Lact - Représentant Ecole Palo Alto

Représentant
École de Palo Alto

Centre de formation, intervention et recherche

Approche systémique stratégique et hypnose

 01 48 07 40 40  | 

" + "

" + detail + "

" + ""; pc_confirmation.style.display = 'block'; var mp = document.querySelector('input[name="mp"]'); mp.value = '0'; } else { form.querySelector('._form-content').style.display = 'inline'; pc_confirmation.style.display = 'none'; } var hideButton = document.getElementById('hideButton'); // Add event listener to the button hideButton.addEventListener('click', function() { var submitButton = document.querySelector('#_form_7_submit'); submitButton.disabled = false; submitButton.classList.remove('processing'); var mp = document.querySelector('input[name="mp"]'); mp.value = '1'; window.location.href = window.location.href; }); const vgoAlias = typeof visitorGlobalObjectAlias === 'undefined' ? 'vgo' : visitorGlobalObjectAlias; var visitorObject = window[vgoAlias]; if (email && typeof visitorObject !== 'undefined') { visitorObject('setEmail', email); visitorObject('update'); } else if (typeof(trackcmp_url) != 'undefined' && trackcmp_url) { // Site tracking URL to use after inline form submission. _load_script(trackcmp_url); } if (typeof window._form_callback !== 'undefined') window._form_callback(id); }; window._load_script = function(url, callback, isSubmit) { var head = document.querySelector('head'), script = document.createElement('script'), r = false; var submitButton = document.querySelector('#_form_7_submit'); script.charset = 'utf-8'; script.src = url; if (callback) { script.onload = script.onreadystatechange = function() { if (!r && (!this.readyState || this.readyState == 'complete')) { r = true; callback(); } }; } script.onerror = function() { if (isSubmit) { if (script.src.length > 10000) { _show_error("7", "Désolé, votre envoi a échoué. Veuillez raccourcir vos réponses et réessayer."); } else { _show_error("7", "Désolé, votre envoi a échoué. Veuillez réessayer."); } submitButton.disabled = false; submitButton.classList.remove('processing'); } } head.appendChild(script); }; (function() { if (window.location.search.search("excludeform") !== -1) return false; var getCookie = function(name) { var match = document.cookie.match(new RegExp('(^|; )' + name + '=([^;]+)')); return match ? match[2] : null; } var setCookie = function(name, value) { var now = new Date(); var time = now.getTime(); var expireTime = time + 1000 * 60 * 60 * 24 * 365; now.setTime(expireTime); document.cookie = name + '=' + value + '; expires=' + now + ';path=/; Secure; SameSite=Lax;'; } var addEvent = function(element, event, func) { if (element.addEventListener) { element.addEventListener(event, func); } else { var oldFunc = element['on' + event]; element['on' + event] = function() { oldFunc.apply(this, arguments); func.apply(this, arguments); }; } } var _removed = false; var form_to_submit = document.getElementById('_form_7_'); var allInputs = form_to_submit.querySelectorAll('input, select, textarea'), tooltips = [], submitted = false; var getUrlParam = function(name) { if (name.toLowerCase() !== 'email') { var params = new URLSearchParams(window.location.search); return params.get(name) || false; } // email is a special case because a plus is valid in the email address var qString = window.location.search; if (!qString) { return false; } var parameters = qString.substr(1).split('&'); for (var i = 0; i ')); } } else if (elem.tagName == 'SELECT') { var selected = true; if (elem.multiple) { selected = false; for (var i = 0; i 31 && (charCode 57) && charCode !== 8) { e.preventDefault(); } }); }; var showPhoneInputError = function(inputId) { var errorMessage = document.getElementById("error-msg-" + inputId); var input = document.getElementById(inputId); errorMessage.classList.add("phone-error"); errorMessage.classList.remove("phone-error-hidden"); input.classList.add("phone-input-error"); }; var _form_serialize = function(form){if(!form||form.nodeName!=="FORM"){return }var i,j,q=[];for(i=0;i { if (key !== 'hideButton') { formData.append(key, value); } //formData.append(key, value); }); let request = { headers: { "Accept": "application/json" }, body: formData, method: "POST" }; let pageUrlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (pageUrlParams.has('t')) { request.headers.Authorization = 'Bearer ' + pageUrlParams.get('t'); } const response = await fetch('https://lact.activehosted.com/proc.php?jsonp=true', request); return response.json(); } if (formSupportsPost) { submitForm().then((data) => { eval(data.js); }); } else { _load_script('https://lact.activehosted.com/proc.php?' + serialized + '&jsonp=true', null, true); } } return false; }; addEvent(form_to_submit, 'submit', form_submit); })();

