à un conjoint de témoigner contre l’autre. Dans ce sens, l’intime est le légalement caché.

L’intime existe également dans les groupes d’amis, dans les relations fraternelles ou autres, mais, à la différence des espaces « officiels », reconnus par le droit, ceux-ci ne bénéficient d’aucune reconnaissance, d’aucune légitimité…

Chaque territoire d’intimité - l’individu, le couple, la famille – comprend trois composants : l’espace physique, l’espace psychique et le domaine de la compétence, autrement dit, l’être, la pensée et l’agir. »  (Référence au Livre sur « Les territoires de l’intime : l’individu, le couple, la famille »)

L’intimité est un droit de disposer d’un territoire dont on est le gérant, c’est privé. Disposer d’un territoire d’intimité, c’est le sentiment d’exister, une consistance, le sentiment d’exister dans un couple, dans un groupe. Cette intimité, elle contient mais elle est, elle-même, complexe dans sa structure, avec des éléments physiques (corps, proxémie, temps), avec des éléments psychiques (rêves pensées, convictions, toutes ces choses privées) et un domaine de compétence (qui fait partie du domaine d’intimité) que nous n’aimons pas remettre en question. Cela exige un respect.

Intimité familiale :

C’est compliqué. La famille est devenue un monde d’une complexité importante. Avant, il y avait un chef de famille et tout le monde derrière. Maintenant, la notion de famille et d’intimité familiale n’est pas valorisée. Il y a une demande d’exister comme le couple distinct de la famille, un peu comme un kit démontable aujourd’hui. Il y a le groupe couple qui demande un territoire de l’intimité, une fratrie qui revendique son territoire et chaque être demande un territoire d’intimité personnel qui doit être respecté. Il y a tous ces territoires d’intimité qui revendiquent un espace.

Sans confinement, c’est déjà complexe alors avec le confinement la complexité augmente. Chacun de ses éléments comportent des éléments spécifiques. Et cela est très intéressant. Il est fabriqué. Chacun du couple abandonne de son intimité personnelle pour le donner au couple. L’organe sexuel appartient au couple, dans l’intimité du couple. Il y a aussi le corps, le vêtement…est ce que l’argent appartient au couple ou chacun le gère ? Beaucoup de questions sur ce qui se composera, dans le couple. Ce qui va donner un trop pour le couple ou un pas assez pour l’individu. On donne de son corps, de ses croyances, et jusqu’à partager des mythes idéologiques, des normes. Il y a là une mise en commun des compétences.

La fratrie va revendiquer la même chose, des jeux privés, un territoire, des éléments psychiques, les secrets, ce qui est partagé comme l’ordinateur, par exemple. Chacun va revendiquer un espace propre, un droit à avoir des idées, des croyances, savoir. Chacun a le droit de développer ses compétences sportives et religieuses.

La famille revendique un territoire, comme la maison, les normes portées dans la famille, la politique, les idéologies, compétences, apprentissages.

On va trouver en compétition 4 mondes d’éléments d’intimité qui demandent à exister.

Chacun de ses mondes va être délimité. Il y a des limites mais ce ne sont pas des frontières. C’est une membrane semi-perméable, avec des sorties et des entrées. Il y a une face interne qui tient à conserver des éléments et il y a un tri. De même, il y a des tris sur ce qui entrent et sort comme les croyances, les compétences, les secrets de famille. 

Pour que le territoire de l’intimité soit reconnu, il faut qu’il y ait un respect de certaines normes extérieures sinon le groupe va se faire « attaquer ». Lors de viols ou d’abus dans le groupe, il sera « attaqué » par la société ou la famille.

Il existe une complexité de la situation à partir du moment où il y a ce confinement, qui non seulement rassemble mais aussi interdit que d’autres rentrent sauf par les moyens modernes, comme les chats ou outils informatiques comme Zoom ou autres. Nous vivons un confinement qui est extraordinaire. On n’a jamais connu ça. C’est une période invraisemblable, totalement nouvelle. [...]

 

Notes C. Sinet Portelli

Imprimer E-mail

École de PALO ALTO

 

L'APPROCHE SYSTÉMIQUE STRATÉGIQUE
Résoudre les problèmes relationnels et psychologiques

La première formation web certifiante en direct

 
NOUVEAU
pour les psychologues, médecins, infirmiers...
possibilité d'obtention d'un DIPLÔME UNIVERSITAIRE avec PARIS 8

Capture d’écran 2018-06-05 à 14.31.46.png

16 Novembre de 18h30 à 20h00
Webinar Portes Ouvertes

RENCONTREZ-NOUS !

Venez découvrir nos parcours de formation en approche systémique stratégique, hypnose et coaching stratégique. Vous rencontrerez les formateurs du DFSSU de l'Université de Paris 8 et pourrez échanger avec eux !

Intervenant dans le monde clinique, social ou en entreprise, cette approche vous permettra d’appréhender des problèmes individuels ou collectifs que vous pouvez rencontrer dans votre vie en entreprise (burn-out, harcèlement, problèmes relationnels, changement organisationnel) ou au sein de votre cabinet privé. Sa méthodologie vous permettra de trouver rapidement des solutions durables à des problèmes complexes, d’ordre psychologique ou relationnels. Cette formation à distance est composée d’un ensemble de modules répartis en 3 cycles d'études. La formation est assurée par des formateurs internationaux spécialisés issus du monde médical, de l'entreprise, de la recherche scientifique et de l'université.

PRESENTATION DE NOTRE ÉCOLE

Le modèle systémique et stratégique est né de la volonté d’une équipe de psychiatres, philosophes, anthropologues et ingénieurs du Mental Research Institute (MRI) de Palo Alto d’apporter une aide thérapeutique efficace et efficiente à la souffrance psychologique et relationnelle de leurs patients. C’est une approche focalisée sur la résolution des problèmes psychologiques et relationnels orientée sur le présent dans tous les types de contextes (problèmes de relation à soi, aux autres ou au monde en général). L’intervention thérapeutique vise un objectif de changement concret et est basée sur un concept fondamental : l'arrêt des tentatives de solution. L’intervenant utilise des stratégies pour faire vivre au patient des expériences émotionnelles concrètes de changement, qui vont lui permettre de trouver une nouvelle solution. Ce modèle se veut non normatif, non pathologisant et responsabilisant ; il sollicite une participation active de la personne en vue d’un changement durable. La formation part des difficultés des professionnels de santé face à la résistance au changement de leurs patients dans les processus thérapeutiques actuels (ex : relation difficile avec le patient, environnements relationnels difficiles des patients qui influent sur le processus thérapeutique, difficultés d'observance des prescriptions médicales, gestion de la plainte des patients et de leur entourage, etc). 

Les problématiques traitées avec l’approche systémique stratégique sont aussi bien collectives, qu’individuelles, professionnelles que personnelles (Addictions, Troubles bi-polaires, Manque de confiance en soi, Trouble de prestation, Conflits, Burn-out, Troubles des conduites alimentaires, Problèmes de couples - familles - école, Dépression, Harcèlement, Souffrance au travail, TOC, Troubles anxieux, Troubles sexuels, Attaques de panique…).

 

OBJECTIFS ET PEDAGOGIE

student icon
LES OBJECTIFS
Acquérir un diplôme attestant d'une formation théorique et pratique complète visant la résolution de problèmes psychologiques et relationnels selon l'approche systémique stratégique élaborée par l'école de Palo Alto et développée par ses centres de recherche et d'intervention actuels.

 

icone people

POUR QUI
Vous êtes intervenant dans le monde clinique (médecin, psychiatre, psychologue, pharmacien, infirmier, psychothérapeute...), dans le monde social ou en entreprise (DRH, coach, manager ou opérationnel), cette formation s'adresse à vous. Vous souhaitez acquérir une formation solide à la résolution de problèmes relationnels et psychologiques. Possibilité pour les cliniciens (psycholoque, médecin, psychiatre, infirmier...) d'obtenir un DIPLÔME UNIVERSITAIRE via Université PARIS 8, permettant l'obtention du NIVEAU 1 INITIATION.

Education icon 300x298

PEDAGOGIE
Notre formation est pensée pour faciliter l’apprentissage et l’adapter à vos exigences d’étude. Pour cette raison, nous avons privilégié la proximité et la répétition. Les cours sont organisés selon un rythme qui vous permet d’acquérir au mieux les connaissances, en avançant régulièrement et progressivement. Vous avez aussi la possibilité de vous voir apprendre et de réviser les cours car toutes les interventions sont enregistrées et mises à votre disposition. Benjamin Franklin disait : “ Dis-le moi et je l’oublierai. Enseigne-le moi et je m’en souviendrai. Implique-moi et j’apprendrai.” Notre approche pédagogique est centrée sur la pratique grâce aux simulations, jeux de rôle, exercices et études de cas en direct afin que vous pussiez vous approprier mieux les contenus du cours. Nous vous demandons d’être actifs et d'intervenir en classe dans des mises en situation pour mettre en pratique les connaissances acquises et obtenir un retour personnalisé par les professeurs.

Webinar Icon Green 2NOTRE PLATEFORME DE FORMATION 
Grâce à une plateforme d'apprentissage interactionnel à distance et en direct vous allez suivre les cours en participant de chez vous ou de votre lieu de travail. Notre formation par webinar est au service de l’interaction. Elle favorise un parcours pédagogique et d’apprentissage en commun qui stimule la coopération et la vitalité du réseau des participants. Un système qui facilite le suivi de la formation. Dans le même portail vous trouvez: les cours et leurs animations pédagogiques, les supports de cours, bases documentaires et tout type de documents pédagogiques, les exercices de révision pour compléter et conforter vos acquis  et les test pour évaluer votre formation.

FORMATEURS INTERNATIONAUX

PhD Katharina ANGER : Conférencière renommée et co-fondatrice du Center for Systemic Action. Elle est associé de recherche au MRI de Palo Alto et au Centre de thérapie brève, du CAIPSI à Mexico City et à l'Institut Erickson de Madrid. Elle est également superviseure au YAI Institut national pour les personnes handicapées, un organisme qui aide les personnes ayant un handicap mental et leurs familles tout au long de leur vie.

Dr. Eric BARDOT : Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute. Formateur en hypnose, thérapies brèves systémiques, EMDR/HTSMA. Concepteur et organisateur des formations HTSMA (Hypnose, Thérapies Stratégiques et Mouvements Alternatifs). Il est le directeur de l’Institut Mimethys à Nantes.

