Lact - Représentant Ecole Palo Alto

Représentant
École de Palo Alto

Centre de formation, intervention et recherche

Approche systémique stratégique et hypnose

      La colère est une émotion essentielle. Cependant, nous devons apprendre à la gérer. Cet article décrit comment la colère affecte la santé mentale et donne des conseils pour guérir de la colère et ne plus subir l’effet cocotte-minute. "Tout ce qui est commencé dans la colère se termine dans la honte. -Benjamin Franklin

      Les origines de la colère

      Les origines de la colère

      Ces dernières années, les questions liées à la colère ont fait l'objet d'une attention accrue, et certains affirment que les problèmes liés à la colère sont en augmentation. Les problèmes liés à la colère que nous rencontrons à la clinique peuvent être plus fréquents dans la société d'aujourd'hui pour plusieurs raisons.

      Stress et pression

      le mode de vie moderne s'accompagne souvent d'une augmentation du stress, de la pression et des exigences, ce qui peut contribuer à accroître les niveaux de frustration et de colère. Les gens peuvent être confrontés à des difficultés pour gérer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, à des pressions financières et aux attentes de la société, ce qui les rend plus susceptibles d'éprouver des difficultés liées à la colère.

      Technologie et médias sociaux

      L'essor de la technologie et des médias sociaux a changé notre façon de communiquer et d'interagir. Les plateformes en ligne peuvent constituer un terrain propice à l'expression et à la rencontre de la colère, car l'anonymat et la distance peuvent faciliter l'évacuation des frustrations et l'engagement dans des échanges hostiles. Cela peut conduire à une exposition accrue à des contenus induisant la colère et à une plus grande probabilité de conflit.

      Divisions politiques et sociales

      En période de polarisation politique et sociale, la colère peut prendre une place plus importante dans le discours public. Les débats sur des sujets sensibles, les différences idéologiques et les injustices sociales peuvent susciter des émotions fortes et alimenter la colère au niveau individuel et collectif. Cela peut contribuer à une expression plus visible de la colère au sein de la société.

      Considérations relatives à la santé mentale

      La colère peut être associée à divers troubles mentaux, notamment le trouble explosif intermittent, le trouble oppositionnel avec provocation et certains troubles de la personnalité. La reconnaissance et la prise de conscience accrues des problèmes de santé mentale au cours des dernières années peuvent contribuer à une meilleure compréhension et à une meilleure identification des problèmes liés à la colère.

      Il est important de noter que si les difficultés liées à la colère sont plus visibles ou discutées dans la société contemporaine, cela ne signifie pas nécessairement que la colère elle-même devient plus courante. Il se peut que les changements sociétaux aient facilité l'expression et la reconnaissance des problèmes liés à la colère. En conclusion, divers facteurs sociétaux, culturels et individuels peuvent contribuer à la perception de l'augmentation des problèmes liés à la colère. Si la colère est une émotion humaine normale, il est essentiel de promouvoir des moyens sains d'exprimer et de gérer la colère afin de garantir des résultats constructifs et des relations interpersonnelles positives.

      Réservez une consultation en cabinet à Paris Montorgueuil ou à distance en visio-conférence

      Nous recevons nos patients du lundi au vendredi. 
      Pour prendre un rdv vous pouvez nous appeler au +33 (0) 1 48 07 40 40 
      ou au +33 (0) 6 03 24 81 65 ou bien encore le fixer directement en ligne
      en cliquant ici :

      Considérations relatives à la santé mentale

      Un obstacle à la vie

      La colère devient un problème lorsqu'elle devient un mode d'engagement dans la vie et que l'on ne peut pas la voir en face. Personne ne s'inquiète d'un enfant qui a un bref accès de colère dans une situation donnée, mais ce comportement devient problématique lorsqu'il se transforme en une attitude, une façon d'être dans le monde, tout comme certaines formes de dépression, tout comme le personnage principal du poème de Ludovico Ariosto "L'Orlando furieux". Orlando est un célèbre paladin chrétien qui tombe amoureux d'Angelica, la princesse de Catai. Orlando doit vivre de bonnes et de mauvaises aventures, affronter les obstacles les uns après les autres pour suivre sa bien-aimée Angélique, qui, au contraire, tombe amoureuse de l'écuyer Medon. Après tous les sacrifices consentis, cette découverte a fait perdre la tête à Orlando, qui s'est mis à en vouloir au monde entier. Alors, si la colère est une sensation naturelle fondamentale, qu'est-ce qui la pousse à déborder pour devenir une réaction dominante à la vie et une façon d'être ?