      TRIBUNE

      Le harcèlement scolaire :
      complexité relationnelle et approche systémique
      Propositions pour sortir enfin d’un grand malaise

      Remettre le débat et la gestion de conflit au centre de l'éducation

      À l'heure où le harcèlement s’est installé dans le discours quotidien, comprendre les processus qui animent et entretiennent le harcèlement peut nous aider à agir. Comment contrer cette forme de relation toxique ? Les systémiciens se mobilisent pour qu’une lecture interactionnelle du harcèlement soit enseignée dans les cursus de l’éducation nationale.

      Yann a 9 ans. C’est une forte tête, un petit chef de bande. Alexis est bon élève, timide, introverti, solitaire. Yann le bouscule, puis se moque. Alexis lui répond « ce n’est pas drôle ». Les bousculades, moqueries et intimidations se succèdent de plus en plus rapidement. Puis viennent insultes et brimades. Les actes se répètent et le harcèlement s'installe. Les autres « de la bande-à-Yann » s’y mettent. Les humiliations deviennent quotidiennes. Alexis dit « Arrêtez ! Vous n’avez pas le droit ». Alexis ne dort plus, se replie encore plus sur lui-même, il pleure la nuit, il a mal au ventre le matin, mal à la tête. Ses résultats scolaires chutent. Il mange très peu et ses parents s’inquiètent, essayent de comprendre. Il rase les murs en allant à l’école, il a des vertiges. Il a peur de rencontrer la bande-à-Yann sur le chemin de l’école. Les rumeurs lui reviennent aux oreilles, des horreurs sur lui, sur ses proches. Yann quant à lui semble s’épanouir dans son rôle de chef-tout-puissant. Alexis sait que certains élèves et adultes voient ce qui se passe. Il se sent humilié, coupable, honteux, faible, abandonné. Il est seul avec sa peine. Il se sent poursuivi partout, tout le temps. Il ne dort plus du tout. Il a peur, il se tait, il en arrive à parler de suicide à ses parents. Puis un jour en classe, il craque, prend les affaires de Yann, les jette par terre violemment et quitte la salle de classe. Le professeur dit à Alexis : « tu es malade. Tu dois voir un psy ». Les parents sont effondrés par l’attitude du professeur. Sa vision des choses est alors que c’est Alexis qui doit se faire aider car son mal être psychologique est à l’origine du problème. Les parents d’Alexis sont très inquiets et écrivent au directeur qui les reçoit. Le directeur veut se montrer soutenant vis-à-vis du professeur et insiste en rappelant qu’Alexis a eu tort de s’énerver. Face à cette situation de blocage, les parents sont désespérés. Comme si la situation n’était pas déjà suffisamment pénible pour Alexis. Face à la rigidité du système qui ne veut ni voir ni entendre et fera semblant d’agir, face à l’approche du cadre éducatif limitée à une causalité linéaire relative à la seule victime, face à encore davantage de stigmatisation de la victime de harcèlement, la solution des parents n’a pu être que de changer leur enfant d’école.

      Quelles sont les responsabilités des adultes, de l’école et de l’éducation nationale vis-à-vis des enfants qui leur sont confiés ? Quelles formations et outils mettre à disposition pour agir ? Comment prendre en compte les séquelles psychologiques ? Quelle évolution pour le coupable qui échappe parfois impunément à l’autorité et aux règles ? Que faire avec l’entourage, avec les témoins silencieux ou avec ceux qui incitent au harcèlement ? L’histoire d’Alexis illustre la défaillance d’un système scolaire où la désignation d’un coupable et la sanction sont l’alpha et l'oméga de la gestion du harcèlement. Mais que se passe-t-il après ? Comment l’enfant se détachera-t-il de cet étiquetage ? Qui apprendra à Alexis à se confronter ? L’histoire est toujours la même et se répète, encore et encore.

