Lact - Représentant Ecole Palo Alto

Représentant École de Palo Alto

Approche Systémique Stratégique & Hypnose Ericksonienne

Portes Ouvertes en ligne le 12 Janvier 2023 de 18h30 à 20h30
Venez découvrir nos parcours de formation en approche systémique et hypnose

Inscription newsletter

Le profil démocratique permissif : le manager "copain"

RETRANSCRIPTION EXTRAITE D'UN ATELIER LACT

blog copainParmi les différents profils relationnels systémiques du leadership que nous avons identifiés, nous avons ici un profil dit « démocratique permissif ».

C’est quelqu’un qui, pour asseoir son autorité, est plutôt dans l’amitié, dans le conseil.

Il va plutôt chercher à éviter les conflits, éviter de montrer son autorité parce que, sinon, cela voudrait dire qu’il n’est plus si copain que cela. Du coup, pour exercer cette autorité, ce manager va avoir tendance à expliquer, raisonner, justifier son rôle managérial.

 

« Qui cherche à se justifier paraît coupable »

Mais attention quelqu’un qui explique sous ce mode là et qui à un moment donné, n’y arrive pas ou plus, il court le risque d’être perçu par son équipe comme extrêmement nocif car « qui cherche à se justifier paraît coupable ».

L’autorité ne se justifie pas, l’autorité, ça se montre. On voit ça dans les familles où il faut savoir dire « stop » parce que c’est comme ça, parce qu’il le faut.
Donc évidemment si ce manager constate qu’il n’y arrive pas - plus il se justifie et plus il nourrit la méfiance et l’insécurité de son équipe - il va commencer à se plaindre auprès de sa hiérarchie et va finir par dénoncer des incompétences dans son équipe et des comportements négatifs, surtout dans une équipe comme celle de notre exemple, très irrationnelle, avec des étiquettes sur les personnes, rapidement caractérisées d’hystériques pour les femmes et de paranos pour les hommes.

 « Le renoncement c’est un suicide au quotidien »

Au bout d’un moment, à force de s’épuiser dans cette dynamique, il va finir par renoncer à exercer son autorité en la déléguant à la direction des ressources humaines, en lui demandant de faire certaines choses à sa place (référence aux sanctions notamment). Ici, la délégation c’est un renoncement d’autorité. Et le renoncement « c’est un suicide au quotidien » nous dit Balzac. Et cela participe largement au problème global de ce manager et au dysfonctionnement de cette équipe, d’où notre proposition de coaching au leadership, pour ce manager.

Mots-clés: Conflit, Démocratique permissif, Manager copain

Imprimer E-mail