Lact - Représentant Ecole Palo Alto

Représentant
École de Palo Alto

Centre de formation, intervention et recherche

Approche systémique stratégique et hypnose

      Formation en thérapie brève : l’identification des logiques sous-jacentes

      par Agnès Calendray

      coach systémicienne, clinicienne de la relation www.luminose-rhconseil.fr

      Les logiques sous-jacentes, qu’est-ce que c’est ?

      On appelle “logiques sous-jacentes” les logiques qui vont entretenir un système de perception/réaction. Il peut s’agit de logiques de tentatives de solution, de logiques de contrôle, de logiques paradoxales ou encore de logiques de croyance.

      Les logiques des tentatives de solution

      En observant les tentatives de solution mises en place par une personne, on peut en déduire la logique sur laquelle elles se fondent, et donc la logique de fonctionnement du problème lorsque les comportements sont inadaptés au contexte (Wittezaele, Nardone, 2016).

      La logique de fonctionnement du problème est donc la forme spécifique que prend la problématique du patient, un mode de fonctionnement que le thérapeute doit comprendre et utiliser pour aider la personne à sortir de l’impasse.

      Logique d’évitement ou de la contradiction

      Formation à la thérapie brèveCe sont des stratégies de repli, de fuite ou de déni face à une situation qui engendre une réaction émotionnelle vécue comme insupportable. L’évitement vise à neutraliser immédiatement la sensation de base, généralement la peur, à laquelle on doit à tout prix échapper. En évitant une pensée ou une situation, la personne ressent dans un premier temps un soulagement immédiat. Cependant, cet apaisement laisse par la suite la place à une peur plus forte, plus intense qui vient aggraver le problème. La personne retient de cette expérience le fait qu’elle est incapable de faire face à une situation susceptible de se représenter. Cet apprentissage (= « je suis démunie face à cette situation ») entame sa confiance en elle-même et crée ainsi les conditions du prochain évitement. Enfermée dans un cercle vicieux, elle est inexorablement rattrapée par ce qu’elle cherche à fuir et cette course infernale peut générer une profonde insécurité quant à l’avenir.

       

      Logique de contrôle ou logique paradoxale

      Face à un danger potentiel, une peur, une difficulté, la personne va exercer une action volontaire sur une situation / une sensation, qui ne lui convient pas, à laquelle elle va devoir faire et sur laquelle elle n’a de toute façon pas le contrôle...pas totalement en tout cas. Réagir de façon paradoxale, c’est vouloir exercer une action pour contrôler des éléments fondamentalement incontrôlables tels que : son comportement, ses pensées, ses ruminations mentales, son corps, ses émotions, les autres, le monde, … La tentative de contrôle fait alors perdre le contrôle et relance l’action de contrôle. Le contrôle inefficient se manifeste notamment par des ruminations, des pensées obsédantes, du stress, de l’épuisement et du découragement. 

      Logique de croyance

      Les croyances ont leur utilité dans la cohérence qu’elles donnent à nos interactions avec nous-mêmes, les autres et le monde (Wittezaele, Nardone, 2016, p 130). Elles se construisent sur des retours d’expérience et nous permettent d’ajuster nos conduites de façon évolutive. Il se peut cependant qu’elles se rigidifient et que le processus s’inverse : ce sont les croyances qui dictent alors la conduite à tenir, nous faisant perdre toute capacité de discernement. « Il en est ainsi et ainsi. C’est le genre de proposition que l’on se répète un nombre incalculable de fois. On croit suivre encore et toujours le cours de la nature, et on ne fait que suivre la forme à travers laquelle nous la considérons ». (L. Wittgenstein) Imaginaires ou bien fruits de nos expériences, elles ne peuvent être remises en question de manière rationnelle et s’alimentent des tentatives de contestation. Elles nous isolent et compliquent le rétablissement d’interactions fonctionnelles. 

      Logique de contrôle ou logique paradoxale

      Dans les troubles du perfectionnisme et du dépassement de soi, la peur est l’émotion dominante. Cependant, les patients peuvent avoir des logiques de TSR différentes (Chiodini, Meringolo, Nardone, 2020). Certains tentent de minimiser leur peur en anticipant les dangers/difficultés potentiels. Cependant, en développant l’illusion d’un contrôle total alors qu’ils ne maîtrisent que ce qu’ils ont prévu, ils se révèlent « robustes mais fragiles » (terme créé par John Doyle – robust-yet fragile) et perdent en efficacité face à l’imprévu. Pour d’autres, la peur de l’échec les amène à éviter d’assumer leurs responsabilités en délégant ou en différant systématiquement (parfois jusqu’au renoncement) le passage à l’action. Les derniers se lancent tête baissée dans l’action, à la poursuite de l’inaccessible, et courent à la fois le risque de ne jamais toucher au but (et donc de s’épuiser) mais aussi celui de ne pas voir (et saisir) les opportunités que la vie leur offre. Habités par la peur de perdre le contrôle, ils peuvent être amenés à se couper de leurs émotions, ne pas se fixer de limites et ne pas capitaliser sur leurs expériences. 

      Paradoxalement, le fait qu’ils veuillent contrôler leurs actions, leurs pensées et leurs émotions leur fait perdre le contrôle et les amène à vouloir contrôler encore plus, les enfermant dans un cercle vicieux dont ils ne sortent pas indemnes. Il convient alors de les amener à mieux contrôler et à développer une forme de résilience en donnant du sens à ce qui leur arrive. « La personne résiliente ne réagit pas avec impétuosité, ne combat pas vaillamment pour ne pas succomber mais réfute l’idée que l'événement qui a 14 eu lieu soit une variable incontrôlable de sa vie. Adoptant diverses approches, elle replace le malaise, le trauma et même la catastrophe dans une dimension dotée de sens qui lui permet d’aller de l’avant. » (Chiodini, Meringolo, Nardone, 2020, p 47). 

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Sauvegarder
      Choix utilisateur pour les Cookies
      Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
      Tout accepter
      Tout décliner
      En savoir plus
      Unknown
      Unknown
      Accepter
      Décliner
      Marketing
      Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
      Google
      Accepter
      Décliner
      Analytics
      Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
      Google Analytics
      Accepter
      Décliner
      Functional
      Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lors de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
      Hotjar
      Accepter
      Décliner