 Dr. Sophie BARON LAFORÊT : Psychiatre et Présidente de l’Association française de criminologie

Nora BATESON : Cinéaste indépendant, écrivain, conseiller politique et conférencière internationale. Elle est la fille de Gregory Bateson et petite-fille de William Bateson et est présidente de l'International Bateson Institute (IBI) basé à Stockholm, un groupe de recherche spécialisé dans la recherche transcontextuelle sur les systèmes humains et autres systèmes vivants. 

Dr. Alexandrina BEAU : Psychiatre formée à l’hypnothérapie et à la thérapie familiale, elle s’enrichi de l’approche stratégique de  Palo Alto. Responsable du Centre de thérapie familiale de l’Hôpital de NANCY.

Dr. Mario BLAISE : Psychiatre et thérapeute familial. Il dirige le Centre Médical Marmottan de Paris, une structure publique de soins pour l'addiction et la toxicomanie. Il est également intervenu en tant que thérapeute familial au centre Monceau.

Olivier BROSSEAU : coach, formateur, thérapeute en approche systémique stratégique et associé à LACT. Il enseigne à l'IAE de Paris au sein du Master des Administrations et des Entreprises le module "Organisations et comportements".

Dr. Marie-Christine CABIÉ : Psychiatre, psychothérapeute, chef du pôle de psychiatrie Paris 11 aux Hôpitaux de Saint Maurice. Auteure de : Pour une thérapie brève. Le libre choix du patient comme éthique  en psychothérapie.

Dr. Jean-Michel DELILE : Médecin psychiatre, Ethnologue, Thérapeute familial, Addictologue. Il est Président de la Fédération Addiction, Membre de la Commission Nationale des Stupéfiants et Directeur du CEID (Comité d'Etude et d'Information sur la Drogue).

PhD Hélène DELLUCCI : Docteur en psychologie, thérapeute familiale, responsable pédagogique de l’Institut Français d’EMDR, facilitateur EMDR, superviseur EMDR et superviseur EMDR spécialisé enfants et adolescents.

Robert DILTS : Depuis les années 1975, Robert DILTS est un des principaux chercheurs et développeur de la programmation neuro-linguistique (PNL) et de ses applications aux domaines de la santé, de l’éducation et des affaires. Robert Dilts est un écrivain, coach, consultant et chercheur de renommée internationale. 

Dr. Bruno DUBOS : Médecin psychiatre libéral à Rennes depuis 1992, praticien en hypnose, et formateur. Il est auteur de différents ouvrages et articles  : De la loyauté à la trahison. Comment ne plus déprimer ? in la revue Hypnose et Thérapie Brève. (2014); Les âges clandestins. in la revue Hypnose et Thérapie Brève. (2013); Anorexie chez les jeunes filles : de la chrysalide au papillon. in la revue Hypnose et Thérapie Brève (2008); Guérir des troubles alimentaires. Editions Satas. (2006).

Pr. Nathalie DURIEZ : Maître de conférences en psychologie clinique et responsable de trois diplômes universitaires à l’université Paris-8. Ses recherches et publications portent sur la thérapie familiale, les processus de changement et de résilience, la régulation émotionnelle, les addictions et les conduites suicidaires. Elle exerce comme thérapeute familiale au centre Monceau à Paris. Elle est formatrice à l’approche systémique et à la thérapie familiale.

Vincent GÉRARD : est détenteur d'un master en psychologie clinique et d'une formation post-universitaire. Il propose, depuis plus de 25 ans, des outils thérapeutiques concrets, rapides et efficaces aux personnes qui sont confrontées, à un moment donné de leur existence, à un problème personnel, familial, professionnel ou affectif. Il est conférencier , il a formé de très nombreux intervenants psycho-médico-sociaux en Belgique, en France, en Suisse et au Luxembourg.

PhD Michael HOYT : Psychologue indépendant à Mill Valley, en Californie. Il est auteur et rédacteur de nombreux livres sur la Psychothérapie brève, dont "Brief Therapy and Beyond", "Capturing the Moment" et "Single-Session Therapy By Walk-In or Appointment". Il a été honoré comme Contributor of Note par la Milton H. Erickson Foundation et nommé conférencier distingué en éducation permanente par l'American Psychological Association et l'International Association of Marriage and Family Counselors.

Geert LEFEVERE : Psychologue et psychothérapeut à l’Institut Korzybsky de Bruges.  Mental coach et coach sportif.

Isabelle LUGNIER : DRH pour le groupe Richemont après une carrière dans les médias, les cosmétiques puis l’automobile.

PhD Mark MCKERGOW Co-directeur de sfwork - The Centre for Solutions Focus at Work. Il est consultant international, conférencier et auteur.

Roberta MILANESE Psychologue, psychothérapeute et chercheuse au CTS d'Arezzo. Responsable du cabinet de Milan, affilié au CTS. Auteure de l'ouvrage : "Changer le passé. Surmonter les expériences traumatiques avec la thérapie stratégique".


PhD Scott D. MILLER : il est le fondateur de l'International Center for Clinical Excellence, un consortium international de cliniciens, de chercheurs et d'éducateurs voués à la promotion de l'excellence dans les services de santé comportementale. M. Miller dirige des ateliers et des formations aux États-Unis et à l'étranger, aidant des centaines d'organismes et d'organisations, tant publics que privés, à obtenir des résultats supérieurs.

Dr. Alain MOREL Psychiatre, directeur général de l’association OPPELIA, président de l’Association pour la recherche et la promotion des approches expérientielles (ARPAE), Cofondateur de la Fédération européenne des intervenants en toxicomanie.

Emanuela MURIANA : Psychologue et psychothérapeute, spécialisée au CTS d'Arezzo dirigé par Giorgio Nardone, et au MRI de Palo Alto avec Paul Watzlawick. Elle est chercheuse et chargée de cours à l'École de spécialisation en thérapie stratégique e et professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Sienne. Elle est également responsable du cabinet affilié de la thérapie stratégique à Florence, où elle mène des activités cliniques et de conseil.


Pr. Giorgio NARDONE : il est fondateur avec Paul Watzlawick du Centre de thérapie stratégique d'Arezzo. Actuellement il s'occupe de recherche, formation et thérapie au Centre de Thérapie Stratégique d'Arezzo. Il est directeur de l'Ecole Supérieure de Thérapie Brève Stratégique. Il est auteur de nombreax ouvrages et il donne des conférences, séminaires, ateliers et workshops au grand public dans le monde.


PhD Claudette PORTELLI : PhD en Psychologie, psychologue du CTS, formatrice et coach (Italie - Malte). Auteure de "La connaissance par le changement", "Obsessions , compulsions , manies : les comprendre et les vaincre rapidement" et "Le nuove dipendenze".

Roberta PRATO PREVIDE : Management consultant. Business coach and Professional councelor. Membre du CTS. Co-auteure de "L'entreprise gagnante". 

Chiara RATTO : Psychologue, Psychothérapeute et Chercheur au CTS d’Arezzo (Italie). Responsable du cabinet de Milan, Brescia, Seregno (MB) et Borgomanero (NO).

Dr. Wendel RAY : Directeur de recherche au MRI de Palo Alto. Professeur de la théorie des systèmes familiaux dans les programmes de masters et de doctorats en thérapie du couple et de la famille à l’Université de Louisiane à Monroe (ULM). Fondateur et Directeur du “Don D. Jackson Archive”.

Giulia RINALDI : Psychologue, Psychothérapeute, Chercheur et Professeur au Centre de Thérapie Stratégique d'Arezzo.

PhD Michele RITTERMAN : L'un des étudiants préférés de Milton Erickson, le Dr Ritterman est un pionnier dans l'intégration de l'hypnose et de la thérapie familiale. Elle a formé des milliers de psychothérapeutes dans le monde entier à ses méthodes de travail avec les couples et les familles. Les nombreux articles publiés par le Dr Ritterman portent sur les couples, le temps, la transe en interaction et les états d'esprit.

Stéphane SANÇOIS : Il a travaillé durant près de vingt ans sur des problématiques RH. Il travaille depuis huit ans à la DRH Corporate d’ENGIE. Très impliqué dans le développement personnel et la formation, il s’est notamment formé au leadership & change management puis au coaching systémique stratégique auprès des représentants de l’école de Palo Alto. Il a été successivement intervenant auprès des étudiants de l’ESC St Etienne (BA EM Lyon) puis de l’ESSEC, mais aussi au sein de l’Université d’Entreprise. 

Claude de SCORRAILLE : Psychologue, psychothérapeute et co-fondatrice de LACT. Elle enseigne à l'IAE de Paris au sein du Master des Administrations et des Entreprises. Elle a été associée de recherche.

Pr. Jaakko SEIKKULA : Professeur de Psychothérapie à l'Université de Jyväskylä in Finland. Psychologue et thérapeute familiale. Il a developpé l'approche Open Dialogue.

Bénédicte SERVAIS : Diplômée en sciences sociales, s’est d’abord formée à l’approche systémique orientée thérapie familiale pour se spécialiser dès 1996 au modèle Systémique et Stratégique de Palo Alto. Psychothérapeute, Formateur, Superviseur et attachée de recherche à l’Institut Gregory Bateson. Reconnue Expert par les Tribunaux, elle remplit des missions de médiations et d’expertises judiciaires ordonnées dans le cadre des séparations parentales conflictuelles et de l’adoption. 

Dr. Dan SHORT : Psychologue clinicien. Expert en psychothérapie ericksonienne et hypnose clinique. Directeur exécutif de l'Institut Milton H. Erickson de Phoenix. Il a des années d'expérience dans des contextes diversifiés tels que Domestic Violence Agency, University Counseling Center et dans le secteur scolaire avec leDépartement de l'éducation spéciale.

Dr. Terry SOO-HOO : Psychologue familiale et de couple. Directeur de la Clinique de thérapie familiale au MRI de Palo Alto. Professeur associé de Thérapie Familiale et de Couple à California State University East Bay.

Sophie SUBERVILLE: Psychologue clinicienne elle est Directrice exécutive du Mental Research Institute de Palo-Alto.

Grégoire VITRY : Directeur et co-fondateur de LACT. Directeur scientifique du programme international de LACT research et directeur de l'école internationale de formation LACT avec CIRCÉ.

