Lact - Représentant Ecole Palo Alto

Représentant
École de Palo Alto

Centre de formation, intervention et recherche

Approche systémique stratégique et hypnose

      Claude de Scorraille rappelle que le COVID 19 est toujours en cours même si la menace de ne pas pouvoir être prise en charge à l’hôpital diminue.

      Nous avons le choix lorsque cela est possible de :

      • Retourner sur le site de travail
      • Envoyer ou pas les enfants à l’école...

      Néanmoins des contraintes demeurent, il y a beaucoup d’insécurité concernant le risque lié à l’insécurité, de la maladie, mais aussi le risque du chômage.

      Le Dr Milton Erickson explique qu'un thérapeute ne change rien, mais crée des circonstances dans lesquelles les patients peuvent agir spontanément… et changer…

      Pouvons-nous transposer ces idées dans le monde de l’entreprise ?

      Promouvoir celles-ci en tant que « philosophie managériale » ? Pourquoi aller dans cette direction ?

      A titre privé, l’on a constaté l’importance de voir ses proches « physiquement »…

      Dans la sphère professionnelle l’effet a été, significativement, différent : en apprenant à travailler autrement, depuis chez soi, pour la plupart.
      Les managers et les collaborateurs ont appris à s’ajuster.

      - Prise de temps conviviable pour des interactions chaleureuses,
      - Décentrage par rapport à la performance, à l’urgence du contrôle de l’efficacité et de la performance

      Cela a pu avoir comme conséquences :

      • Une meilleure expérience du travail,
      • Une solidarité accrue
      • Plus d’efficacité

      La plainte majeure entendue dans certaines entreprises est un sentiment de solitude…

      Le ressenti d’un manque, d’une tristesse voire de désespoir malgré le fait d'être en couple pour certains…

      Nous pouvons nous sentir seuls, professionnellement, même dans des conditions de présence sociale, d’interactions familiales… lorsque nos modèles usuels sont perturbés par exemple si l’on :

      • Aime être avec les autres, parler, courir, agir... tant dans des cadres amicaux, professionnels que privés… cela créée alors un manque
      • Observe dans ses interactions avec les autres que l’on est incompris, exclu, jugé différent…

      Ceci vaut pour toute personne qu’elle soit dirigeant, collaborateur, client, parent, enfant…

      La souffrance ressentie est d’autant plus pénible si l’on n’est pas « à l’aise avec soi-même », ce qui peut alors conduire à une détresse relationnelle et provoquer un déclassement de l’image, de sa confiance en soi…

      Pour s’en prémunir, il est essentiel de réussir à faire son travail. Si l’on construit quelque chose, l’on se sent important, cela nous donne de la valeur.

      Parfois, ceci peut expliquer les « moteurs de conduite » qui vont aboutir à rabaisser l’autre ou soi-même ou à saboter une « tâche ».

      Si ce besoin de renforcement de son importance prime, cela aura pour conséquence de dégrader nos relations avec les autres. Ces difficultés peuvent toucher tout le monde quel que soit son statut.

      Tous les êtres humains, en bonne santé, peuvent ainsi, connaître des états et sentiments variés tels que la critique, le doute…

      Claude de Scorraille mentionne, en exemple, la difficulté qu’ont certains dirigeants reçus au sein de LACT à exprimer, révéler, reconnaitre les difficultés.

      Ceci est une source de préoccupation supplémentaire et aboutit à un effet paradoxal, celui d’y être plus sensible. Cela mène également à des conduites d’évitement des relations lorsque celles-ci sont perçues comme trop menaçantes…

      Au début du 20e siècle, à l’apogée du « modèle scientifique de Taylor », ce dont rêvaient les employés étaient d’avoir plus d’autonomie.

      A rebours de cet exemple, les collaborateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir plus d’interactions avec leur hiérarchie. Ceci est d’autant plus marqué que l’on est confronté à la prise d’une « bonne décision » avec un « risque zéro ».