      On observe une progression de 69% du harcèlement scolaire en un an (rapport de 2022 de l’Éducation Nationale). De plusieurs enquêtes nationales, on retient que les filles sont autant victimes que les garçons. En CM1-CM2, 2,6% d’élèves subissent une forte multi-victimisation apparentée à du harcèlement. Ce chiffre est de 5,6% au collège et de 1,3% au lycée. Une enquête sur le harcèlement, publiée en février 2024 par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse définit le « harcèlement scolaire entre pairs » comme « le fait, pour un élève ou un groupe d’élèves, de faire subir de manière répétée à un camarade des propos ou des comportements négatifs, voire violents ». La loi n°2022-299 du 2 mars 2022 a fait entrer le harcèlement scolaire au sein du Code pénal dans une politique « prévention, détection, punition » visant à isoler, éloigner et punir le harceleur. Le dispositif légal vient compléter les efforts de prévention et de résolution mis en place au sein des établissements scolaires. Face au harcèlement avéré, la réponse devient judiciaire. L'éloignement du coupable et de la victime aboutit à une solution radicale : « et le combat cessa faute de combattants » (Corneille, Le Cid, acte IV scène 3). Le harceleur est mis à l’écart, exonérant les autres acteurs de toute responsabilité. Ces actions sont-elles suffisantes ? Le coupable poursuivra-t-il ses agissements dans un autre établissement, puis dans sa vie ? La victime n’aura-t-elle comme seule réponse que la fuite et la honte ? La vision interactionnelle et systémique du harcèlement L’approche systémique et stratégique du harcèlement propose une vision interactionnelle du processus. Elle considère la complexité du système et des interactions dans lesquelles évoluent victime, coupable, témoins, complices, responsables et proches. Le premier niveau d’interaction est celui des deux acteurs principaux qui rentrent dans une danse rigide dont ils deviennent prisonniers. Le « harceleur » invite le « harcelé » à un type de relation dominant/dominé et le dominé finit par s’y soumettre, contraint. Ainsi le processus mis en place résulte de la rencontre entre des personnalités particulières, une série de circonstances (école, rivalités, faiblesses etc..), un contexte, des complices…La tentative de défense de l’un alimente l’insistance de l’autre, excité par les complices dans sa démonstration de toute puissance sur un pair soumis. Les interactions s’enferment ainsi dans une boucle à spirale ascendante, à surenchères, dans un système dysfonctionnel perpétuel.

      Définition systémique du harcèlement scolaire

      Le harcèlement scolaire est une pathologie de la relation au sein d'une dynamique complexe et répétée de violence verbale, physique et psychologique. Il implique non seulement l'interaction directe entre l'agresseur et la victime. Il inclut également les systèmes et cercles environnants tels que l'école, les familles des individus concernés et les communautés plus larges y compris l’influence omniprésente des média sociaux. La recherche de coupables, bien qu'intuitive s'avère insuffisante, voire contre-productive face à la complexité du phénomène. Dans cette conception, chaque acteur et système contribuent à s’installer dans une relation rigide, renforçant un cycle de soumission et de domination où les tentatives de défense et de contrôle d'une partie alimentent l'insistance de l'autre. Cette interaction ne se limite pas à la relation directe entre agresseur et victime mais est influencée et maintenue par les réactions, les attentes et les normes des différents systèmes. Les écoles, en tant qu'espaces de socialisation primaires, les familles, en tant que premiers cercles de soutien et d'influence, et les communautés élargies, participent à la perpétuation et à l'interruption de cette dynamique dysfonctionnelle.

      Définition systémique du harcèlement scolaireComment et pourquoi l’entourage fait partie du problème ?

      La lecture systémique interroge le contexte pour intervenir efficacement avec les acteurs en place : les autres enfants, l’école, les parents, les professionnels de santé, les éducateurs, les AESH... Comment agissent-ils ? Sont-ils dans une posture protectrice permettant de capitaliser sur les ressources ou dans une hyper-protection empêchant l’enfant de trouver son autonomie ? « A trop protéger, on finit par fragiliser » (de Scorraille et al., 2017). Au contraire, dans le cadre d’une éducation plus autoritaire, la victime aura-t-elle tendance à s’enfermer dans le silence pour ne pas avouer sa faiblesse ? C’est le cas de nombreux enfants qui n’osent pas dire à leurs parents qu’ils sont harcelés, de peur de paraître encore plus faibles si des adultes intervenaient. De même, faire intervenir le personnel enseignant, c’est reconnaître qu’on est faible et qu’on ne peut pas se défendre seul. C’est ainsi qu’une posture autoritaire de l’entourage alimente un sentiment de honte figeant également le harcelé dans le processus du harcèlement et dans le dilemme opposant sa volonté d’être fort et son incapacité à se confronter.