PARCOURS DE FORMATION
PROGRAMME et INSCRIPTION 2020/2021

NIVEAU 1 - INITIATION


NIVEAU INITIATION - 2020/2021 

Formation interactive dispensée à distance via web-conférences

bouton préinscription 

Plus d'informations:

  • Pré-requis : Niveau BAC avec une maitrise correcte du français / Lettre de motivation et CV à fournir
  • Tarif individuel : 3 700 € TTC avant le 15 Juillet (4 100 € TTC après le 15 Juillet)
  • Tarif entreprise et convention : 4 900 € TTC 
  • Possibilité de paiement en 3 fois + 50 € de frais de dossier 
  • Possibilité de paiement en 10 fois + 150 € de frais de dossier 


Description :

Ce premier niveau Initiation comprend 25 cours de 3h00 chacun (rythme hebdomadaire entre octobre et juin, hors vacances scolaires), 3 supervisions individuelles d’1 heure et 10 demi-journées d’exercices.


Objectif : 

Acquérir les bases théoriques et pratiques de l’intervention Systémique et Stratégique permettant d’appréhender des situations complexes et sensibles dans une perspective interactionnelle


A la fin de ce niveau, vous serez en capacité de : 

  • Décoder une situation d’un point de vue systémique et stratégique.
  • Prendre en compte la vision du monde des personnes en présence.
  • Définir un problème de manière concrète, actuelle, dynamique et interactionnelle.
  • Identifier les processus perceptifs et réactionnels qui maintiennent les personnes affectées et bloquées face une difficulté de vie récurrente
  • Calibrer votre communication et posture fonction de la situation du patient/client.


 

PROGRAMME et DATES

Le fondements de l'approche systémique stratégique EN1M1

  • 06-10-2020 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : Présentation du cours. Caractéristiques du modèle systémique - Claude de SCORRAILLE  
  • 13-10-2020 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : La régulation émotionnelle - Nathalie DURIEZ 
  • 10-11-2020 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : Constructivisme et positivisme. Paradigme systémique et paradigme linéaire. Théorie des systèmes - OIivier BROSSEAU / Claude de SCORRAILLE 
  • 24-11-2020 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : Systémique: application dans les problèmes humains. Base stratégique du modèle: la cybernétique - OIivier BROSSEAU / Claude de SCORRAILLE
  • 08-12-2020 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : La grille du centre de thérapie brève et évolution de la grille - OIivier BROSSEAU / Claude de SCORRAILLE

Conférence d'accueil et d'échange

08-10-2020 de 18h à 19h30

Intervenants : Grégoire VITRY / Claude de SCORRAILLE/Olivier Gabriel BROSSEAU

Tous les étudiants de l’école et de ses différentes filières (DU, 1ère, 2ème & 3ème année, Internat 1ère et 2ème année, mastère Hypnose)  se rencontrent et échangent sur leurs expériences. 
 

Le Problem Solving et les 3 niveaux d'intervention EN1M2

Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 03-11-2020 : Définir le problème et le transformer en objectif - Claudette PORTELLI
  • 17-11-2020 : Le questionnement orienté problème - Claudette PORTELLI 
  • 01-12-2020 : Le questionnement orienté solution - Claudette PORTELLI 
  • 15-12-2020 : Créer un plan d'action Claudette PORTELLI 

 

Pratique de l’évaluation et amélioration de pratique avec FIT ENH-EN1M8

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 07-01-2021  (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) - Scott Miller
  • 02-02-2021 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) - Scott Miller (annule et remplace le cours initialement programmé le 19-11-2020)



Amélioration de pratique avec SYPRENE ENH-EN1M8

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 01-03-2021 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) - Grégoire Vitry / Olivier Brosseau (annule et remplace le cours initialement programmé le 03-12-2020)

 

La pratique de la grille systémique EN1M4

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 05-01-2021 : De quoi avons-nous besoin comme prise de notes - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD
  • 12-01-2021 : Les contextes d'intervention - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD
  • 19-01-2021 : Tentatives de solution, logiques, émotions - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD
  • 26-01-2021 : Les expériences émotionnelles correctrices - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD


Supervisions individuelles et travail sur soi EN1M5

 3 séances individuelles d'1 h à Paris ou à distance  

Claude de SCORRAILLE / Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD


Supervisions collectives EN1M7

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 16-03-2021 : Supervision formative : la grille - Vincent GERARD / Chiara RATTO
  • 11-05-2021 : Supervision formative : la structure des séances et de l'intervention - Vincent GERARD / Chiara RATTO
  • 01-06-2021 : Supervision formative : choisir la stratégie et la préparer la stratégie tout le long de la session - Vincent GERARD 
  • 11-06-2021 (NOUVELLE DATE) : Supervision formative : choisir la stratégie et la préparer la stratégie tout le long de la session - Chiara RATTO
  • 22-06-2021 : Supervision formative : communiquer les expériences émotionnelles correctrices - Vincent GERARD / Chiara RATTO



La communication stratégique EN1M6

Flag of Italyfrance 640

Module en italien avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 23-03-2021 : Pragmatique de la communication humaine : les 5 axiomes de la communication - Chiara RATTO
  • 25-05-2021 : Comment introduire un changement dès la première  séance ;  paraphrases pour le recadrage - Chiara RATTO
  • 15-06-2021 : Le langage du changement : passer de convaincre à persuader ; passer du langage logique au langage analogique - Chiara RATTO
  • 29-06-2021 : La restructuration stratégique : les aphorismes comme technique du recadrage - Chiara RATTO



International Webinar

LiK8dEdiafrance 640
Quatre demi-journées de congrès et webtrainings qui réunissent des psychologues, chercheurs, thérapeutes et philosophes spécialisés en approche systémique / stratégique / hypnose.

Module en anglais avec traduction simultanée en français
16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30 

  • 28-01-2021 : Les addictions, le seul plaisir qui nous reste
  • 25-03-2021 : Chevaucher son passé
  • 17-06-2021 : Vivre et laisser mourir
  • 30-09-2021 : L'écologie au coeur de l'intervention

 

 

La certification en approche systémique stratégique - niveau initiation est établie à l'issu de la formation et nécessite :

  • d'avoir réussi 75% des devoirs à réaliser en dehors des cours (QCM, vidéos, devoirs, travaux collaboratifs...) - durée des devoirs en dehors des cours : 10 1/2 journées répartis sur l'année 
  • d'avoir suivi les 3 supervisions individuelles (présence obligatoire) 
  • d'avoir suivi au minimum 75% des 25 demi journées de cours  
  • d'avoir obtenu la moyenne aux évaluations établie par les formateurs notamment en supervision individuelle / collective suivant 3 axes (Stratégie, Communication, Relation)
 

NIVEAU 2 - PRATIQUE


NIVEAU PRATIQUE - 2020/2021 

bouton préinscription

Plus d'informations

  • Pré-requis : avoir suivi le niveau INITIATION ou avoir obtenu une équivalence (sur dossier)
  • Tarif individuel : 5 600 € TTC avant le 15 Juillet (6 150 € TTC après le 15 Juillet ) 
  • Tarif entreprise et convention : 7 300 € TTC 
  • Possibilité de paiement en 3 fois + 50 € de frais de dossier 
  • Possibilité de paiement en 10 fois + 150 € de frais de dossier 


Description : 
Ce deuxième niveau Pratique comprend 46 cours de 3h00 chacun (rythme bihebdomadaire entre octobre et juin, hors vacances scolaires), 3 supervisions individuelles d’1 heure et 20 demi-journées d’exercices.


Objectif : 
Maîtriser l’Intervention Systémique Stratégique permettant de consolider votre pratique et d’asseoir votre posture d’intervenant.


A la fin de ce niveau, vous serez en capacité de : 

  • Intervenir stratégiquement sur le plan émotionnel, comportemental, cognitif et interactionnel pour mettre en place et consolider le changement.
  • S’adapter à et traiter la situation émotionnelle source de difficultés pour le patient et pour l’intervenant.
  • Affiner votre communication et posture en fonction de la situation du patient/client.

 



PROGRAMME et DATES

Questionnement et relation EN2M1

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 02-09-2020 : Travail sur l'objectif minimal et les exceptions. Comment évaluer et suivre dans les expériences émotionnelles correctrices ? - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY
  • 16-09-2020 : Finir l'intervention et consolider Négociation des demandes répétitives d'intervention : dépendance, etc… - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 
  • 30-11-2020 : Syntonie, s'ajuster aux différentes logiques - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 
  • 13-01-2021 : Résistance selon la logique et le système - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 
  • 20-01-2021 : Symétrie et complémentarité Contradiction et paradoxes - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 

    •  

    Conférence d'accueil et d'échange

    08-10-2020 de 18h à 19h30

    Intervenants : Grégoire VITRY / Claude de SCORRAILLE/Olivier Gabriel BROSSEAU

    Tous les étudiants de l’école et de ses différentes filières (DU, 1ère, 2ème & 3ème année, Internat 1ère et 2ème année, mastère Hypnose)  se rencontrent et échangent sur leurs expériences. 

Le dialogue stratégique EN2M5 

Flag of Italy france 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 09-09-2020 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI
  • 23-09-2020 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI
  • 07-10-2020 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI
  • 04-11-2020 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI



Les stratégies relationnelles d'intervention basées sur les forces de l'individu EN2M2

LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

16h00 - 17h30 / 18h00 - 19h30 

  • 14-10-2020 : Problématiser pour cliéntéliser et pour intervenir. Quand les tentatives de solution bloquent l'intervention - Terry SOO-HOO  
  • 12-11-2020 : Concernant la clientélisation. Comment choisir qui voir dans les sessions : couple et famille - Terry SOO-HOO



 Les prescriptions de tâches EN2M3

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 09-11-2020 : Comment aggraver - Vincent GÉRARD
  • 18-11-2020 : Question miracle / Comme si Vincent GÉRARD
  • 09-12-2020 : Prescriptions du symptômes et prescription concernant la relation à soi Vincent GÉRARD
  • 16-12-2020 : Prescriptions concernant la relation aux autres Vincent GÉRARD


Les émotions EN2M4

Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 04-01-2021 : Peur / Colère  - Emanuela MURIANA
  • 29-01-2021 : Tristesse / Plaisir - Emanuela MURIANA
  • 03-03-2021 : Honte / Surprise / Dégoût - Emanuela MURIANA 
  • 31-03-2021 : Culpabilité / Jalousie / Envie - Emanuela MURIANA


La pratique de la grille systémique EN2M6

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 27-01-2021 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD
  • 03-02-2021 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD
  • 10-02-2021 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD
  • 09-03-2021 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD


Supervisions collectives EN2M13

LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 10-03-2021 : Supervision formative - Claudette PORTELLI
  • 02-06-2021 : Supervision formative - Claudette PORTELLI
  • 09-06-2021 : Supervision formative - Claudette PORTELLI  


