Lact - Représentant Ecole Palo Alto

Représentant
École de Palo Alto

Centre de formation, intervention et recherche

Approche systémique stratégique et hypnose

      La confiance, l'empathie et la compréhension mutuelle sont essentielles pour obtenir des résultats thérapeutiques efficaces.La façon dont les patients perçoivent le processus de traitement et y croient détermine leur engagement et les résultats de la thérapie.

      Améliorer l'autoréflexion et le développement du thérapeute

      Les thérapeutes doivent adapter et combiner des techniques et des stratégies pour répondre aux besoins uniques de chaque patient.Le modèle contextuel de la psychothérapie est un cadre conceptuel qui souligne l'importance de divers facteurs dans l'efficacité de la psychothérapie. Ce modèle a été principalement développé par Bruce E. Wampold et détaillé dans son livre "The Great Psychotherapy Debate" (2001). Au cœur du modèle contextuel se trouve la conviction que l'efficacité de la psychothérapie émerge d'une combinaison d'éléments entrelacés, plutôt que d'une méthode unique (Wampold & Imel, 2015). Le modèle souligne trois voies vitales par lesquelles la thérapie a un impact sur les patients : la relation thérapeutique, la création d'attentes, l'exécution de stratégies thérapeutiques spécifiques

      La psychothérapie a connu une évolution considérable, enrichie par diverses théories, et ce modèle a joué un rôle essentiel dans l'identification de l'importance des facteurs communs dans la psychothérapie et dans l'offre d'une compréhension affinée de l'efficacité thérapeutique (Wampold, 2015). Ce modèle a été étudié et exploré avec succès par des recherches telles que celle du DR Vitry (2021) à SYPRENE à Paris, en France. Je souhaite non seulement définir les principes fondamentaux du modèle contextuel, mais aussi examiner de près l'impact de ces facteurs communs sur les résultats de la psychothérapie.

      Impact et pratique

      L'accent mis sur les facteurs communs vise à transformer la pratique de la psychothérapie, en attirant l'attention sur les subtilités du processus thérapeutique, en soulignant l'importance de la relation thérapeutique, la sensibilité culturelle et la nécessité d'adopter des approches flexibles et centrées sur le patient. Cette compréhension est cruciale non seulement pour la pratique efficace de la psychothérapie, mais aussi pour l'avancement continu et la pertinence du domaine. Cette évolution devrait nous permettre de dépasser les techniques spécifiques et de prendre en compte, avec plus de sensibilité et d'attention, des éléments tels que la relation thérapeutique, les attentes du patient (Nardone et Portelli, 2007 ; Robson, 2023) et les antécédents culturels. La connaissance du rôle central de la relation thérapeutique dans l'obtention de résultats positifs nous oblige à donner la priorité à l'instauration de la confiance, de l'empathie et de la compréhension. Cette relation constitue l'épine dorsale de la thérapie, offrant une base sûre pour explorer et traiter les problèmes psychologiques. Une alliance thérapeutique solide est corrélée à un meilleur engagement du patient, à une réduction des taux d'abandon et à des résultats thérapeutiques plus efficaces (Wampold, 2001).

      Améliorer l'autoréflexion et le développement du thérapeute

      La prise de conscience des effets du thérapeute, c'est-à-dire de l'impact de sa personnalité, de ses compétences et de ses comportements sur la thérapie, devrait inciter à un développement professionnel continu et à une réflexion personnelle dans ce domaine. Les cliniciens sont encouragés à évaluer et à perfectionner régulièrement leurs compétences, en veillant à ce que leur approche reste efficace et réponde aux besoins de chaque patient, comme dans le cas de la pratique délibérée (Miller et al., 2020). La pratique délibérée est une approche très structurée et ciblée du développement des compétences, caractérisée par des objectifs spécifiques, un retour d'information continu et un niveau important d'effort et de concentration. Elle a été popularisée par le psychologue K. Anders Ericsson, qui a étudié comment les gens deviennent des experts dans leur domaine.

      Éléments clés de la pratique délibérée

      Des objectifs précis et bien définis : La pratique délibérée consiste à travailler pour atteindre des objectifs spécifiques conçus pour améliorer des aspects particuliers de la performance. Ces objectifs ne consistent pas simplement à s'adonner à une activité, mais à améliorer des éléments spécifiques de la compétence.