      Comment gérer ma colère ? Trouver des conseils pour guérir de la colère

      L'effet cocotte-minute

      La colère s'accumule comme la pression dans une cocotte-minute. Elle s'accumule jusqu'à ce qu'elle atteigne son point de saturation. Ne trouvant plus de place, elle explose souvent violemment. C'est la même solution que celle qui consiste à la refouler ou à l'endormir, et qui a échoué. Ce sentiment naturel peut aussi se transformer en son double maléfique, la rage. La rage submerge la personne et lui fait perdre le contrôle. Elle finit par imploser ou exploser. Dans les deux cas, la colère submerge la personne. Ainsi, la même tentative de la contenir conduit à un effet explosif.

      Une compréhension différente

      Une approche thérapeutique constructiviste de la colère met l'accent sur le rôle actif de l'individu dans la construction et l'interprétation de ses expériences de colère. Elle reconnaît l'influence des processus cognitifs, des interprétations subjectives et des facteurs socioculturels dans l'élaboration des réactions de colère. En explorant et en remettant en question leurs cadres cognitifs et leurs croyances, les individus peuvent développer une relation plus constructive et adaptative avec la colère. Dans le domaine des émotions humaines, la colère se distingue comme une force ardente qui peut déclencher à la fois des changements positifs et des conséquences destructrices. De la rage au volant aux disputes enflammées, la colère a une influence considérable sur nos pensées, nos sentiments et nos actions. Nous ressentons de la colère lorsque nous avons l'impression que nos besoins, nos désirs, nos efforts ou nos projets sont entravés ou bloqués par des facteurs internes (nous-mêmes) ou externes (les autres ou le monde). Même les individus les plus réfléchis peuvent se mettre en colère, et le feront, lorsqu'ils seront confrontés à des frustrations et à des déceptions. Pourtant, la colère tend à être considérée comme un sentiment socialement inacceptable. Dès notre plus jeune âge, nous sommes éduqués et censés la retenir et la neutraliser pour éviter ses conséquences dévastatrices. Comme le rappelle Aristote dans "L'éthique", "l'homme qui ne se met pas en colère au bon moment est un imbécile".

      L'expérience de la poupée Bobo

      Mais que savons-nous des effets psychologiques de la colère ? Une expérience célèbre éclaire ce sujet intriguant, révélant la nature complexe de cette émotion intense. La colère est une émotion à laquelle nous donnons généralement une connotation négative, alors qu'il s'agit d'une réaction humaine naturelle et d'une sensation de base. Dans les années 1960, le célèbre psychologue Albert Bandura a mené une étude révolutionnaire connue sous le nom d'expérience de la poupée Bobo. Cette expérience visait à comprendre comment l'exposition à un comportement agressif peut façonner les réactions des individus, en particulier dans le contexte de la colère et de l'agression. Dans le cadre de cette expérience, des enfants ont observé des adultes interagir avec une grande poupée gonflable appelée Bobo. Dans un scénario, les adultes ont manifesté des comportements agressifs à l'égard de la poupée, tels que des coups de poing, des coups de pied et de la violence verbale. Dans un autre scénario, les adultes jouaient avec la poupée calmement et sans agressivité.

      Les résultats de l'expérience de la poupée Bobo sont remarquables. Les enfants qui observaient un comportement agressif envers la poupée étaient plus susceptibles d'imiter ce comportement. Ils ont fait preuve d'une agressivité physique accrue envers la poupée, reflétant ainsi les actions dont ils avaient été témoins. Cette étude a révélé le pouvoir de l'apprentissage par observation et mis en évidence l'impact potentiel de la colère sur le comportement humain.

      Les effets transformateurs de l'action comme si

      Quand la colère commence à offrir des avantages secondaires

      La colère peut devenir une habitude qui offre des avantages secondaires. Les enfants peuvent prendre cette habitude et apprendre comment et quand se mettre en colère. Malgré cela, les adultes continuent à s'abstenir de se mettre en colère, souvent parce qu'ils en ont peur, ce qui fait que la colère peut aussi être utilisée comme une stratégie de manipulation par un enfant pour obtenir ce qu'il veut. Elle peut être utilisée pour intimider, afin d'obtenir des avantages ou des gains secondaires. Par exemple, un enfant peut piquer une crise de colère lorsque les choses ne se passent pas comme il le souhaite ou lorsqu'il veut quelque chose à tout prix. Pour mettre fin à son comportement impossible, ses parents cèdent et accèdent à sa demande, en lui donnant peut-être aussi plusieurs friandises pour le distraire. L'enfant percevra ses crises de colère comme un moyen d'obtenir ce qu'il veut, alors pourquoi ne pas essayer à nouveau ? Lorsque les avantages secondaires l'emportent sur l'aspect problématique, on peut dire que le comportement de la personne a une fonction, un besoin ou un but, et qu'il devient donc davantage une question de plaisir.