L'hypnose ericksonienne EN2M9
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 25-11- 2020 : Mobilisation hypnotique des ressources par le corps - Dr. Bruno Dubos
  • 02-12- 2020 : Mobilisation hypnotique des ressources par le corpsDr. Bruno Dubos
  • 08-02-2021 (16h - 19h30) : Prise en charge des émotions au niveau conscient et inconscientDr. Dan SHORT 
  • 24-03-2021 : Hypnose et processus d’influence réciproque - Eric BARDOT
  • 07-04-2021 : Le jeux de langage en hypnose et jeux métaphoriques - Eric BARDOT
  • 26-05-2021 (16h - 19h30) : Traiter l'ambivalence avec hypnose Ericksonienne - Dr. Dan SHORT


Intervention orientée solution EN2M10

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 05-05-2021 : Intervention orientée solution - Marie-Christine CABIÉ


Intervention sous contrainte et thérapie indirecte EN2M8

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 17-03-2021 : Intervention sous contrainte et thérapie indirecte - Bénédicte SERVAIS
  • 19-05-2021 :  Intervention sous contrainte et thérapie indirecte - Bénédicte SERVAIS 
  • 16-06-2021 : Intervention sous contrainte et thérapie indirecte - Sophie BARON LAFORET

    La pratique reflexive EN2M18

    14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

    • 15-03-2021 : Amélioration de sa pratique par l'auto-observation - Scott Miller
    • 19-04-2021 : Amélioration de sa pratique par l'auto-observation - Scott Miller


Supervisions individuelles et travail sur soi
 EN2M12

 3 séances individuelles d'1 h à Paris ou à distance - Claude de SCORRAILLE / Olivier BROSSEAU 



Patterns d'autorité (famille, entreprise, école) EN2M11
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 23-06-2021 : Patterns d'autorité - Roberta PRATO PREVIDE
  • 30-06-2021 : Patterns d'autorité - Roberta PRATO PREVIDE


Couples et familles
 EN2M17 

LiK8dEdiafrance 640
Module en anglais avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 


  • 07-06-2021 : Couples et familles - Dr. Katharina ANGER
  • 21-06-2021 : Couples et familles - Dr. Katharina ANGER


International Webinar

LiK8dEdiafrance 640
Quatre demi-journées de congrès et webtrainings qui réunissent des psychologues, chercheurs, thérapeutes et philosophes spécialisés en approche systémique / stratégique / hypnose.


Module en anglais avec traduction simultanée en français
16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30 

  • 28-01-2021 : Les addictions, le seul plaisir qui nous reste
  • 25-03-2021 : Chevaucher son passé
  • 17-06-2021 : Vivre et laisser mourir
  • 30-09-2021 : L'écologie au coeur de l'intervention

 

 __________ 

La certification en approche systémique stratégique - niveau intermédiaire est établie à l'issu de la formation et nécessite :

    • d'avoir réussi 75% des devoirs à réaliser en dehors des cours (QCM, vidéos, devoirs, travaux collaboratifs...) - durée des devoirs en dehors des cours : 20 1/2 journées répartis sur l'année
    • d'avoir suivi les 3 supervisions individuelles (présence obligatoire) 
    • d'avoir suivi au minimum 75% des 38 demi journées de cours 
    • avoir obtenu la moyenne aux évaluations établie par les formateurs notamment en supervision individuelle / collective suivant 3 axes (Stratégie, Communication, Relation) 
    • avoir pratiqué et enregistré, dans votre espace de suivi de pratique, 10 sessions d’1 heure (10 heures de consultations)

NIVEAU 3 - PERFECTIONNEMENT


NIVEAU  PERFECTIONNEMENT - 2020/2021

 

bouton préinscription 

 

Plus d'informations :

  • Pré-requis : avoir suivi le niveau PRATIQUE ou avoir obtenu une équivalence (sur dossier)
  • 50 heures de pratique avec des patients/clients au cours de l'année + stage pratique (147h) et soutenance de mémoire
  • Tarif individuel : 5 950 € TTC avant le 15 Juillet ( 6 300 € TTC après le 15 Juillet ) 
  • Tarif entreprise et convention : 7 500 € TTC   
  • Possibilité de paiement en 3 fois + 50 € de frais de dossier 
  • Possibilité de paiement en 10 fois + 150 € de frais de dossier 

Description : 
Ce troisième niveau de Perfectionnement comprend 45 cours de 3h00 chacun (rythme bihebdomadaire entre octobre et juin, hors vacances scolaires), 3 supervisions individuelles d’1 heure et 20 demi-journées d’exercices et 147h de stage à réaliser dans un environnement clinique ou de relation d’aide ; le stage fait l’objet d’un mémoire et d’une soutenance.


Objectifs : 
Perfectionner votre pratique clinique d’Intervenant Systémique Stratégique sur les psychopathologies les plus courantes


A la fin de ce niveau, vous serez en capacité de : 

  • Identifier les processus perceptifs et réactionnels associés aux différentes psychopathologies (dépression, TOC, doute obsessionnel, troubles alimentaires, troubles sexuels, addictions, phobie, attaque de panique, ptsd)
  • Concevoir et mettre en oeuvre une stratégie d’intervention ciblée adaptée à la psychopathologie du patient/client
  • Conforter votre communication et posture en fonction de la situation du patient/client.


Au terme de ces 3 niveaux de formation, vous obtenez un diplôme de Clinicien de la Relation, que vous pourrez compléter par 2 années de consolidation de la pratique, donnant lieu à un diplôme d’expert certifié.


 


 

PROGRAMME et DATES

Psychopathologie EN3M1

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 03-09-2020 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
  • 07-09-2020 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
  • 14-09-2020 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
  • 28-09-2020 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
    •  

    Conférence d'accueil et d'échange

    08-10-2020 de 18h à 19h30

    Intervenants : Grégoire VITRY / Claude de SCORRAILLE/Olivier Gabriel BROSSEAU

    Tous les étudiants de l’école et de ses différentes filières (DU, 1ère, 2ème & 3ème année, Internat 1ère et 2ème année, mastère Hypnose)  se rencontrent et échangent sur leurs expériences. 

 Troubles sexuels EN3M4
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 22-09-2020 : Troubles sexuels - Chiara RATTO
  • 16-10-2020 : Troubles sexuels - Chiara RATTO
  • 02-11-2020 : Troubles sexuels - Chiara RATTO


Paranoïa EN3M5

Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 05-10-2020 : Paranoïa - Emanuela MURIANA
  • 23-11-2020 : Paranoïa - Emanuela MURIANA


Phobies EN3M7
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 16-11-2020 : Phobies - Chiara RATTO
  • 11-12-2020 : Phobies - Chiara RATTO

 

Dépression EN3M12
Flag of Italyfrance 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 14-12-2020 : Dépression - Emanuela MURIANA
  • 14-01-2021 : Dépression - Emanuela MURIANA
  • 25-01-2021 : Dépression - Emanuela MURIANA
  • 05-03-2021 : Dépression - Emanuela MURIANA

 

Obsession, compulsions, manies / TOC  EN3M11
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 18-01-2021 : Obsessions, compulsions, manies / TOC - Chiara RATTO
  • 01-02-2021 : Obsessions, compulsions, manies / TOC - Chiara RATTO
  • 12-02-2021 : Obsessions, compulsions, manies / TOC - Chiara RATTO


Tutorat et soutenance EN3M2

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 15-01-2021 : Tutorat et soutenance - Olivier BROSSEAU
  • 28-06-2021 : Tutorat et soutenance - Olivier BROSSEAU


Troubles alimentaires EN3M6
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 05-02-2021 : Troubles alimentaires : anorexie - Chiara RATTO (annule et remplace le cours initialement programmé le 11-01-2021)
  • 22-03-2021 : Troubles aentaires : boulimie et binge eating - Chiara RATTO
  • 29-03-2021 : Troubles alimentaires : vomiting - Chiara RATTO
  • 03-05-2021 : Corps, sensorialité et féminité / masculinité dans les troubles du comportement alimentaire  - Dr. Bruno DUBOS

 

Supervisions individuelles et travail sur soi EN3M15

 3 séances individuelles d'1 h à Paris ou à distance - Claude de SCORRAILLE / Vincent GERARD

 

Améliorer sa pratique EN3M18

Module en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 06-01-2021 : Améliorer sa pratique - Grégoire Vitry / Olivier Brosseau
  • 08-03-2021 : Améliorer sa pratique - Grégoire Vitry / Olivier Brosseau


Addictions EN3M9 
LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 09-02-2021 : Addictions - Claudette PORTELLI
  • 02-03-2021 : Addictions - Claudette PORTELLI
  • 15-04-2021 : Addictions - Dr Grégory LAMBRETTE
  • 17-05-2021 : Addictions - Dr. Mario BLAISE
  • 14-06-2021 : Addictions - Dr. Alain Morel / Dr. Jean-Michele DELILE

  

Supervisions collectives EN3M13
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 19-03-2021 : Supervisions formatives - Chiara RATTO
  • 21-05-2021 : Supervisions formatives - Chiara RATTO
  • 25-06-2021 : Supervisions formatives - Chiara RATTO

 


Attaques de panique EN3M8
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 15-03-2021 : Attaque de panique - Chiara RATTO
  • 06-04-2021 : Attaque de panique - Chiara RATTO
  • 10-05-2021 : Attaque de panique - Chiara RATTO


     

Doute obsessionnel EN3M10
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 12-04-2021 : Doute obsessionnel - Emanuela MURIANA


Harcèlement EN3M16
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 14-04-2021 : Harcèlement - Giulia RINALDI
  • 31-05-2021 : Harcèlement - Giulia RINALDI


Stress post traumatique EN3M3
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 28-05-2021 : Stress post traumatique - Chiara RATTO

 

International Webinar

LiK8dEdiafrance 640
Quatre demi-journées de congrès et webtrainings qui réunissent des psychologues, chercheurs, thérapeutes et philosophes spécialisés en approche systémique / stratégique / hypnose.
Module en anglais avec traduction simultanée en français

16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30

  • 28-01-2021 : Les addictions, le seul plaisir qui nous reste
  • 25-03-2021 : Chevaucher son passé
  • 17-06-2021 : Vivre et laisser mourir
  • 30-09-2021 : L'écologie au coeur de l'intervention

 

Le diplôme de psycho-praticien systémique stratégique est établi à l'issu de la formation et nécessite :

    • d'avoir réussi 75% des devoirs à réaliser en dehors des cours (QCM, vidéos, devoirs, travaux collaboratifs...) - durée des devoirs en dehors des cours : 20 1/2 journées répartis sur l'année
    • d'avoir suivi les 3 supervisions individuelles (présence obligatoire) 
    • d'avoir suivi au minimum 75% des 40 demi journées 
    • de rédiger un article/mémoire de 15 pages sous la direction d'un des tuteurs de la formation. Certains articles pourront être publiés sur internet
    • d'avoir suivi un stage pratique de 147h sous la direction d'un tuteur LACT 
    • avoir pratiqué et enregistré, dans votre espace de suivi de pratique, 50 heures de consultations pendant l'année 
    • d'avoir obtenu la moyenne aux évaluations établie par les formateurs notamment en supervision individuelle / collective suivant 3 axes (Stratégie, Communication, Relation).
FAQ


Questions les plus fréquentes

PARCOURS DE L'ÉCOLE

  • Puis-je intégrer la formation n’ayant pas de pratique clinique ? 
    La formation est ouverte aux personnes n’ayant pas nécessairement de pratique clinique préalable. Cependant, un entretien sera nécessaire avec le Directeur pédagogique, durant lequel il étudiera votre parcours professionnel, vos motivations et votre projet afin de valider ou non votre dossier de candidature.  