      Concentration et effort : L'entraînement exige un niveau élevé de concentration et est souvent exigeant sur le plan mental. Le pratiquant doit se concentrer pleinement sur la tâche, souvent en allant au-delà de sa zone de confort.

      Approche structurée : Contrairement à la pratique occasionnelle, la pratique délibérée est méthodique et implique souvent un régime d'entraînement structuré. Cette structure est généralement conçue par un enseignant ou un entraîneur qui sait comment développer des compétences de manière efficace.

      Retour d'information immédiat : Un retour d'information régulier et immédiat est essentiel dans la pratique délibérée. Ce retour d'information, qu'il provienne d'un entraîneur, d'un professeur ou d'une auto-évaluation, aide l'individu à comprendre ses progrès et les domaines à améliorer.

      Répétition et perfectionnement : Il s'agit d'une exécution répétée de la compétence, avec des ajustements basés sur le retour d'information. Ce cycle d'exécution, de retour d'information et de perfectionnement est essentiel à la maîtrise de la compétence.

      Développement de compétences spécifiques : Au lieu d'une amélioration générale, la pratique délibérée cible des domaines de développement très spécifiques, décomposant souvent des compétences complexes en éléments plus petits et plus faciles à gérer.

      Sortir de sa zone de confort : il s'agit généralement de s'exercer à la limite de ses capacités. Le défi est suffisamment élevé pour mettre à l'épreuve les compétences de l'individu, mais pas au point d'être inaccessible.

      Engagement à long terme : La maîtrise par la pratique délibérée est un processus à long terme. Elle exige un effort soutenu sur une longue période, impliquant souvent de nombreuses heures de pratique (Vitry, 2020).

      Importance dans le domaine de la psychothérapie

      La reconnaissance de l'importance des facteurs communs favorise une approche plus adaptative et intégrative de la thérapie. Les cliniciens sont mieux équipés pour combiner différentes méthodologies et techniques, en adaptant leur approche pour répondre au mieux aux besoins individuels de leurs patients, parallèlement à une pratique délibérée. L'accent mis sur les facteurs communs en psychothérapie n'est pas simplement un changement dans l'approche thérapeutique ; il représente une évolution fondamentale dans la compréhension de ce qui rend la thérapie efficace et sur quoi nous devrions nous concentrer.

      Le changement de paradigme de cette approche remet en question la notion de supériorité universelle de certains modèles ou techniques de traitement, en soulignant plutôt l'importance des qualités du thérapeute, de l'alliance thérapeutique et du contexte du traitement.

      Cette approche s'aligne sur les recherches de plus en plus nombreuses qui soulignent la nécessité d'une prise en charge adaptée à la culture dans le cadre de la thérapie.

      Reflète une évolution vers des pratiques davantage fondées sur des données probantes, où les décisions sont basées sur les recherches les plus récentes et adaptées aux besoins individuels des patients.

      Réservez une consultation en cabinet à Paris Montorgueuil ou à distance en visio-conférence

      Nous recevons nos patients du lundi au vendredi. 
      Pour prendre un rdv vous pouvez nous appeler au +33 (0) 1 48 07 40 40 
      ou au +33 (0) 6 03 24 81 65 ou bien encore le fixer directement en ligne
      en cliquant ici :

      Le rôle des attentes

      Le rôle des attentes

      Les attentes exercent une influence considérable sur le comportement humain et jouent un rôle important en psychothérapie et en médecine (Kirsch, 2012). L'effet d'attente peut être utilisé pour influencer la perception qu'ont les patients de leur traitement et de leurs problèmes (Frank, 1973). Le fait de nourrir des attentes optimistes et des attentes de changement réalistes et significatives, par le biais du dialogue clinique (Gibson, 2022) et d'une articulation cohérente du problème/trouble et du traitement proposé, renforce l'efficacité de la thérapie. Bien qu'il faille souligner l'importance et la centralité des techniques spécifiques qui peuvent tirer parti de ces facteurs communs, leur succès est facilité par la création d'attentes positives et l'encouragement de comportements bénéfiques (Wampold, 2001). Cela remet en question la croyance traditionnelle en la suprématie de techniques spécifiques en tant que principaux catalyseurs du changement, et propose au contraire une approche plus globale de la thérapie (Nardone et Portelli, 2007). L'empathie ou le sentiment d'empathie apparaît comme un élément essentiel de la psychothérapie, des études montrant qu'il existe une forte association entre l'empathie et les résultats positifs du traitement (Elliott et al., 2011). La capacité d'empathie du thérapeute renforce profondément l'alliance thérapeutique et stimule le succès global de la thérapie, mais la véritable empathie est ressentie plus profondément lorsque nous touchons la corde sensible des patients dans notre dialogue clinique et aussi lorsque les effets de la thérapie et les changements souhaités sont ressentis dans la vie réelle des patients, ce n'est qu'alors que les patients peuvent penser que nous comprenons vraiment leur situation difficile (Gibson, 2022 ; Nardone et Balbi, 2008).