      Comment agir ?

      Comment aider nos enfants à apprendre ou réapprendre à se confronter ? Il existe plusieurs stratégies de confrontation. Savoir se confronter, c’est adapter sa stratégie au contexte : à quel moment est-il nécessaire d’apprendre à « ne pas se laisser faire » pour reprendre les mots d’Emmanuelle Piquet (Ne te laisse pas faire ! Payot, 2014) ? Pour les uns, il faudra apprendre à être bienveillants ou à gérer leurs émotions pour vaincre sans combattre (de Scorraille et al., 2017), pour d'autres il s’agira d’apprendre à éviter d'éviter ou à mettre en place de nouveaux apprentissages comme le jeu de l’idiot proposé par le Dr. Philippe Aïm (2021) dans son ouvrage Face au harcèlement scolaire. « Ces apprentissages relationnels sont essentiels : ils induisent chez les enfants les capacités à bien gérer leurs relations avec leurs pairs ou au contraire à devenir vulnérables face aux agressions » (Marie Quartier, Harcèlement à l’école : lui apprendre à se défendre, Eyrolles, 2016.)

      L'intégration de méthodes éprouvées pour lutter contre le harcèlement scolaire est cruciale. La méthode des 3 figures, développée par Serge Tisseron (2006) vise à renforcer l'empathie et la coopération chez les élèves. La méthode de préoccupation partagée, développée par Anatol Pikas (2002) propose une approche non punitive, incitant les auteurs de harcèlement à prendre conscience des conséquences de leurs actes. Il n'y a pas que le harcelé qui doit changer.

      Le travail doit être entrepris, en fonction de chaque situation, avec tout l’entourage, les parents, le personnel scolaire, le harceleur, les autres élèves.

      Efficacité sur le traitement des situations de harcèlement par des systémiciens®

      L’approche systémique permet d’agir efficacement. Avec 80% de cas résolus ou améliorés en 5,4 séances1 et 5,3 mois en moyenne, les résultats de l’efficience de la thérapie brève systémique et stratégique dans les cas de harcèlement invitent à réfléchir aux réponses qui sont proposées.

      Remettre le débat et la gestion de conflit au centre de l'éducation

      Le harcèlement scolaire TribuneTrop nombreux sont les exemples qui nous ont montré qu’éviter aboutit à des drames. A-t-on oublié que le conflit est inhérent à la vie ? Ne faut-il pas réhabiliter l’art de la confrontation et du débat ? Ré-introduire l’art de la rhétorique et la capacité à débattre, à échanger ? Car, la confrontation, c’est le débat et le débat, c’est la démocratie. Le conflit est aujourd’hui figé dans sa phase terminale de violence que le scientifique et philosophe Anatole Rapoport identifie dans son ouvrage Combats, débats et jeux comme l'échec de la confrontation qui transforme tout adversaire en un ennemi. Cette position radicalisée basée sur des certitudes où on n’admet plus la différence mène à la guerre, vue comme l’échec de la communication et de la compréhension mutuelle. C’est oublier qu’avant de se faire la guerre, il existe deux autres manières d’apprendre à se confronter : par le jeu ou par le débat. « Quand le langage régresse, la violence progresse » (Philippe Meirieu) La relation, le jeu, le débat, la confrontation doivent être au cœur de l’éducation. Enseignants, éducateurs, accompagnants et parents sont parfois démunis devant la multiplication des situations difficiles impliquant des enfants ou adolescents en souffrance, en perte de repères et parfois violents. Quelle posture adopter dans ces situations ? Comment faire face au harcèlement ? Devant ce besoin de solutions et face au désarroi des enseignants et des personnels éducatifs, l’université de Paris 8, en partenariat avec LACT, a créé un D.U. pour former les enseignants et les personnels de l’éducation à l’approche systémique et à la gestion des situations complexes.