  • Quelles différences entre le D.U. Clinique de la relation et intervention stratégique et le NIVEAU 1 de l’école ?
    Les différences sont très faibles entre le NIVEAU 1 et le D.U.
    En ce qui concerne le D.U., tous les modules sont en troncs commun exceptés:
    - Le module 7 “Communication stratégique” proposé dans le NIVEAU 1 est remplacé par le module “Stage et tutorat”. Vous avez bien entendu la possibilité de vous inscrire au module si vous le souhaitez. D’autre part, il vous sera demandé de le valider si vous souhaitez ensuite intégrer le NIVEAU 2 de l’école.
    - Le module de supervision collective pour lequel vous avez un superviseur spécifique.
    - Un stage pratique de 147h et la soutenance d’un mémoire est requis pour valider le D.U.

  • Quels sont les pré-requis pour intégrer l’école et le D.U.? 
    Le D.U. Clinique de la relation et intervention stratégique est ouvert aux professionnels du monde clinique ou social qui souhaitent une reconnaissance universitaire. Et il est nécessaire d’être titulaire d’un BAC+3.

    En ce qui concerne l’école,
    - Niveau 1 Initiation : Un entretien de motivation est nécessaire pour valider votre inscription. 
    - Niveau 2 Pratique : Il faut avoir suivi le niveau 1, ou avoir obtenu une équivalence sur dossier.
    - Niveau 3 Perfectionnement: Il faut avoir suivi les Niveaux 1 et 2, ou avoir obtenu une équivalence sur dossier.

  • Est-il possible de faire valoir des équivalences en systémie ? 
    Oui tout à fait sous réserve d’un entretien préalable avec Mr Vitry, Directeur de l’école, et de la validation de vos formations précédentes.

  • Quelles sont les conditions pour obtenir la certification et valider les années ?
    Niveau 1 Initiation:
    - avoir suivi 75% des sessions en direct et obtenir la note minimum de 6/10 à l’ensemble des tests et de 5/10  aux devoirs de l’année.
    - avoir suivi les 3h de supervisions individuelles et valider le devoir de suivi.
    - présenter un cas en supervision collective et valider le devoir de supervision.

    Niveau 2 Pratique:
    - avoir suivi 75% des sessions en direct et obtenir la note minimum de 6/10 à l’ensemble des tests et de 5/10  aux devoirs de l’année.
    - justifier d’une pratique de 10h d’intervention.
    - avoir validé les 3h de supervisions individuelles.
    - présenter un cas en supervision collective et valider le devoir de supervision.

    Niveau 3 Perfectionnement et donc du parcours de formation “Clinicien de la relation”:
    - avoir suivi 75% des sessions en direct et obtenir la note minimum de 6/10 à l’ensemble des tests et de 5/10  aux devoirs de l’année.
    - justifier d’une pratique de 50h d’intervention.
    - avoir validé les 3h de supervisions individuelles.
    - présenter un cas en supervision collective et valider le devoir de supervision.
    - effectuer un stage de 147h. Il fera l’objet d’un mémoire dans lequel seront évalués votre appropriation du modèle systémique et stratégique et votre mise en pratique sur le terrain du stage.

  • Quelle reconnaissance du diplôme délivré à l’issu du parcours de formation ? 
    A l’issue du parcours de formation, il vous sera délivré le diplôme ‘Clinicien de la relation’ en cours de référencement au répertoire du RNCP.

  • Est-ce que cette formation convient à des coachs ? 
    La formation convient parfaitement à des coachs. Elle vous permettra globalement d’acquérir une lecture systémique dans vos champs d’intervention et plus spécifiquement d’apprendre à analyser le contexte du projet de changement,  à reconnaître et gérer les différentes typologies de résistance au changement et à développer la résilience au travail notamment avec le parcours entreprise.

  • Peut-on suivre uniquement les modules entreprise ? 
    Il vous est possible de suivre les modules entreprises séparément. Toutefois, cela ne vous donne pas accès au diplôme Coach stratégique. Ce diplôme vous est délivré après avoir obtenu a minima la certification des niveaux 1 et 2 et/ou 3, et des modules entreprises auxquels vous avez accès durant toute la durée de votre formation.

  • Je suis actuellement DRH et je souhaite me former en psychothérapie afin de mieux accompagner mes salariés. Puis-je intégrer l’école ? 
    Le parcours de formation est ouvert aux dirigeant, DRH, ou pour ceux qui travaillent au sein de services RH, relations sociales ou formation. Vous apprendrez à reconnaître les dynamiques qui entraînent et alimentent les problèmes individuels ou collectifs que vous pouvez rencontrer dans votre vie en entreprise (burn-out, harcèlement, problèmes relationnels, changement organisationnel) et apprendrez à trouver rapidement des solutions efficaces et durables. Grâce à sa méthodologie vous développerez également des compétences stratégiques pour mieux intervenir dans le domaine de l’entreprise ou au sein d’une institution.
    La formation est assurée par des formateurs internationaux spécialisés issus du monde de l'entreprise et de l'université.

  • Je ne peux m’engager pleinement pour des contraintes d’agenda et/ou de budget. Quelles sont mes possibilités ?
    Il vous ai tout à fait possible dans un premier temps de ne suivre que quelques modules à la carte pour répondre à votre besoin sans pour autant vous engager sur l’année complète. Si vous décidez de poursuivre et de vous inscrire à l’année complète à l’issue, les modules que vous aurez suivis vous seront décomptés du prix annuel.

  • Que nous demande-t-on comme stage ?
    C’est un stage pratique et/ou d’observation, que vous pouvez effectuer dans un centre ou un cabinet de confrères, qui vous permet d’interroger votre apprentissage.
    Dès la 2è et la 3è année, il vous ai demandé de vous mettre en pratique. Si vous pratiquez déjà, il peut vous être possible d’intégrer votre propre pratique dans votre stage mais il vous sera demandé de consacrer un temps de votre pratique à l’application du modèle pour pouvoir élaborer quelque chose qui soit en correspondance avec notre formation.

FINANCEMENT

  • Peut on se faire financer cette formation par le biais CPF ou autre auprès de l’ employeur ?
    Vous avez la possibilité de demander un financement directement à votre employeur.
    Aujourd’hui, il n’est pas encore possible de vous faire financer votre formation via votre CPF. Le référencement est en cours de demande.

  • Je suis demandeur d’emploi, est-il possible de demander un financement par Pôle Emploi ?
    Vous avez la possibilité de faire une demande de financement par Pôle Emploi, via la plateforme KAIROS.

  • Peut on payer en plusieurs fois ?
    Vous pouvez payer en 10 fois (avec 150 € de frais de dossier ) directement sur notre site à la page de l'École. 

DÉROULEMENT PRATIQUE DE LA FORMATION

  • Comment se déroule la pratique à distance ?
    Tous les cours se déroule via la plateforme ZOOM. Elle permet de créer différents espaces/salles pour vous proposer des travaux en groupe (quelle que soit la taille du groupe). En cela, il est très facile pour nous logistiquement d’organiser ces temps de pratique. 
  • Comment se connecter aux cours ?
    Pour vous connecter aux cours, vous devez disposer d’une bonne connection internet. Si celle-ci est instable, il vous est possible de vous connecter par téléphone tout en suivant la visio-conférence. 
  • Est-il obligatoire d’être présent pour les cours ? 
    La formation est en web-présentiel donc effectivement, il vous ai demandé d’être présent au cours. Cependant, nous acceptons à titre exceptionnel quelques absences tout en vous rappelant que l’un des critères de validation des modules est également votre temps de présence à 75%.
    Bien que ce soit une formation par le web, nous avons à coeur l’interaction _ la pratique est un point central dans l’apprentissage et ces temps de partage en présentiel nous permettre de mettre en place toute cette dynamique interactionnel et expérientielle. C’est en faisant quand l’on apprend. 
  • Est-ce que l’intégralité de la formation se déroule à distance ? 
    L’intégralité de la formation se déroule à distance. Vous avez la possibilité d’effectuer vos heures de supervisions individuelles sur Paris en présentiel.
  • Comment avons-nous accès aux contenus de cours ? 
    Oui, vous avez accès à l’enregistrement vidéo, aux notes écrites du cours, à la bibliographie, à un forum d’échanges et à tous les tests de connaissance pour la validation de vos modules en vous connectant à votre compte Moodle. Ce compte est accessible pendant toute la durée de votre inscription à l’école. 
  • Est-ce que tous les cours sont en français?
    Certains cours sont en italien ou en anglais et traduits simultanément en français. 
 

TÉMOIGNAGES SUR L'ÉCOLE

J’atteste de la pertinence du parcours diplômant LACT “l’approche systémique stratégique”.  Son format numérique, l'ouverture aux approches intégrées, la qualité de l'équipe pédagogique et les compétences apportées rendent ce parcours diplômant de grande qualité.

Dr. Alain MOREL - Médecin psychiatre et addictologue
Dr. Alain MOREL - Médecin psychiatre et addictologue
Directeur de l'association OPPELIA, enseignant et responsable de formation

LACT s’intéresse et intègre dans le cursus de formation pour futurs intervenants systémiciens un module spécifique de psychopathologie selon les références scientifique en vigueur. Je recommande sans réserve LACT pour tous ceux qui souhaitent s’initier et se former aux thérapies systémiques familiales ou individuelles ou qui souhaitent approfondir des techniques d’intervention de thérapie brève systémique stratégiques.