      Adaptation culturelle et effet du thérapeute

      Les compétences et les qualités personnelles des thérapeutes (effets du thérapeute) ont un impact substantiel sur les résultats de la thérapie (Baldwin, Wampold, & Imel, 2007) et sont trans-contextuelles, ce qui remet en question la croyance selon laquelle des thérapies spécifiques sont indispensables pour certains troubles. Il est ainsi proposé que l'efficacité de la psychothérapie soit largement attribuée à des facteurs communs plutôt qu'à des méthodes de traitement spécifiques (Wampold & Imel, 2015). Il est également important de préciser que les facteurs communs peuvent être considérablement renforcés par des interactions thérapeutiques efficaces qui s'appuient sur la relation et la communication (Gibson, 2022 ; Nardone, 2009 ; Vitry et al., 2021).

      Où se former à l’approche systémique et stratégique ?

      LACT propose plusieurs parcours de formations web certifiantes en direct avec 50 formateurs internationaux.

      Je souhaite consulter 

      Prendre rendez-vous

      Références

      • Baldwin, S. A., Wampold, B. E. et Imel, Z. E. (2007). Untangling the alliance-outcome correlation : Exploring the relative importance of therapist and patient variability in the alliance. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 75(6), 842-852.
      • Benish, S. G., Quintana, S. et Wampold, B. E. (2011). Culturally adapted psychotherapy and the legitimacy of myth : A direct-comparison meta-analysis. Journal of Counseling Psychology, 58(3), 279-289.
      • Bordin, E. S. (1979). The generalizability of the psychoanalytic concept of the working alliance. Psychotherapy : Theory, Research & Practice, 16(3), 252-260.
      • Elliott, R., Bohart, A. C., Watson, J. C. et Greenberg, L. S. (2011). Empathy. Psychotherapy, 48(1), 43-49.
      • Frank, J. D. (1973). Persuasion and healing : A comparative study of psychotherapy (2e éd.). Baltimore : Johns Hopkins University Press.
      • Gibson, P. (2023). Persuasion Principle. Persuasion stratégique. Science stratégique
      • Grégoire Vitry, Claude de Scorraille, Claudette Portelli, Michael F. Hoyt, Redundant Attempted Solutions : Operative Diagnoses and Strategic Interventions to Disrupt More of the Same, Journal of Systemic Therapies, 10.1521/jsyt.2021.40.4.12, 40, 4, (12-29), (2021).
      • Nardone, G. et Balbi, E. (2008). La logique du changement thérapeutique. Karnac Books.
      • Nardone, G. et Portelli, C. (2005b). Knowing Through Changing. L'évolution de la thérapie stratégique brève. Crown House.
      • Nardone, G., & Salvini, A. (2007). Le dialogue stratégique. Karnac Publishing.
      • Robson, D. (2023). The Expectation Effect. Cannongate. ROYAUME-UNI.
      • Wampold, B. E. (2001). The great psychotherapy debate : Models, methods, and findings. Mahwah, NJ : Lawrence Erlbaum Associates.
      • Wampold, B. E. (2015). Quelle est l'importance des facteurs communs en psychothérapie ? An update. World Psychiatry, 14(3), 270-277.
      • Wampold, B. E. et Imel, Z. E. (2015). The great psychotherapy debate : The evidence for what makes psychotherapy work (2e éd.). New York, NY : Routledge.

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Sauvegarder
      Choix utilisateur pour les Cookies
      Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
      Tout accepter
      Tout décliner
      En savoir plus
      Unknown
      Unknown
      Accepter
      Décliner
      Marketing
      Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
      Google
      Accepter
      Décliner
      Analytics
      Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
      Google Analytics
      Accepter
      Décliner
      Functional
      Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lors de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
      Hotjar
      Accepter
      Décliner