      Afin que ces cursus d’enseignement de la systémie soient intégrés aux formations des enseignants et des personnels de l’éducation, nous demandons au gouvernement de s’impliquer dans le déploiement de l’approche systémique notamment par :

      • La reconnaissance d’une définition systémique et interactionnelle du harcèlement,
      • La création de cursus de formation à l’approche systémique des enseignants, professionnels de l’éducation et personnels de santé,
      • La création d’un pôle de systémiciens pouvant intervenir dans les établissements sur demande (CMP, PJJ, hôpitaux, écoles, universités),
      • La création d’une cellule d’observation et d’évaluation des pratiques systémiques dans le domaine de l‘enseignement.

      ¹ Données 02/2024 du Réseau de pratique et de recherche SYPRENE réalisées à partir de 31 cas de harcèlement. Les résultats initiaux de l'étude SYPRENE (1150 cas) montrent une amélioration considérable chez les patients, avec des taux de réussite de 80% selon les évaluations des praticiens et de 90% selon les patients, une amélioration significative de la fonction psychosociale signalée par les patients, et 76% des cas atteignant un changement fiable et cliniquement significatif .Voir aussi Vitry et al. (2021). Effectiveness and Efficiency of Strategic and Systemic Therapy in Naturalistic Settings: Preliminary Results from a Systemic Practice Research Network (SYPRENE). Journal of Family Therapy, 43(4), 516-537.

      Je signe cette tribune

      Grégoire VITRY - PhD - Systémicien. Directeur LACT. Président SYPRES.

      Dominique STEIMLE - Docteur en médecine. Thérapeute - Systémicienne.

      Nathalie DURIEZ - Professeur de psychologie. Université Paris 8.

      Robert NEUBURGER - Médecin psychiatre.

      Laurent BIBARD - Profeseur - ESSEC

      Julien BETBEZE - Pédopsychiatre

      Patrick BANTMAN - Psychiatre. Ancien chef de service Hôpital Saint-Maurice.

      Audrey BECUWE - Professeur HDR en sciences de gestion. Université de Limoges.

      Olivier Gabriel BROSSEAU - Systémicien. Thérapie et coaching. Associé LACT-SYPRENE.

      Gérard OSTERMANN - Professeur de thérapeutique, spécialiste en médecine interne, Psychotherapeute, ARS.

      Jean-Pierre POURTOISProfesseur émerite de l'Université de Mons en sciences de l'éducation.

      Bénédicte CRUCIS - Psychopraticienne. Systémicienne. 

      Bénédicte ROUSSEAU - Executive coach. Systémicienne.

      Véronique ENNES - Systémicienne. Coaching, thérapie, intervention en organisations.

      Marina BLANCHART - Psychologue clinicienne.

      Sandrine CHALET - Psychologue, enseignante.

      Catherine VIDAL - Systémicienne et thérapeute familiale.

      Sabria TAHAR-BELHADJ - Thérapeute Systémique. 

      Claude de SCORRAILLE - Psychologue. Présidente LACT et du club éducation de SYPRES.

      Eric BARDOT - Psychiatre.

      Christelle BARTHEZ - Médiatrice sociale et familiale.

      Estelle PIAZZA - Sophrologue & Coach spécialisée enfants et adolescents. En cours de formation à l'approche systémique.

      Muguette PERAMIN - Psychologue de l'Education Nationale.

      Sophie DELOBELLE - Professeure documentaliste.

      Adriana TOURNY

      Alain VIDAL - Education nationale.

      Cristina BONVECCHIO - Coach orientation professionnelle adolescents.

      Sabine MARTINUZZI -  Thérapeute en thérapie brève systémique.

      Béatrice GIRAUDEAU - Hypnothérapeute.

      Rachid AMROUCHE - Conseiller d'orientation.

      Cécile HENRIQUES

      Séverine MAS - Psychologue clinicienne. Psychothérapeute.

      Stéphanie FRAYRET - Hypnothérapeute.

      Roxane BERNARD - Psychopédagogue - Clinicienne de la relation.

      Céline GARCIA -  Qualiticienne.

      Pauline DE WITT - Chasseur de têtes et coach.

      Christelle BARTHEZ -  Médiatrice sociale et familiale.

      Olivier GIGNOUX - Coach & Psycho-praticien.

      Paul CHEVALIER - Etudiant à Lact.

      Michel PAILLET - Entrepreneur.