Dr. Alexandrina BEAU
Dr. Alexandrina BEAU
Psychiatre Centre Psychothérapique de Nancy

Cette formation à réellement changé ma manière d’aborder les situations, de mener les entretiens avec mes interlocuteurs. Aujourd’hui je suis capable de gérer seule un certain nombre des situations et des les désamorcer rapidement.

Béatrice NAHMIAS
Béatrice NAHMIAS
Responsable du développement RH, Psychologue du travail

La formation offre la possibilité, même à distance, de réaliser des exercices en petits groupes ou en grand groupe comme si nous étions toujours tous en face à face. Les exercices faits au fil des cours permettent de mesurer les progrès faits au fil de l’assimilation des concepts présentés.

Vira HENG
Vira HENG
Clinicienne de la relation et coach

En tant que psychiatre j’ai eu l’occasion de mettre en pratique cette approche aussi bien avec les équipes soignantes dont j’ai été responsable qu’avec mes patients. J’ai pu ainsi constater tout son intérêt dans la clinique quotidienne du fait de la prise en compte des différents systèmes auxquels il participe et de la possibilité d’élaborer une stratégie thérapeutique spécifique à la problématique.

Dr. Marie-Christine CABIÉ - Psychiatre des hôpitaux de Saint-Maurice
Dr. Marie-Christine CABIÉ - Psychiatre des hôpitaux de Saint-Maurice
Chargée de mission en santé mentale, présidente de l’EBTA, Directrice de la collection Relations Erès

Cette formation est un mix de théories, pratique et jeux de rôle. J’ai apprécié la qualité des intervenants et leurs personnalités différentes. La plateforme est un outil fantastique qui permet plein de choses, notamment d’établir une relation de qualité via le web.  

Colette LAMIAUX
Colette LAMIAUX
Clinicienne de la relation

C’est une formation très interactive, en ligne. Super pour ceux qui habitent à l’autre bout du monde! Les intervenants de très haute qualité et l’équipe sont des points très positifs.  

Claire BAILLIEZ
Claire BAILLIEZ
Clinicienne de la relation - Vietnam

J’ai aimé la richesse du contenu, les connaissances et l’apport des intervenants internationaux. Le fonctionnement de la plateforme ZOOM est hyper fluide et permet de se rencontrer virtuellement. Les supervisions individuelles sont formatrices et permettent d’avancer plus vite.  

Muriel BOUJNAH
Muriel BOUJNAH
Coach - Paris

Cette formation d'un haut niveau de professionnalisme m'a apporté un enseignement d'une qualité qui a dépassé mes attentes. Cette approche me permet d'intervenir dans la prise en charge psychologique globale et systémique de situations familiales complexes d'aide à l'enfance, dans un contexte d'aide contrainte.

Martine FLÙCKIGER
Martine FLÙCKIGER
Assistante sociale au Secteur de la Protection de l'enfance - Suisse

La plateforme MOODLE permet de revoir tous les cours par vidéo, il y a également des notes de cours. J’aime beaucoup car cela permet de mémoriser et d’aller revoir les notions qui sont moins claires. Les tests à la fin des cours nous forcent à réfléchir à ce que nous avons compris ou non. Ca nous permet d’approfondir. 

Marie-Josée LESSARD
Marie-Josée LESSARD
Psychologue clinicienne - Canada

Le contenu est bien équilibré avec  la théorie et les mises en pratique. La souplesse du web ne gêne en rien la qualité de présence. J’ai également aimé la variété des intervenants proposés.  

Anne-Charlotte de MAUPEOU
Anne-Charlotte de MAUPEOU
Présidente association - France

Je me suis rendue compte de tout l'intérêt de l'approche systémique qui permet de travailler avec la personne qui a envie de faire évoluer la situation et pas forcément avec la personne identifiée par l'organisation comme ayant un problème.

Béatrice NAHMIAS
Béatrice NAHMIAS
Responsable du développement RH, Psychologue du travail

En tant que clinicienne en addictologie, je ne peux que souligner l’importance de l’acquisition de processus stratégiques de résolution de problèmes qui intègrent le système du patient dans une approche globale. Je ne peux que conseiller d’œuvrer pour faciliter l’ouverture et l’accessibilité de cette formation LACT au plus grand nombre de clinicien.

Dr. Géraldine TALBOT
Dr. Géraldine TALBOT
Addictologue CSAPA RABELAIS, ASSOCIATION CAPASSCITE

Cet enseignement est consistant, précis, profond, pratique, efficace et émotionnellement correcteur ! Un pure bonheur ! J’ai aimé le mariage très riche entre l'apprentissage par l'expérience et la dimension académique.  

Olfa MRABET
Olfa MRABET
Clinicienne de la relation - Tunisie

J’ai apprécié la qualité des intervenants et l'aspect pédagogique de la formation.  

Nathalie BRULÉ
Nathalie BRULÉ
Psychologue du travail - France

Les intervenants de LACT par la maîtrise, l'expertise et la qualité de leur approche méthodologique ont pu développer une véritable animation de groupe et impulser une dynamique positive.

Geneviève CLOUARD
Geneviève CLOUARD
Directrice des achats et de la logistique, Hôpital Saint-Antoine

J’ai trouvé que cet apprentissage en web était pratique (gain de temps, etc..). Tout est bien organisé (les rappels, les liens ...) c’est vraiment agréable.

Ode BALLESTRERO
Ode BALLESTRERO
Éducateur sportif

Lorsque je me suis inscrite, j'avais quelques inquiétudes quant au fonctionnement d'un apprentissage à distance. Or, c'est une pleine réussite! Merci pour cette année riche en apprentissage qui ont déjà démontré leur efficacité dans la pratique et qui m'ont apporté de nouvelles compétences!

Amélie DETOLLENAERE
Amélie DETOLLENAERE
Coach en développement d'équipes

J'ai particulièrement apprécié de pouvoir mettre en pratique la méthode dans mon cabinet dès la première année de formation. J’ai été ravie de constater la disponibilité et la réactivité des professeurs.

Catherine VIDAL
Catherine VIDAL
Coach

J’apprécie particulièrement l’interactivité facilitée par l’outil ZOOM, les mises en pratique des notions théoriques au fur et à mesure ainsi que le travail en sous groupes. Les intervenants internationaux et la diversité des participants (métiers, pays, approche…) est également un point positif dans cette formation. 

Béatrice NAHMIAS
Béatrice NAHMIAS
Responsable du développement RH, Psychologue du travail

Très satisfait des intervenants, des outils, des contenus et des conditions de la formation.

Nicolas CRENN
Nicolas CRENN
Aide soignant Jour/Nuit en EPHAD

Cette formation à la pensée systémique et stratégique s'infiltre petit à petit dans notre esprit et lorsque sa logique s'installe elle l'illumine et c'est magique! 

Abessa HACHICH
Abessa HACHICH
Psychologue - Tunisie

La plateforme est facile et intuitive.

Karine LE FLANCHEC
Karine LE FLANCHEC
Consultante, formatrice et coach professionnel - Polynésie

Découvrir l’approche systémique et stratégique de Palo Alto par le biais de cette formation permet d’acquérir les clés d’une perception différente de la résolution de problèmes. La force de cette approche est telle qu’en peu de temps, on rentre dans la logique et on s’approprie progressivement la grille systémique, tant et si bien et qu'elle en devient même présente au quotidien ou en entreprise.

Vira HENG
Vira HENG
Clinicienne de la relation et coach

Un interface pratique et efficace qui permet de se balader aisément dans les différents onglets.

Vincent LOURY
Vincent LOURY
Coach et acteur

Les intervenants sont d'excellente qualité et très à l'écoute des apprenants. Les profils et les personnalités, très différents, ajoutent à cette qualité globale. Les contenus sont riches. 

Colette LAMIAUX
Colette LAMIAUX
Enseignante langue étrangère

La formation, basée sur le modèle Palo Alto, me paraît tout à fait pertinente et efficiente dans un cadre de structures médico-sociales et sanitaires, où j’ai pu travailler. Je souhaite souligner la qualité de l’enseignement, donné par des intervenants investis, organisé de manière efficace, bien pensée, avec une large part donnés aux exercices pratiques et à la supervision.

Dr. Déborah RIOCREUX
Dr. Déborah RIOCREUX
Psychiatre au Dispositif Innovant et au SAMSAH A3A à Annecy

Je considère cette formation comme la plus sérieuse et la plus complète en matière d’intervention systémique stratégique actuellement disponible, portée par les meilleurs spécialistes internationaux.

Stéphane SANÇOIS
Stéphane SANÇOIS
Senior Talent Manager DRH Engie Groupe

La formation a donné entière satisfaction autant par le professionnalisme des intervenants, la qualité de leurs interventions, l’adaptabilité au public institutionnel pluridisciplinaire, la grande disponibilité pour apporter toute information complémentaire sollicitée par les personnes en formation que par la nature du thème abordé.

Dr. Alexandrina BEAU
Dr. Alexandrina BEAU
Psychiatre Centre Psychothérapique de Nancy

Cette approche « indirecte » est, de mon point de vue, très souvent utile voire nécessaire en entreprise. Les 2 premières années Initiation et Pratique, ont été extrêmement denses en termes d'apports théoriques et très riches du point de vue de la diversité des intervenants et de la qualité des échanges et des mises en situation.

Béatrice NAHMIAS - Psychologue du travail
Béatrice NAHMIAS - Psychologue du travail
Responsable du développement RH et de la formation

Cette formation autour de la thérapie stratégique m’a permis d’enrichir considérablement ma pratique de psychopraticienne et de hypnothérapeute que j’exerce en libéral depuis 6 ans et a apporté un cadre plus stratégique à mes séances.

Laurence BALLATORE
Laurence BALLATORE
Hypnothérapeute

Les intervenants, de grande qualité, sont issus des quatre coins du monde : ils partagent leur expérience avec conviction et passion. Une expérience riche qui ouvre des perspectives infinies et qui ne demande qu'à être consolidée... Vivement la 2ème année !

Vira HENG
Vira HENG
Clinicienne de la relation et coach
J’ai moi-même suivi ce parcours diplômant dont je souligne l’adaptabilité aux professionnels en poste du fait de son format numérique ainsi que la disponibilité et la qualité de l’équipe pédagogique qui assure un suivi tout au long des acquisitions
Dr. Géraldine TALBOT
Dr. Géraldine TALBOT
Addictologue CSAPA RABELAIS, ASSOCIATION CAPASSCITE

Nous ne pouvons que souhaiter que la formation en approches systémiques se développe dans le domaine de l'addictologie et de la santé mentale.