      La colère comme facteur de motivation

      Si la colère est souvent associée à des résultats négatifs, elle peut aussi être à l'origine de changements positifs. La colère peut servir de motivation, en poussant les individus à s'attaquer aux injustices, à affirmer leurs limites ou à se battre pour des causes sociales. Elle peut alimenter la détermination, la résilience et la volonté de surmonter les obstacles. Lorsqu'elle est canalisée de manière constructive, la colère peut être un catalyseur pour le développement personnel et la transformation de la société.

      La voie de l'équilibre émotionnel

      Reconnaître les effets psychologiques de la colère est la première étape vers le développement de mécanismes d'adaptation plus sains et la gestion efficace de cette puissante émotion. Voici quelques stratégies pour gérer la colère

      L'écriture quotidienne de lettres

      Une façon utile de dissiper la colère est d'écrire chaque jour, en ritualisant l'expression de la colère. Une solution apparemment simple mais efficace à répéter jusqu'à ce que l'on ait surmonté la colère.

      La conscience de soi

      Être à l'écoute de ses émotions et de ses déclencheurs est essentiel pour comprendre et gérer la colère.

      Recadrage cognitif

      Remettre en question les pensées négatives et adopter des perspectives plus constructives peut aider à désamorcer la colère.

      Compétences en matière de communication

      L'apprentissage de techniques de communication efficaces permet aux gens d'exprimer leur colère de manière assertive et constructive, ce qui favorise la compréhension et la résolution du problème.

      Références

      • Ernst von Glasersfeld. (1995). Constructivisme radical : A Way of Knowing and Learning. Londres : Routledge.Gibson, P. (2020) Escaping The Anxiety Trap. Strategic Science Books.
      • Harandi, T. F., Taghinasab, M. M. et Nayeri, T. D. (2019). La prévalence de la colère dans la population générale de l'Iran. Journal of Medicine and Life, 12(1), 31-36. doi : 10.25122/jml-2019-0025
      • Kassinove, H., & Sukhodolsky, D. G. (Eds.). (2018). Anger Disorders : Définitions, diagnostic et traitement. Oxford University Press
      • Neimeyer, R. A. (2006). La psychothérapie constructiviste : Distinctive features. Routledge.
      • Neimeyer, R. A., & Sands, D. C. (2011). Meaning reconstruction in bereavement : From principles to practice. American Psychological Association.
      • Neimeyer, R. A. (Ed.). (2019). Techniques de thérapie du deuil : Pratiques créatives pour conseiller les personnes endeuillées. Routledge.
      • Novaco, R. W. (2016). Anger and Psychopathology. In International Handbook of Anger (pp. 379-395). Springer. doi : 10.1007/978-3-319-42444-4_20
      • Portelli, C., Papantuono, M., Gibson, P., (2016) Winning Without Fighting. Malta University Press
      • Karaman, M. A. (2020). La relation entre la colère, le stress et l'intelligence émotionnelle : A Review Study. Journal of Education and Training Studies, 8(7), 16-21. doi 10.11114/jets.v8i7.4946
      • DiGiuseppe, R., & Tafrate, R. C. (Eds.). (2006). Understanding Anger Disorders. Oxford University Press.

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Une équipe de plus de
      50 formateurs en France
      et à l'international

      de nos étudiants satisfaits de
      leur année de formation à LACT*

      Des partenariats internationaux

      La certification qualité a été délivrée au titre de
      la catégorie d’actions suivantes : Action de formation

      Sauvegarder
      Choix utilisateur pour les Cookies
      Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
      Tout accepter
      Tout décliner
      En savoir plus
      Unknown
      Unknown
      Accepter
      Décliner
      Marketing
      Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
      Google
      Accepter
      Décliner
      Analytics
      Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
      Google Analytics
      Accepter
      Décliner
      Functional
      Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lors de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
      Hotjar
      Accepter
      Décliner