      Amélie MAMLOUK - Psychologue clinicienne thérapeute familiale

      Pierre COLIN - Ingénieur

      Bertrand WEIDENAUER - Coach et consultant RH

      Christianne PERREAU - Thérapeute

      Catherine VIDAL - Systémicienne- Thérapeute familiale

      Emmanuelle GERNET - Psychologue thérapie EMDR et approche systémique

      Audrey BRUN - Psychologue systemicienne

      Anne-Charlotte de MAUPEOU - Therapeute

      Sylvie MALAVAL - Psychopraticienne. Systémicienne

      Kathy GELINEAU - Thérapeute Familiale systémique

      Béatrice BOIS - Analyseur de pratiques /médiatrice familiale

      Christine DORIDON - Psychopraticienne en thérapie brève systémique et stratégique

      Sabine MULKO - Thérapeute

      Vincent FREDERIQUE - Psychologue

      Szwertak ERZANA - Coach, Thérapeute systémicienne et Praticienne en hypnose

      Carine LACASSIN - Thérapeute

      Corinne FREHRING TARNAUD - Thérapeute systémique

      Karine NOGER - Psychologue

      David LANDRY - Médecin généraliste, praticien en hypnose et en thérapies brèves

      Abessa HACHICH - Psychothérapeute systémicienne

      Anne Cécile LOUERAT - Psychologue - thérapeute familiale

      Didier LADEVEZE - Coach-Formateur-Thérapeute palo alto

      Jean-Pierre PFAUWADEL - Thérapeute

      Roberte RICHELET - Retraitée

      Rachel ZENSES - Formatrice - consultante

      Aurélie POLACHOWSKI - Enseignante

      Lucile CHRISTODOULOU - Spychopraticien

       

      Autres signataires

      DUBOIS DEJEAN Anne  conseillère conjugale et familiale, thérapeute familiale à Cabinet Familles et Compagnie

      LAMOUREUX Claude, ingénieur INSA et ex maître de conférence à HEC

      MICHAU Jean-Henri, coach

      HACHICH Abessa, psychothérapeute systémicienne

      CHERIF Zeineb maya, risk officer

      RACINE Geneviève, retraitée DCIO psychothérapeute superviiseur

      BISSERIER Laure, éducatrice spécialisée

      CORBOZ Jessy, thérapeute familiale

      MAITRE Amanda, psychopraticienne en Thérapie brève selon le modèle de Palo Alto

      LEPINE Emmanuelle, psychologue clinicienne- thérapeute familiale

      MINET Alain, chercheur à LCSP et Paris 7

      FAUVET Christina, psychopraticien

      BACONNIER Christophe, magistrat et coach

      BOURGLAN Yannique, équithérapeute Equicoach

      WATTELLE Valérie, coach

      ZEPPENFELD Christine, proviseur adjoint

      PERROT Carine, psychosociologue des organisations

      FALCOZ christophe, psychopraticien en thérapie brève, systémique et stratégique, Coeur&Sens

      SCHLEICH Isabelle, formatrice-Coach

      DUJARDIN Nathalie, coach

      HENRIE Danièle, médiateur D. E. et thérapeute systémique

      ROSENBERG Khalid, systémicien des organisations

      DELROEUX Olivier, médecin psychiatre - thérapeute systémicien

      TANNDT-NOWAK Margot, directrice de l’éducation, systemicienne

      BLIMA Denise, coach professionnelle certifiée et superviseure

      COSTE Bruno, administrateur

      RAINAUT Franck, coach professionnel certifié

      MULKO Sabine, thérapeute systémicienne, hypnothérapeute et superviseure

      PINILLA MARIN Andres, infirmier indépendant en santé mentale & psychiatrie

      JECKEL Julie, médiateure Familiale

      NIATI Abdelhamid, coach Professionnel

      NAODINGAR Geneviève, coach consultante

      MEYRIGNAC Céline, psychologue du Travail formée à l'intervention systémique en entreprise

      COCHOU Émeline, psychopraticienne

      CAZAUD-ROMANENS Marie-Hélène, psychiatre en retraite

      BEAUVILLARD Anne, praticienne chercheuse sur la coopération et la qualité de la relation, InsTerCoop institut des territoires coopératifs