Dr. Mario BLAISE
Dr. Mario BLAISE
Chef de Pôle Centre Médical Marmottan

Des coachs externes ou internes, des professionnel-le-s de la fonction RH et d’autres types d’intervenants dans les domaines de la santé au travail au sens large, pourraient avec grand intérêt bénéficier d’une telle formation favorisant une approche psychologique globale, contextualisée et systémique de situations humaines et relationnelles complexes.

Christophe FALCOZ - Université de Lyon
Christophe FALCOZ - Université de Lyon
Docteur HDR en sciences de gestion Professeur associé Responsable du master 2 MRH&O

La relation professionnelle que le cursus permet d'établir avec la médecine du travail et de prévention et tout à fait pertinente et répond véritablement aux besoins de consultations de souffrance au travail et à la résolution des cas les plus préoccupants.

Marc MISSUD - DILA / Service du Premier Ministre
Marc MISSUD - DILA / Service du Premier Ministre
Mission d'appui au pilotage, Responsable RSE et accompagnement du changement

La méthodologie d'approche offerte par LACT des troubles psycho-sociaux dans l'entreprise, tant au niveau individuel que collectif, nous ont permis d'apporter des solutions à des situations complexes. 

Dr. Christine PIQUET
Dr. Christine PIQUET
Médecin du travail

Les approches où le sujet est au centre de la clinique et de la démarche thérapeutique visent à améliorer des symptômes attribués le plus souvent à l’individu lui-même et parfois à un contexte dont il est souvent extrait par hospitalisation.

Dr. Alexandrina BEAU
Dr. Alexandrina BEAU
Psychiatre Centre Psychothérapique de Nancy

Les cours, très vivants et riches, sont animés par une équipe passionnée et motivée qui se soucie vraiment de faire connaître et transmettre cette approche systémique stratégique.

Vira HENG
Vira HENG
Clinicienne de la relation et coach

Le parcours diplômant est particulièrement intéressant du fait de sa souplesse liée à son format numérique. L’équipe pédagogique est dynamique, en constante réflexion, soucieuse d’améliorer contenus et connaissances en fonction des travaux les plus récents

Dr. Marie-Christine CABIÉ - Psychiatre des hôpitaux de Saint-Maurice
Dr. Marie-Christine CABIÉ - Psychiatre des hôpitaux de Saint-Maurice
Chargée de mission en santé mentale, présidente de l’EBTA, Directrice de la collection Relations Erès

LACT grâce à sa méthodologie est arrivé à des résultats probants, permettant la réflexion, mais aussi la prise en charge de situations critiques. En tant que directrice des achats, développement durable et logistique au sein d'un nouveau groupe, AP-HP. Sorbonne Université, je ne peux que recommander ce cabinet de formation.

Geneviève CLOUARD
Geneviève CLOUARD
Directrice des achats et de la logistique, Hôpital Saint-Antoine

J’ai moi-même suivi ce parcours diplômant dont je souligne l’intérêt du contenu qui intègre connaissances et compétences de terrain ainsi que la pertinence du modèle même qui n’est plus à démontrer.

Dr. Géraldine TALBOT
Dr. Géraldine TALBOT
Addictologue CSAPA RABELAIS, ASSOCIATION CAPASSCITE

Ce sont les thérapies systémiques qui placent l’interaction de l’individu avec son environnement au centre des préoccupations des thérapeutes. Elles proposent des outils pour évaluer les modes interactionnels et leurs liens avec les différents troubles dont un individu peut souffrir ainsi que des outils d’intervention thérapeutique.

Dr. Alexandrina BEAU
Dr. Alexandrina BEAU
Psychiatre Centre Psychothérapique de Nancy

J’ai particulièrement apprécié le questionnement précis mené lors de la première séance qui permet de bien appréhender le mode de fonctionnement du client par rapport à son problème et d’identifier, ainsi, le type de relation qu’il entretien avec celui-ci.

Laurence BALLATORE
Laurence BALLATORE
Hypnothérapeute

Je me permets de la recommander vivement à ceux et celles qui souhaitent progresser dans le champ du domaine social.

Martine FLÙCKIGER
Martine FLÙCKIGER
Assistante sociale au Secteur de la Protection de l'enfance - Suisse
Le format en web conférence est vraiment efficace pour mener de front cette formation avec son activité professionnelle et elle permet de suivre les cours même en déplacement.
Béatrice NAHMIAS
Béatrice NAHMIAS
Responsable du développement RH, Psychologue du travail

Cette web-formation est dispensée via un système innovant, en totale interactivité, alliant la théorie à beaucoup de pratique, dès le démarrage, afin de permettre aux participants d'assimiler les concepts et de les rendre concrets. 

Vira HENG
Vira HENG
Clinicienne de la relation et coach
 

PROGRAMME 2019/2020

NIVEAU 1 - INITIATION


NIVEAU INITIATION - 2019/2020 

Formation interactive dispensée à distance via web-conférences
Pas de pré-requis
     

 

inscription 1 fois V1

inscription 10 fois V2


Plus d'informations
:

 

Le fondements de l'approche systémique stratégique EN1M1

  • 08-10-2019 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : Présentation du cours. Caractéristiques du modèle systémique - Claude de SCORRAILLE  
  • 15-10-2019 (9h00 - 10h30 / 11h00 - 12h30) : La régulation émotionnelle - Nathalie DURIEZ 
  • 12-11-2019 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : Constructivisme et positivisme. Paradigme systémique et paradigme linéaire. Théorie des systèmes - OIivier BROSSEAU / Claude de SCORRAILLE 
  • 26-11-2019 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : Systémique: application dans les problèmes humains. Base stratégique du modèle: la cybernétique - OIivier BROSSEAU / Claude de SCORRAILLE
  • 10-12-2019 (14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30) : La grille du centre de thérapie brève et évolution de la grille - OIivier BROSSEAU / Claude de SCORRAILLE

Le Problem Solving et les 3 niveaux d'intervention EN1M2

Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 05-11-2019 : Définir le problème et le transformer en objectif - Claudette PORTELLI
  • 19-11-2019 : Le questionnement orienté problème - Claudette PORTELLI 
  • 03-12-2019 : Le questionnement orienté solution - Claudette PORTELLI 
  • 17-12-2019 : Créer un plan d'action Claudette PORTELLI 


La pratique de la grille systémique EN1M4

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 07-01-2020 : De quoi avons-nous besoin comme prise de notes - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD
  • 14-01-2020 : Les contextes d'intervention - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD
  • 21-01-2020 : Tentatives de solution, logiques, émotions - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD
  • 28-01-2020 : Les expériences émotionnelles correctrices - Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD


Supervisions individuelles et travail sur soi EN1M5

 3 séances individuelles d'1 h à Paris ou à distance  

Claude de SCORRAILLE / Olivier BROSSEAU / Vincent GERARD


Supervisions collectives EN1M7

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 17-03-2020 : Supervision formative : la grille - Vincent GERARD / Chiara RATTO
  • 05-05-2020 : Supervision formative : la structure des séances et de l'intervention - Vincent GERARD / Chiara RATTO
  • 26-05-2020 : Supervision formative : choisir la stratégie et la préparer la stratégie tout le long de la session - Vincent GERARD / Chiara RATTO
  • 16-06-2020 : Supervision formative : communiquer les expériences émotionnelles correctrices - Vincent GERARD / Chiara RATTO



La communication stratégique EN1M6

Flag of Italyfrance 640

Module en italien avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 24-03-2020 : Pragmatique de la communication humaine : les 5 axiomes de la communication - Chiara RATTO
  • 19-05-2020 : Comment introduire un changement dès la première  séance ;  paraphrases pour le recadrage - Chiara RATTO
  • 09-06-2020 : Le langage du changement : passer de convaincre à persuader ; passer du langage logique au langage analogique - Chiara RATTO
  • 23-06-2020 : La restructuration stratégique : les aphorismes comme technique du recadrage - Chiara RATTO



International Webinar

LiK8dEdiafrance 640

Quatre demi-journées de congrès et webtrainings qui réunissent des psychologues, chercheurs, thérapeutes et philosophes spécialisés en approche systémique / stratégique / hypnose.

Module en anglais avec traduction simultanée en français

  • 23 Janvier 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 27 Mars 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 01 Octobre 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 06 Novembre 2020 (14h00 - 15h00 / 15h30 - 17h30)

 

La certification en approche systémique stratégique - niveau initiation est établie à l'issu de la formation et nécessite :

  • d'avoir réussi 75% des devoirs à réaliser en dehors des cours (QCM, vidéos, devoirs, travaux collaboratifs...) - durée des devoirs en dehors des cours : 10 1/2 journées répartis sur l'année 
  • d'avoir suivi les 3 supervisions individuelles (présence obligatoire) 
  • d'avoir suivi au minimum 75% des 25 demi journées de cours  
  • d'avoir obtenu la moyenne aux évaluations établie par les formateurs notamment en supervision individuelle / collective suivant 3 axes (Stratégie, Communication, Relation)

NIVEAU 2 - PRATIQUE


NIVEAU PRATIQUE - 2019/2020 


inscription 1 fois V1

inscription 10 fois V2

 

Plus d'informations: :

 

Questionnement et relation N2M1

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 04-09-2019 : Travail sur l'objectif minimal et les exceptions. Comment évaluer et suivre dans les expériences émotionnelles correctrices ? - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY
  • 18-09-2019 : Finir l'intervention et consolider Négociation des demandes répétitives d'intervention : dépendance, etc… - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 
  • 15-01-2020 : Syntonie, s'ajuster aux différentes logiques - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 
  • 22-01-2020 : Résistance selon la logique et le système - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 
  • 09-03-2020 : Symétrie et complémentarité Contradiction et paradoxes - Claude de SCORRAILLE / Grégoire VITRY 


Le dialogue stratégique N2M5 

Flag of Italy france 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 11-09-2019 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI
  • 25-09-2019 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI
  • 09-10-2019 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI
  • 16-10-2019 : Le dialogue stratégique  - Claudette PORTELLI



Les stratégies relationnelles d'intervention basées sur les forces de l'individu N2M2

LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

16h00 - 17h30 / 18h00 - 19h30 

  • 06-11-2019 : Problématiser pour cliéntéliser et pour intervenir. Quand les tentatives de solution bloquent l'intervention - Terry SOO-HOO  
  • 14-11-2019 : Concernant la clientélisation. Comment choisir qui voir dans les sessions : couple et famille - Terry SOO-HOO

 

 Les prescriptions de tâches N2M3

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 13-11-2019 : Comment aggraver - Vincent GÉRARD
  • 20-11-2019 : Question miracle / Comme si Vincent GÉRARD
  • 11-12-2019 : Prescriptions du symptômes et prescription concernant la relation à soi Vincent GÉRARD
  • 18-12-2019 : Prescriptions concernant la relation aux autres Vincent GÉRARD