      En résumant la situation :

      • Le contexte professionnel est différent de celui d’avant le confinement : il est marqué par l’insécurité déclenchée par le COVID 19,
      • Il nous faut apprendre à vivre avec le COVID 19 et surmonter l’insécurité en demandant de l’aide aux autres.
      • Grâce aux autres, nous pourrons alors minimiser les risques et garantir notre aptitude à surmonter les épreuves et être innovant.

      Il faut rappeler qu’être aidé n’est pas être faible. « Être aidé, c’est être Humain ».

      Claude de Scorraille nous rappelle cette remarque de Mencius, penseur chinois confucéen, cité par le philosophe, François Jullien « Tout homme qui voit un enfant prêt à tomber dans un puits va faire un geste pour le retenir sans se demander s’il y trouvera un intérêt ou si les parents de cet enfant vont lui être reconnaissant… Tout homme qui ne fait pas cela n’est pas « Homme ».

      Ceci nous renvoie à notre situation actuelle.

      Elle présente une belle opportunité pour les dirigeants, managers qui oseront mettre en place un cadre relationnel propice à l’intelligence individuelle et collective.

      L’enjeu est de « vitaliser » autrement l’engagement professionnel de chacun et, c’est de cette façon que nous allons pouvoir faire face aux défis de cette situation.

      Une façon d’établir un climat professionnel positif est bien de veiller au « bien-être » de chacun et de développer la Résilience.

      La Résilience est une combinaison d’aptitudes nous permettant de rebondir, d’apprendre des échecs de nos actions, d’être motivé par nos défis, d’être en capacité de faire face aux épreuves de la vie.

      Pour y parvenir les « figures d’autorité », d’une « ligne hiérarchique » en entreprise peuvent prendre une initiative d’une autre forme d’interaction avec leurs collaborateurs en se comportant en « personnes sociales » et non pas en « personnes individualistes », en l’incarnant, en donnant l’exemple…

      Le principe simple consiste à Oser écouter l’Autre, ce qui signifie aller vers l’autre, à l’écouter parler.

      Oser aller vers l’autre est à la base de la « Performance Relationnelle », ce qui implique d’être curieux à l’égard de ses préoccupations, découvrir ce dont il a besoin…

      Se montrer « présent à l’autre » et donc que « l’autre le ressente »

      Prenons l’exemple du guide de montagne chevronné à qui nous avons fait appel.

      Il peut arriver de faire face à une situation dangereuse… Ce qui va augmenter nos chances c’est lorsque le guide prend le temps nécessaire pour écouter chacun des membres de la cordée. Il se peut alors que la solution émerge grâce à un « novice »…

      En prenant cet angle de la rationalité relationnelle, cela signifie que l’on va mettre son intelligence au service de tous et non pas au service des intérêts de chacun pris isolément.

      Le Confinement a permis de mettre en évidence les bienfaits de « la performance relationnelle », cette façon de tisser du lien.

      Cela suppose de mettre en œuvre une transformation de nature systémique pour faire évoluer simultanément, nos comportements, nos émotions, nos conceptions sur notre façon d’investir nos rôles…

      Une Solidarité va pouvoir alors émerger avec des rapports plus humains nous libérant de la « prison » de nos propres points de vue…

      En conclusion, la Performance Relationnelle va modifier de nombreux points en :

      • brisant la solitude,
      • stimulant la créativité,
      • la convivialité,
      • l’Engagement dans l’action
      • l’audace,

      Et, par conséquent, nous apporter de nouvelles ressources permettant d’évoluer, de consolider…

      Propos retranscrits par Pierre Deleaune.

      Contactez notre équipe

      CENTRE DE FORMATION, INTERVENTION ET RECHERCHE

      Consultation Paris
      9, rue Française - 75002

      date_time
      id
      500 Caractères restants

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Sauvegarder
      Choix utilisateur pour les Cookies
      Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
      Tout accepter
      Tout décliner
      En savoir plus
      Unknown
      Unknown
      Accepter
      Décliner
      Marketing
      Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
      Google
      Accepter
      Décliner
      Analytics
      Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
      Google Analytics
      Accepter
      Décliner
      Functional
      Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lors de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
      Hotjar
      Accepter
      Décliner