      MEYER Pascale, coach

      CHAUVIN Sylvie, psychologue

      SAUVAITRE Laure, thérapeute relationnelle

      BOIS Béatrice, superviseur, médiatrice familiale

      SERANGE Marie, psychologue

      MAIGRET Olivier, coach consultant

      BENYAHIA Yacine, éducateur spécialisé, thérapeute familial

      MARTINEAU Christophe, coach et formateur

      MARCHAND Géry, psychologue, thérapeute familial

      GORLENKO Natalia, psychologue clinicienne, psychothérapeute

      HUMEAU Karine, animatrice réseau

      PREGNO Gilbert, psychologue, Président de la Commission consultative des droits de l’Homme

      CHENET Charlotte, thérapeute familiale

      ALBERTON Corinne, assistante scolaire

      DORIDON Christine, psychopraticienne en thérapie brève systémique et stratégique

      BERRAZZOUK Amine, ingénieur et Psychologue

      DEMERLÉ Eric, coach professionnel, certifié en approche systémique

      MATZKE Claudio, intervenant systémique, thérapeute de famille

      DE SCORRAILLE etienne, retraité

      RODRIGUES DA SILVA Anne-sophie, avocat

      TESSIER dimitri, psychologue thérapeute familial

      PUYSSEGUR Maryline, psychologue

      CHOLLET Nathalie, systemicienne

      GHIRINGHELLI Eva, thérapeute systemique, hypnotherapeute, sexotherapeute

      CHAMPAGNAC Benedicte, cheffe de service

      SZWARC Karla, interface de Communication en LSF

      ADRIEN Vladimir, psychiatre

      INSA Herve, psychopraticien et coach professionnel

      ZOUAIN Marie-Aude, clinicienne de la relation pratique de l’hypnose

      BERNARD Roxane, thérapeute relationnelle, psychopédagogue, enseignante

      BRETHES Christophe, psychogériatre

      BERTIN Christophe, praticien de la relation

      SAMUEL Raymonde, psychotherapeute

      BLEIN Laetitia, coach professionnelle certifiée et formatrice

      BAUZA Marie, psychologue Thérapeute familiale

      DUFAYEL Nathalie, thérapeute familiale

      CARO Sabrina, psychologue

      FREDERICQ Celine, médiateure professionnelle

      AMESSAN Degny, médecin

      MAS Sylvie, médecin généraliste

      ALLIMANN Frédérique, thérapeute familiale

      CARRON Pascal, formateur d'enseignant.e.s

      BRENGARD Dominique, pédopsychiatre émérite des hôpitaux, Thérapeute familial.

      GHANDOUR Sabrina, coach - psychopraticien

      VITRY Marie-Laure, designer

      SAISON MARSOLLIER Sandrine, pédagogue et formatrice

      DUMORTIER Saoussen, retraite

      TONNELÉ Arnaud, coach

      VERBRUGGE FALTOT Céline, répétitrice

      VERNIER AnneSophie, praticienne en Thérapie Brève

      SCOTT Laura, agent immobilier

      CIERZNIEWSKI Eric, coach formateur

      BAUZA Marie, psychologue thérapeute familiale

      BARTHEZ Christelle, médiatrice sociale

      ALLIMANN Frédérique, thérapeute familiale

      JULIA Christophe, thérapeute systémicien

      FREITAS Rute, psychologue

      CHARRAS CAROLE, psychosociologue

      GERNET Emmanuelle, psychologue approche systémique et EMDR

      SANTOS Lydie, assistante sociale et Thérapeute familiale en systemie

      CORRE-TAALBA Sandrine, psychologue /doctorante

      OUAKNINE SERGE, metteur en scène Écrivain Poète le matin et la nuit Polyglotte

      BOURGIN Catherine, responsable assurances

      ANCEL Geneviève, administratrice territoriale

      BRUN Audrey, psychologue systemicienne

      BERTIN Christophe, travailleur social

      LEHMANN MIKAEL, coach et psychopraticien en thérapie brève systémique et stratégique

      D'ESCATHA PICAT Aurelie, ingénieur Coach Clinicienne de la relation en formation

      HACHE Béatrice, psychologue

      ALCIDE DIT CLAUZEL Line, contrôleur de gestion

      DIEUX Magali, responsable pedagogique

      LABISSY Anne-Hélène, coach professionnelle certifiée, systemicienne

      RONGER Valérie, éducatrice spécialisée et thérapeute systémicienne

      IBAR Isabelle, DAF

      ROGER Sébastien, coach certifié manager de transition

      VIE Chantal, thérapeute familial et Médiateur D.E.