Les émotions N2M4

Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 08-01-2020 : Peur / Colère  - Emanuela MURIANA
  • 05-02-2020 : Tristesse / Plaisir - Emanuela MURIANA
  • 10-03-2020 : Honte / Surprise / Dégoût - Emanuela MURIANA 
  • 31-03-2020 : Culpabilité / Jalousie / Envie - Emanuela MURIANA


La pratique de la grille systémique N2M6

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 17-01-2020 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD
  • 29-01-2020 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD
  • 26-02-2020 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD
  • 11-03-2020 : La pratique de la grille systémique Vincent GÉRARD


Supervisions collectives N2M13

LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 28-02-2020 : Supervision formative - Claudette PORTELLI
  • 07-05-2020 : Supervision formative - Claudette PORTELLI
  • 05-06-2020 : Supervision formative - Claudette PORTELLI  


L'hypnose conversationnelle N2M9

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 25-11-2019 : La méthodologie de l'hypnose Ericksonienne : applications dans le domaine de la douleur - Dr. Thierry SERVILLAT
  • 02-12-2019 : La méthodologie de l'hypnose Ericksonienne : applications dans le domaine de la douleur - Dr. Thierry SERVILLAT
  • 25-03-2020 : Hypnose et processus d’influence réciproque - Eric BARDOT
  • 01-04-2020 : Le jeux de langage en hypnose et jeux métaphoriques - Eric BARDOT
  • 27-05-2020 16h00 - 17h30 / 18h00 - 19h30 : Traiter l'ambivalence avec hypnose Ericksonienne - Dr. Dan SHORT


Intervention orientée solution N2M10

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 18-03-2020 : Intervention orientée solution - Marie-Christine CABIÉ


Intervention sur les organisations, familles et systèmes complexes N2M7

LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 21-04-2020: Travailler avec le futur - Thérapie orientée solution - Mark McKERGOW
  • 28-04-2020 : Travailler avec le passé - Thérapie orientée solution - Mark MCKERGOW


Intervention sous contrainte et thérapie indirecte N2M8

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 13-05-2020 : Intervention sous contrainte et thérapie indirecte - Bénédicte SERVAIS
  • 29-05-2020 :  Intervention sous contrainte et thérapie indirecte - Sophie BARON LAFORET
  • 10-06-2020 : Intervention sous contrainte et thérapie indirecte - Bénédicte SERVAIS 


Supervisions individuelles et travail sur soi N2M12

  •  3 séances individuelles d'1 h à Paris ou à distance - Claude de SCORRAILLE / Olivier BROSSEAU 



    Couples et familles N2M1 

    LiK8dEdiafrance 640
    Module en anglais avec traduction simultanée en français
    14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 01-06-2020 : Couples et familles - Dr. Katharina ANGER
  • 15-06-2020 : Couples et familles - Dr. Katharina ANGER


International Webinar

LiK8dEdiafrance 640

Quatre demi-journées de congrès et webtrainings qui réunissent des psychologues, chercheurs, thérapeutes et philosophes spécialisés en approche systémique / stratégique / hypnose.

Module en anglais avec traduction simultanée en français

  • 23 Janvier 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 27 Mars 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 01 Octobre 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 06 Novembre 2020 (14h00 - 15h00 / 15h30 - 17h30)

 __________ 

La certification en approche systémique stratégique - niveau intermédiaire est établie à l'issu de la formation et nécessite :

    • d'avoir réussi 75% des devoirs à réaliser en dehors des cours (QCM, vidéos, devoirs, travaux collaboratifs...) - durée des devoirs en dehors des cours : 20 1/2 journées répartis sur l'année
    • d'avoir suivi les 3 supervisions individuelles (présence obligatoire) 
    • d'avoir suivi au minimum 75% des 38 demi journées de cours 
    • avoir obtenu la moyenne aux évaluations établie par les formateurs notamment en supervision individuelle / collective suivant 3 axes (Stratégie, Communication, Relation) 
    • avoir pratiqué et enregistré, dans votre espace de suivi de pratique, 10 sessions d’1 heure (10 heures de consultations)

NIVEAU 3 - PERFECTIONNEMENT

NIVEAU  PERFECTIONNEMENT - 2019/2020 

inscription 1 fois V1

inscription 10 fois V2

Plus d'informations: :

  • Pré-requis : avoir suivi le niveau PRATIQUE ou avoir obtenu une équivalence (sur dossier)
  • 50 heures de pratique avec des patients/clients au cours de l'année + stage pratique (147h) et soutenance de mémoire
  • Tarif individuel : 5 950 € TTC avant le 15 Juillet ( 6 300 € TTC après le 15 Juillet ) 
  • Tarif entreprise et convention : 7 500 € TTC   
  • Possibilité de paiement en 10 fois (tarif après le 15 Juillet) + 150 € de frais de dossier 
  • télécharger le devis tarif individuel 
  • télécharger le devis tarif entreprise 
  • télécharger le programme 

 

Psychopathologie N3M1

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 02-09-2019 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
  • 09-09-2019 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
  • 16-09-2019 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 
  • 30-09-2019 : Psychopatologie - Dr. Alexandrina BEAU 

 Troubles sexuels N3M4
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 23-09-2019 : Troubles sexuels - Chiara RATTO
  • 14-10-2019 : Troubles sexuels - Chiara RATTO
  • 04-11-2019 : Troubles sexuels - Chiara RATTO

 
Paranoïa N3M5

Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 07-10-2019 : Paranoïa - Emanuela MURIANA
  • 21-11-2019 : Paranoïa - Emanuela MURIANA


Phobies N3M7
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 18-11-2019 : Phobies - Chiara RATTO
  • 09-12-2019 : Phobies - Chiara RATTO

 

Dépression N3M12
Flag of Italyfrance 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 16-12-2019 : Dépression - Emanuela MURIANA
  • 16-01-2020 : Dépression - Emanuela MURIANA
  • 27-01-2020 : Dépression - Emanuela MURIANA
  • 24-02-2020 : Dépression - Emanuela MURIANA

 

Obsession, compulsions, manies / TOC  N3M11
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 03-02-2020 : Obsessions, compulsions, manies / TOC - Chiara RATTO
  • 14-02-2020 : Obsessions, compulsions, manies / TOC - Chiara RATTO
  • 03-03-2020 : Obsessions, compulsions, manies / TOC - Chiara RATTO


Tutorat et soutenance N3M2

14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 09-01-2020 : Tutorat et soutenance - Olivier BROSSEAU
  • 28-05-2020 : Tutorat et soutenance - Olivier BROSSEAU


Troubles alimentaires N3M6
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 31-01-2020 : Troubles alimentaires : anorexie - Chiara RATTO
  • 23-03-2020 : Troubles aentaires : boulimie et binge eating - Chiara RATTO
  • 30-03-2020 : Troubles alimentaires : vomiting - Chiara RATTO
  • 06-05-2020 : Corps, sensorialité et féminité / masculinité dans les troubles du comportement alimentaire  - Dr. Bruno DUBOS

 

Supervisions individuelles et travail sur soi N3M15

  •  3 séances individuelles d'1 h à Paris ou à distance - Claude de SCORRAILLE / Vincent GERARD

 

Améliorer sa pratique N3M1
LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 02-03-2020 (date à confirmer) : Améliorer sa pratique - Scott Miller / Grégoire Vitry


Addictions N3M9 
LiK8dEdiafrance 640

Module en anglais avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30 

  • 13-02-2020 : Addictions - Claudette PORTELLI
  • 27-02-2020 : Addictions - Claudette PORTELLI
  • 11-05-2020 : Addictions - Mario BLAISE
  • 22-06-2020 : Addictions - Alain Morel / Jean-Michele DELILE

  

Supervisions collectives N3M13
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 20-03-2020 : Supervisions formatives - Chiara RATTO
  • 15-05-2020 : Supervisions formatives - Chiara RATTO
  • 19-06-2020 : Supervisions formatives - Chiara RATTO

 


Attaques de panique N3M8
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 16-03-2020 : Attaque de panique - Chiara RATTO
  • 20-04-2020 : Attaque de panique - Chiara RATTO
  • 04-05-2020 : Attaque de panique - Chiara RATTO


     

Doute obsessionnel N3M10
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 27-04-2020 : Doute obsessionnel - Emanuela MURIANA


Harcèlement N3M16
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 29-04-2020 : Harcèlement - Giulia RINALDI
  • 25-05-2020 : Harcèlement - Giulia RINALDI


Stress post traumatique N3M3
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 18-05-2020 : Stress post traumatique - Chiara RATTO


Patterns d'autorité (famille, entreprise, école) N3M14
Flag of Italy france 640

Module en italien avec traduction simultanée en français
14h00 - 15h30 / 16h00 - 17h30

  • 08-06-2020 : Patterns d'autorité - Roberta PRATO PREVIDE
  • 29-06-2020 : Patterns d'autorité - Roberta PRATO PREVIDE


International Webinar

LiK8dEdiafrance 640

Quatre demi-journées de congrès et webtrainings qui réunissent des psychologues, chercheurs, thérapeutes et philosophes spécialisés en approche systémique / stratégique / hypnose.

Module en anglais avec traduction simultanée en français

  • 23 Janvier 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 27 Mars 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 01 Octobre 2020 (16h00 - 17h00 / 17h30 - 19h30)
  • 06 Novembre 2020 (14h00 - 15h00 / 15h30 - 17h30)

 

Le diplôme de psycho-praticien systémique stratégique est établi à l'issu de la formation et nécessite : 

    • d'avoir réussi 75% des devoirs à réaliser en dehors des cours (QCM, vidéos, devoirs, travaux collaboratifs...) - durée des devoirs en dehors des cours : 20 1/2 journées répartis sur l'année
    • d'avoir suivi les 3 supervisions individuelles (présence obligatoire) 
    • d'avoir suivi au minimum 75% des 40 demi journées 
    • de rédiger un article/mémoire de 15 pages sous la direction d'un des tuteurs de la formation. Certains articles pourront être publiés sur internet
    • d'avoir suivi un stage pratique de 147h sous la direction d'un tuteur LACT 
    • avoir pratiqué et enregistré, dans votre espace de suivi de pratique, 50 heures de consultations pendant l'année 
    • d'avoir obtenu la moyenne aux évaluations établie par les formateurs notamment en supervision individuelle / collective suivant 3 axes (Stratégie, Communication, Relation).
 

 

Imprimer E-mail