      REGHEM Patricia, RRh

      WEGERICH Karine, responsable de service petite enfance

      HEWARD Charlotte, humanitaire

      FOUBERT isabelle, conseil RH Bilan de competences Coach professionnelle

      NGUYEN HUYNH Frédéric, coach professionnel

      DJIDA DANYA, ingénieur IT,  entrepreneure sociale,

      DALMASSO cyriane, coach

      BARTOLI Dominique, thérapeute en systémie

      WEIDENAUER Bertrand, coach stratégique

      PAVIE Christophe, diététicien-nutritionniste

      MAMLOUK Amélie, psychologue clinicienne - thérapeute couple famille

      COTINAUT Francoise, psychopraticienne

      COSTEDOAT-LAMARQUE Bénédicte, coach professionnel, superviseur, conférencière et auteur

      FREHRING Corinne, thérapeute systémique

      CHEVALIER Paul, etudiant

      LE MAGOAROU Laurence, DRH

      PERREAU Christiane, therapeute systémique

      SIMONET Julie, psychopraticienne en thérapie brève systémique et stratégique et Médiatrice

      DE RUS LLORDEN Coralie , AS / Expert judiciaire / Thérapeute familiale

      MASCLET Laurent, psychiatre, thérapeute familial

      DEREL Camille, praticien en approche systémique

      LETIERCE Sophie, DRH

      COUANON Cathy, sophrologue et thérapeute familiale

      LACASSIN Carine, thérapeute

      MALAVAL Sylvie, coordinatrice

      PIZZATO Samuel, directeur Général en Collectivité Territoriale / Doctorant en sciences de gestion

      MEILLAND Fabienne, educatrice spécialisée

      DE MAUPEOU Anne charlotte , therapeute

      JOUZEL Pascale, psychothérapeute

      SZWERTAK Erzana, coach, thérapeute systémicienne et Praticienne en hypnose

      BOUSCASSE Nathalie, sociologue et executive coach

      PARIS-ZAPATA Céline , psychologue

      DANILENKOFF Laura , educatrice et Sophrologue

      LAFITTE Jean-Yves , médecin

      FOTI David, educateur dpecialise et sophrologue

      DETOLLENAERE Amelie, learning & Development Manager, Psychologue et Coach

      LAMIAUX Colette, systémicienne Clinicienne de la Relation

      DAS Jean-Philippe, thérapeute Systémique

      BAJARD Séverine, assistante sociale et therapeute systemicienne

      BERNADICOU Angélique, thérapeute familiale

      DERUE Nathalie, conseillère Conjugale et Familiale

      SCHALBAR Nathalie, assistante sociale

      MONTAGNE Nathalie, DRH Industrie

      LANDRY David, médecin généraliste

      PARAMÉ Christine, Systemicienne et Directrice Générale

      TERRISSE Vincent, médecin

      FROGER Christine, médiatrice familiale DE

      TRIPPIER Nadia, thérapeute familiale systémique

      BELY pascal, consultant

      ROCHARD sophie, responsable de service et therapeuthe familiale

      PASDELOUP Catherine, psychotherapeute systemicien

      FERRY Christelle, éducatrice spécialisée et therapeute familiale

      VIDAL Catherine, thérapeute

      ROUMIEUX Ludovic, CTO

      DESHAYES Elisa, acceuillante écoutante MDA

      GROMETTO Isabelle, psychopraticienne

      JURY Vanina, travailleur social

      CHALET sandrine, psychologue, enseignante

      VINCENT Frédérique, psychologue clinicienne

      DELCOURT Francois, osteopathe coach

      GIGNOUX Olivier, go management

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      LIENS UTILES

      Sauvegarder
      Choix utilisateur pour les Cookies
      Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
      Tout accepter
      Tout décliner
      En savoir plus
      Unknown
      Unknown
      Accepter
      Décliner
      Marketing
      Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
      Google
      Accepter
      Décliner
      Analytics
      Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
      Google Analytics
      Accepter
      Décliner
      Functional
      Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lors de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
      Hotjar
      Accepter
      Décliner